Lorsqu’un ruisseau se transforme en rivière

Dr. Michael LaitmanQuestion: Devons-nous nous concentrer sur la diffusion externe de la Kabbale ou bien sur la connexion interne ?

Réponse: En priorité sur la diffusion extérieure pour que les gens sachent que la crise peut être surmontée, qu’en réalité ce n’est pas une crise. De la même manière, la descente de Rabbi Shimon avant l’ascension décisive s’est avérée être l’état le plus beau et le plus désirable.
La crise est pour notre bien. En l’utilisant correctement, nous pouvons arriver au meilleur état, facilement, librement, et sans problème.
Récemment, on m’a demandé: « Qu’est-ce que le désir humain peut vouloir de plus grand à la place des nécessités de la vie normale? » C’est essentiellement ce que nous avons à expliquer aux gens.
La crise est vraiment à notre avantage. D’une façon ou d’une autre, nous atteindrons l’équilibre entre nous-mêmes, l’équilibre avec la nature. Nous n’avons nulle part où nous échapper: soit la matrice de la nature, en se rapprochant de nous, nous coupe en morceaux par la force et nous reconnecte dans un « mélange »,une « pâte » collective, ou nous arrivons à cela volontairement pour nous changer nous-mêmes et nous unir. La différence est énorme.
Si nous comprenons ce mouvement correctement, alors bien sûr, la crise est pour notre bien. Nous pouvons transformer une vie tragique qui nous menace nous et nos enfants en une ascension magnifique. Nous devons expliquer cela au plus grand nombre possible de personnes.
Alors que la Kabbale se propageait à travers un petit ruisseau de maître à disciple, c’était suffisant pour que quelques personnes ayant des connaissances élevées les transmettent au maximum, avec précision et clarté.

Toutefois, ce ruisseau est devenu une large rivière qui implique l’humanité entière. Une crise globale, intégrale est à venir, et nous ne parlons pas de la hauteur de l’enseignement, ni des détails, mais de l’étendue et de l’accessibilité.
Dans ce but, le Baal HaSoulam a écrit des articles tels que « Le don de la Torah», «La garantie mutuelle», et «La Liberté». Ils fournissent des informations initiales, correctement décrites et adressées à l’auditoire le plus large possible.
À notre époque, la force globale de la correction existe notamment dans les masses, les masses énormes de gens. Par notre intermédiaire, ils comprennent de quoi il s’agit, nous leur facilitons la vie avec amour à leur égard. En réponse, ils vont donner une petite poussée vers l’avant, et cela va ainsi nous influencer. Il est dit à cet égard que les nations du monde nous mènent au Temple du Créateur, c’est-à-dire, nous élèvent. Ils nous soulèvent précisément parce que nous leur donnons la méthode.
Du cours quotidien de Kabbale à Moscou du 14/06/2011, Shamati #4

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: