Une attitude correcte envers la Lumière: Entrée et Sortie

Dr. Michael LaitmanLa créature se développe de différentes manières et à différents niveaux. Dans l’ensemble, il y a cinq niveaux. Cependant, chaque niveau se divise en cinq autres, ceux-ci se divisant à nouveau, et ainsi de suite jusqu’à l’infini. La clé dans tout ce processus est une action simple, comme il est écrit: «L’expansion de la Lumière et son point de départ, rendent le récipient digne de sa tâche. »
Si nous voulons engendrer toute qualité de réaction quelqu’il soit pour ou contre la réception, pour ou contre le don sans réserve, ou pour ou contre l’intention, sous quelque forme que se soit, nous devons évoquer, dans cette forme, dans ces détails de perception, de développement et d’interruption, la réception de la lumière et sa sortie, un début et une fin. Ensuite, à travers ces deux actions opposées, nous recevrons l’impression correcte: un nouveau désir.
En d’autres termes, je veux passer du désir n °1 à un désir n°2 de plus grande qualité. Je veux changer ma qualité, devenir plus sage, avec plus de don, une meilleure perception plus sensible. Ensuite, je n’ai besoin que de susciter une action: Laisser la Lumière me remplir, et ensuite m’abandonner. Cette action entraînera des changements qualitatifs dans mon désir, qui me permettront de mieux comprendre, mieux ressentir, et me faire remarquer davantage de choses par rapport à ce que je constatais avant.
Toutes mes actions doivent être très orientées dans le but d’envoyer une impulsion visant précisément ce qui suscite l’entrée et la sortie de la Lumière. Ainsi, je détermine la vitesse de mon développement. Quand je veux atteindre un nouveau détail sur les degrés spirituels, gravir l’échelle, élever ma qualité, cela ne peut se faire que grâce à l’expansion et à la sortie de la Lumière. C’est de cette façon qu’est construit un récipient plus grand et de meilleure qualité, digne de son nouvel objectif.
Par conséquent, nous voyons que nous sommes capables de nous élever en permanence. Naturellement, nous utilisons des facteurs externes: la force de la Lumière et la force du désir. Cependant, nous sommes les seuls à pourvoir  les activer.
 
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 25/05/2011, «Préface à la sagesse de la Kabbale »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed