La partie « Moi »

Dr. Michael LaitmanEn devenant un donneur je deviens comme Zeir Anpin qui remplit Malkhout et je reçois le double de la partie supérieure, de Bina: pour moi et pour les autres. Je deviens rempli au-dessus des désirs des autres qui sont révélés; je reçois tous les besoins, un désir spirituel  infini. Ceci est mon récipient.

My  I Section_1

Mais moi-même je suis comme Zeir Anpin, juste un point qui relie Bina et ce désir. Je suis une partie d’entre eux. Cependant, je le vois seulement maintenant comme une partie. C’est parce que les parties inférieures ont le désir et la partie supérieure a la Lumière. Ainsi, la «partie» est mon intention. Je comprends mon point grâce à leurs désirs et Sa Lumière, en « consommant » toutes les Lumières et tous les désirs.

Cela donne naissance à un nouveau récipient qui n’existait pas auparavant. Et tout ce que j’avais, était un point, une fondation préliminaire, un trou d’une aiguille que nous utilisons pour entrer dans le nouveau monde, le récipient de l’infini.

En soi, le désir de réception n’est pas un récipient, et la Lumière est juste la Lumière. Quand je découvre le monde de l’Infini, qui est censé avoir aussi existé avant, ou revenir au troisième (également le point initial) Etat, je révèle un nouveau récipient qui est 620 fois plus grand que le précédent. C’est parce que j’ai acquis à la fois les Lumières les désirant moi-même. Maintenant, mon récipient est 620 fois supérieur. C’est moi.

 
De la 5ème partie de la leçon quotidienne Kabbale 27/06/2011, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: