Daily Archives: 4 juillet 2011

La nature a toujours raison. Alors que dit-elle?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment peut-on expliquer notre message d’unité aux gens? Peut-on dire qu’il s’agit d’un phénomène naturel, évident?

Réponse: Nous pouvons parler de l’unité en la montrant sous plusieurs angles. Après tout, l’unité est toujours bénéfique si elle est faite dans un souci d’un objectif bon et juste. Il est écrit: «Une assemblée d’imbéciles [au sens d’une assemblée de méchants] est mauvaise pour eux et mauvaise pour le monde. » D’autre part, l’unité des personnes qui désirent la bonté est certainement bénéfique pour elles et pour le monde. Nous voyons cela.

Nous sommes tous gagnants en nous unissant. L’unité est seulement répugnante pour l’égoïsme individuel d’une personne en raison de son caractère limité. Il n’est pas difficile d’expliquer aux gens que toute situation d’unité accompagnée d’une bonne intention ne causera de tort à personne et finira toujours en réussite. Toujours. Et c’est seulement si vous voulez nuire à quelqu’un ou profiter de quelqu’un à son détriment et c’est seulement dans les cas où vous essayez de causer des dommages directs ou indirects que l’union devient mauvaise et indésirable.

Dans tous les autres cas, on peut citer des formules, des preuves et des exemples de la vie des animaux et des plantes, ainsi que les relations humaines, qui démontrent que l’unité est bénéfique.

Question: Est-ce que cela signifie que nous pouvons dire que la bonne union est en accord avec la loi de la nature et donc elle fonctionne?

Réponse: C’est ce que je dis dans l’ensemble de mes conversations et de mes conférences vidéo. Même si une personne me déteste, même si elle est tout à fait contre moi et pousse dans l’autre direction, mon objectif est de se placer, elle et moi dans la position d’un chercheur à travers le processus de la conversation. Même si nous sommes les pires ennemis du monde, nous sommes toujours à l’intérieur de la nature, jetons donc un coup d’œil à ça. Ecoutons ce qu’elle dit. Après tout, nous allons certainement devoir progresser selon ses lois, et nous pouvons le faire dans le bon sens, si nous sommes en accord avec elle, ou dans le mauvais sens, si nous ne sommes pas en accord avec elle. Dans tous les cas, nous ne pouvons avancer qu’à partir d’elle.

Et maintenant nous allons voir lequel de nous deux a raison. Ou peut-être la vérité est quelque part au milieu? Ce n’est pas grave. Nous, en tant que chercheurs, devons reconnaître cette image, au lieu de rester dans notre erreur, notre tranquillité auto-induite, peu importe si c’est agréable ou non.

Nous voulons révéler la vérité et la vérité est la nature. Vous pouvez maudire les lois de l’univers, mais cela ne vous aidera pas parce que vous êtes à l’intérieur d’elles. C’est le point sur lequel nous devons insister. De plus en plus, les découvertes scientifiques indiquent que nous sommes à l’opposé et contre la nature, et cette opposition est exprimée comme une crise. Regardez ce qui nous arrive et où nous allons à cause de notre manque de compréhension des lois de la nature. C’est pourquoi nous devons les étudier.

Baal HaSoulam écrit à ce sujet dans l’article 42 de l' »Introduction au Talmud Esser Sefirot »:
En effet, vous devriez savoir que la raison de notre grand éloignement du Créateur est que nous sommes si enclins à transgresser Sa volonté, est pour une seule raison, qui devient la source de tous les tourments et les souffrances que nous subissons, et pour tous les péchés et les fautes que nous commettons. De toute évidence, en supprimant cette raison, nous serions instantanément débarrasser de toute la tristesse et de toute la douleur. Nous allons bénéficier immédiatement d’une adhésion avec Lui dans le cœur, l’âme et la force. Et je vous dis que cette raison préliminaire n’est rien d’autre que le «manque de compréhension de Sa Providence sur Ses Créations, » c’est pourquoi nous ne Le comprenons pas correctement.


De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 26.06.11, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »

Dr. Michael LaitmanCommentaire: Dans notre âge de satiété je sais d’avance que je n’ai pas à faire d’effort pour acheter une Mercedes parce que dans un mois ou deux le charme se sera évaporé et je commencerai à vouloir autre chose …
Réponse: C’est vrai, mais nous parlons d’un but spirituel maintenant, pas d’une Mercedes. S’il y a quelque chose de plus important pour vous que le but, alors vous vous écartez de la voie. C’est évident.
Commentaire: Mais le but spirituel en lui-même n’est pas clair pour moi. Je ne sais même pas ce que c’est.
Réponse: Cela soulève une question: Est-ce que cela vous incite à chercher la vérité? Si ce n’est pas le cas, alors vous n’avancez pas. Chaque jour, vous avez besoin d’effectuer un calcul interne: «Qu’est ce que j’ai d’une part, et de quoi je manque d’autre part? Et quand vais-je obtenir ce qui me manque?  »
Sinon, si vous n’avez pas de direction ni de tension, comment allez-vous avancer pour réaliser votre désir? Si vous ne vous êtes pas fixé avant un objectif propre à chaque instant, vous ne pourrez pas assouvir votre désir. Ou supposez-vous que vous voyagez en train avec un billet payé?
En d’autres termes, vous êtes paresseux comme les autres, en attendant que la souffrance commence à vous stimuler vers l’avant et vous convainc que tout simplement cette mise en place aura un effet. Est-ce que c’est ça?
Commentaire: Bien sûr. Mais comment puis-je me contraindre à effectuer ces contrôles quotidiens? Ce n’est pas comme si j’avais le pouvoir de mes pensées.
Réponse: Demandez à vos amis de vous pousser. Ils sont à un millier de degrés au-dessus de vous, alors pourquoi n’êtes-vous pas jaloux d’eux? Pourquoi n’avez-vous pas honte devant eux?
Il y a des gens autour de vous qui ont franchi la Makhsom. Certes, vous ne savez pas ce que c’est, si vous avez entendu les mots précedents. Ces personnes ressentent la spiritualité, dans une petite mesure, mais ils la ressentent. Et vous?
Mais vous ne voyez pas cela et c’est pourquoi vous n’êtes pas jaloux d’eux. C’est exact ! Mais vous ne le voyez pas, car l’intention de donner sans réserve règne en eux. S’ils devaient le révéler à vous même un peu, vous retourneriez tout droit vers votre Mercedes. Et c’est pourquoi ils ne se livrent pas. Pourtant, essayez d’être jaloux de leur réalisation en quelque sorte. Vous devez simplement le faire.
Le Créateur est prêt à nous donner l’Infini, mais nous sommes incapables de recevoir quoi que ce soit, mais la plus mince illumination est ce qui soutient notre existence présente. Vous devez penser à la façon d’atteindre la honte, et pour cela vous avez besoin d’exercices entre vous et le groupe. Sinon rien ne se passera.
Jusqu’à ce que vous construisiez un système de relations avec le groupe comme celui que vous voulez avoir avec le Créateur,  rien ne se passera ou ne vous sera révélé. C’est comme s’il vous était donné un kit de construction, avec beaucoup de petits morceaux à assembler dans une certaine structure. Si vous le faites, vous recevrez un défi plus grand.
Mais sans ça il n’y a pas d’avancement, pour le meilleur ou pour le pire.

 De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 23/6/11, Matan Torah (le Don de la Torah)

Ressentir le réseau invisible

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que devons-nous penser à propos de nous, tous ensemble, le groupe mondial entier, quand nous organisons une Journée de l’Unité? Comment pouvons-nous nous unir?
Réponse: Toute personne doit se plonger en elle-même et ressentir la chaîne qui la relie aux autres, le réseau interne qui existe entre nous. Par ailleurs, une personne peut être dans ce monde ou bien elle pourrait ne plus y être, car il s’agit d’un réseau entre les désirs, entre les âmes et non entre les corps physiques.
Le Baal HaSoulam et tous les grands  kabbalistes des derniers millénaires sont ici, dans cette connexion. Ils sont tous avec nous, ancrés dans notre  réseau commun. Il y a des millions d’entre nous aujourd’hui, mais en réalité, il y en a beaucoup plus à cause de toutes ces âmes, tout au long de l’histoire humaine, qui sont avec nous, s’élevant à des centaines de millions d’âmes. Et toutes ensemble elles sont une force spirituelle extraordinaire.
Si nous voulons nous unir ensemble dans ce réseau, alors naturellement non seulement nous nous influencerons  mutuellement et ferons partie de ce réseau de sorte que chaque personne va l’acquérir pour sa propre ascension spirituelle, mais nous allons simultanément influencer toutes les personnes dans le monde, qui sont à l’écoute de ce réseau involontairement, sans le détecter. Nous allons commencer à les réveiller.
Par conséquent, nous allons commencer par trouver un accord entre nous, c’est-à-dire que nous désirons ressentir clairement notre connexion commune.

De la conférence sur  le jour de l’unité, 26.06.11

Se tourner vers le Créateur pour obtenir la Lumière pour l’ami

Dr. Michael LaitmanLa Torah commence par la condition d’aimer son prochain comme soi-même. C’est à cette condition qu’une personne passe de l’amour pour autrui à l’amour pour le Créateur et atteint l’adhésion. Et l’adhésion avec la force Supérieure est le but de la création que nous devons atteindre.

 

Certes, nous ne pouvons pas parler de cela quand nous diffusons auprès des masses. Nous cachons cette partie de la même manière que nous ne disons pas d’un seul coup aux enfants toute la vérité sur notre monde. Nous divulguons progressivement, autant qu’il est possible,  la vérité aux parties du désir ou aux gens qui ne sont pas prêts à l’entendre dans son intégralité. Nous leur disons ce qu’ils peuvent accepter, ce qui est proche d’eux, et ce qui va leur être bénéfique. Et puis, à mesure qu’ils grandissent, nous leur révélons de plus en plus.

Selon le principe de l’amour pour autrui, je devais venir à un état où tous les désirs d’autrui deviennent plus importants et plus grands pour moi que les miens. J’utilise mes désirs, mes forces, au service de l’autre, afin de satisfaire ses désirs.

En effet, nous sommes construits de telle façon que nous pouvons accomplir les désirs de l’autre au moyen de nos propres désirs, mais seulement à travers le Créateur. Je n’ai rien à donner aux autres, mais si je me tourne vers le Créateur afin de satisfaire les désirs de l’autre, mon récipient va soudainement sembler être conçu précisément pour cela: pour établir une connexion avec le Créateur et recevoir de Lui ce que j’ai l’intention de donner à l’autre.

Ainsi, l’action commence à partir de l’autre dont je veux accepter  les désirs comme miens, au -dessus de moi-même, pour élever ses désirs avec les miens vers le Créateur, et  recevoir de Lui  des forces et la réalisation, et les donner à l’autre.

Cela nous rappelle ce que nous étudions au cours des leçons: Malkhout monte vers  Zeir Anpin et monte avec lui à Bina. Ils sont aussi appelés deux frères, l’un d’eux est le premier-né qui prend deux fois plus, afin de grandir et d’être prêt à effectuer un Zivoug (accouplement) qui permettra d’apporter  la Lumière à l’inférieur. C’est ce qui arrive dans nos relations aussi bien. Toutes les âmes agissent de cette manière.

Ainsi, toute personne qui  donne à l’autre sans réserve prend la forme de Zeir Anpin. Et tout le monde qui reçoit prend la forme de Malkhout, Shekhina, qui se connecte à Zeir Anpin, vers le supérieur, l’ami qui donne. Ainsi, nous réalisons la théorie que nous étudions au cours des leçons sur l’étude des dix Sefirot.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 27/06/2011, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »