Les dernières convulsions de l’ancienne civilisation

Dr. Michael LaitmanOpinion: (Yuriy Yakovets, professeur à l’Académie russe des sciences naturelles; Alexandre Ageev, président de l’Académie Internationale  de recherches sur le futur, russiannews.ru): «La crise était prévisible, inévitable, et, en effet, nécessaire pour clarifier ce qui est devenu obsolète. C’est la naissance d’un nouveau monde, ce n’est pas l’apocalypse, mais l’élan vers une révolution mondiale, qui va entraîner la formation de la civilisation intégrale ».

«Nous avons étudié la loi générale de la compression du temps historique, décrite par Vladimir Vernadsky comme étant particulièrement ressentie lors du changement de générations. Nous nous attendions à la crise actuelle, cependant, il ne peut pas être remplacé par un autre système avant que ne soit « passé» le  potentiel de l’ancien système. C’est seulement en formant l’image de l’avenir, pour lequel nous voulons vivre, que nous serons en mesure de répondre aux défis auxquels nous faisons face. »

Mon commentaire: je brûle du désir d’offrir les connaissances de la Kabbale, mais ils sont en crise et ne seront  pas en mesure d’entendre et prêter attention jusqu’à ce que la crise les oblige à ouvrir les yeux et les oreilles et à saisir des objectifs et de buts plus élevés, et la stratégie à mettre en œuvre.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed