Un circuit électronique de l’âme collective

Dr. Michael LaitmanTout devient révélé dans le lien entre moi et les autres. Lorsque nous étions dans le monde de l’Infini, où moi ou d’autres âmes n’existaient pas: tout le monde était un tout.

 

Puis j’ai développé la sensation qu’il existe moi et les autres, et le monde extérieur: l’inanimé, le végétal, la nature animée, et les gens, une multitude d’objets différents qui se relient, interagissent et créent la variété de ce monde.

Mais pourquoi m’a-t-on donné cette sensation au lieu de la paix et la perfection de Malkhout de l’infini? Il est ainsi pour que je commence à figurer hors de ce désordre que je ressens et que je connecte tout en une seule chose, comme il est écrit: «Lui et Son nom sont Un», comme dans Malkhout de l’Infini. Cette connexion ne peut être réalisée que grâce à la qualité du don sans réserve et de l’amour, qui relie toutes ces choses différentes en une seule en retour. Après tout, l’amour unit!

La force du don sans réserve annule notre mauvais penchant  égoïste qui devient révélé entre les parties dispersées et distanciées, séparées par la force du mal, la force de la destruction. Mais j’ai besoin de vaincre cette force de haine et de séparation et ses limites notamment en m’y opposant et en  construisant un lien entre nous. Et puis je vais construire un système qui relie toutes ces parties.

Au début, il n’y avait pas de système. On était simplement unis en un tout solide. Et soudain, nous obtenons de nombreuses parties, reliées par une variété de liens différents. C’est comme un circuit électrique, remplie de résistances, de bobines d’induction, de condensateurs et de transistors, qui créent des conditions de connexion.

J’ai besoin de mettre sur pied ce genre de système par moi-même ! En ce moment mon ego dépeint  tous ces éléments qui interfèrent avec la connexion: les résistances, les bobines d’induction, et ainsi de suite. Ils ne court-circuitent pas mon circuit, mais introduisent une sorte de résistance: parfois «magnétique», parfois sous la forme d’un « condensateur », et parfois avec des conditions complètement différentes. Et un circuit est faite de tout cela.

Tous les systèmes – humains, électroniques et biologiques – fonctionnent selon ce principe. Sur ce circuit, j’examine la force créatrice qui opère au sein de celle qui est en cours de création. Je révèle le Créateur dans toutes ces connexions systématiques! Je n’ai pas une autre occasion de Le révéler, sauf en commençant à construire ce système au sein de mon désir égoïste.

Je l’allume et le fais fonctionner parce que la Lumière sera révélée en lui si j’ai relié toutes les parties correctement. Cette Lumière commence à circuler à travers ce système, comme l’électricité, et puis le travail réciproque de ses éléments, leur programme, et l’interaction se révèlent, le Créateur devient révélé!
Et qui a fait que cela soit arrivé ? Moi! Et bien sûr, je comprends maintenant qui Il est et ce qu’Il est. C’est notre travail.

De la 3eme partie du cours quotidien de Kabbale du  31/05/2011, Talmud Esser Sefirot

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed