Diffuser est comme donner naissance dans le Monde Spirituel

Dr. Michael LaitmanQuestion : Je ne pense pas que mon progrès spirituel dépende des hommes. Comment puis-je accélérer l’émergence de ce sentiment ?

Réponse : Beaucoup de femmes se sentent autonomes. Elles sont impliquées dans la diffusion, regardent les cours, et sont avec nous de tout leur cœur et toute leur âme. Elles ne sentent pas qu’elles sont tributaires des hommes. Cela n’a pas d’importance. Elles sont toujours incluses dans notre volonté collective, Kli. Elles sont néanmoins avec nous.

Même si une femme est complètement engagée dans un travail particulier, comme la traduction, le traitement du matériel, ou autre chose, sa participation couvre tout, parce que la diffusion est pratiquement l’application la plus importante du désir des femmes. C’est comme donner naissance dans notre monde.

Ainsi, la participation des femmes dans la diffusion est leur meilleure action pour la correction. Beaucoup de femmes existent quelque part séparément, sans contact avec les autres. Nous avons peut-être besoin d’un contact plus virtuel. Je suis en faveur d’une bonne connexion virtuelle. Même si une femme est seule et prend part à la diffusion, elle reste toujours dans notre aspiration collective à avancer. Elle le ressent définitivement et progresse avec nous.

J’ai de nombreux exemples. Je travaille avec beaucoup de femmes sur le blog, dans le traitement du matériel, dans la traduction, l’édition des livres, et dans de nombreuses autres capacités. J’apprécie hautement ce travail. Elles sont fidèles, des assistantes de confiance, et je vois leurs progrès. Même si le groupe des femmes n’est pas bien organisé, elles font avancer, et avancent bien avec tout le monde, au moins aussi bien que le groupe des hommes.

De la 2ème leçon à la Convention de Moscou 10/06/11

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: