Lève les yeux

Dr. Michael LaitmanTout le travail commence précisément dans ce monde et à notre époque. Nous avons atteint l’état où notre désir de recevoir du plaisir a grandi, et a complètement évolué au niveau corporel, et maintenant nous sommes capables de commencer à percevoir ce qui est comparable au désir du don sans réserve. En d’autres termes, nous avons terminé notre développement au stade végétaux, et des états animés, et maintenant nous devons commencer à nous développer au niveau de l’homme qui comprend deux forces: la réception et le don sans réserve.

Avant, j’avais une vision totalement « plate », je ne voyais autour de moi que ce qui pouvait m’être utile, en tirer profit, et c’est ce qui je pouvais utiliser. J’agissais seulement dans l’optique du désir de recevoir du plaisir, qui est la base du procédé de séparation, de l’état de la nature végétale, et de la nature animée. Ainsi, je n’avais aucune division et aucun doute, le but étant d’aller vers une unique direction: la façon d’obtenir davantage pour mon désir égoïste.

Cela se traduit par une vie ordinaire matérielle, sans égard vis-à-vis de la vie commune, que nous n’avions jamais développer auparavant. Nous avons toujours recherché la société comme un objet d’utilité. Cependant, maintenant le désir du don sans réserve se réveille et se manifeste en nous. Nous ne pouvons pas résister à ce désir et devons en tenir compte.

Pour la première fois dans l’histoire, l’ensemble de l’humanité entre dans un état dans lequel le désir de recevoir et le désir du don sans réserve doit être équilibré et contrôlé par nos soins. Si nous n’établissons pas cet équilibre, nous amenons des bouleversements et des crises.

Ainsi, la chose la plus importante pour nous est de créer l’environnement adéquat pour l’ensemble de l’humanité. Notre groupe mondial doit devenir le premier à servir d’exemple. Ainsi, notre croissance « de bas en haut » commence, alors qu’avant, nous étions en développement que sur le plan horizontal.

Ensuite, nous révèlerons une interaction correcte entre le désir de recevoir et le désir du don sans réserve, Malkhout et Bina, dans nos désirs brisés. Pour atteindre cela, nous demandons la lumière qui ramène vers le bien. C’est comme si je révélais: Voici mon égoïsme, et je voudrais qu’il agisse différemment et qu’il se connecte avec les autres, afin de participer au travail mutuel.

C’est pourquoi je demande à ce que la Lumière  vienne et corrige mon désir, pour établir un certain équilibre et une certaine réciprocité dans notre système afin que nous nous donnions sans réserve, fassions des concessions, et que nous nous connections. Puis, vient la lumière et nous ramène vers le bien. C’est ce qu’on appelle la correction « de bas en haut» que nous avons à accomplir.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: