Les kabbalistes sur la nature de l’homme et la nature du Créateur, Partie 2

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît, posez des questions sur les textes des grands kabbalistes. 

Les commentaires entre crochets sont de moi.

L’essence de l’homme est désir de recevoir

La principale innovation, du point de vue de la création, qu’Il a créé comme existence de l’absence, s’applique à un seul aspect défini comme « le désir de recevoir ». Toutes les autres chosesdans l’ensemble de la Créationne sont absolument pas des innovations ; Elles ne sont pas existence de l’absence, mais existence de l’existence. [Elles sont imposées au désir de recevoir par le désir de donner du Créateur. Pour cette raison, tout ne se compose que de ces deux désirs : le désir de recevoir de la créature , le désir de donner du Créateur , et leur combinaison s’appelle un «être humain».]
– Baal HaSoulam, « La Liberté »

Toute entité corporelle dans notre monde, c’est-à-dire, tout dans cet espace, que ce soit minéral, végétal, animal, un objet spirituel ou un objet corporel, si nous voulons distinguer l’unique aspect, propre à chacun d’eux, comment une chose se différencie de l’autre, même dans la plus petite des particules, ne représente rien de plus qu’un «désir de recevoir» [et en conséquence est perçue dans ce monde].
– Baal HaSoulam, « La Liberté »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: