L’avantage de la honte spirituelle

Dr. Michael LaitmanDans «Préface à la sagesse de la Kabbale » le Baal HaSoulam présente sa célèbre parabole sur l’invité et l’Hôte, l’exemple qui reflète la relation d’une personne avec le Créateur. L’Hôte accueille Son invité en tant que Son plus proche ami et, poussé par la seule puissance de Son amour, veut lui donner tout sans aucune intention de recevoir en retour.

Il obtient du plaisir en servant l’invité, Il en est heureux, et ne s’attend à aucune compensation parce que la loi de l’amour L’oblige à agir de cette façon. Au contraire, si l’invité refuse de recevoir, l’Hôte sera beaucoup bouleversé parce qu’Il a un grand désir de remplir complètement l’invité, son ami, avec toute l’abondance.

Si l’invité ressent un certain malaise, ce sentiment ne vient pas directement de l’Hôte, mais fait surface involontairement, de l’habitude d’être vide et alors que maintenant quelqu’un lui donne satisfaction. Et dans cette satisfaction, il y a quelque chose de honteux, immérité, il y a le manque de sa propre participation et l’effort, ce qui soulève un sentiment de honte chez l’invité.

Dans ce sentiment de honte, l’invité découvre ce qui lui manque. Il pense: «L’Hôte donne et je reçois. En tant que récepteur, j’ai honte, mais il n’y a pas de honte de la part de celui qui donne. C’est la différence entre le donneur et le receveur ! Il n’a pas de honte parce qu’il donne, mais je ne suis pas capable de cette action de don. Si je pouvais donner comme il le fait, je n’aurais pas honte, d’ailleurs, je serais honoré!

L’Hôte ne ressent aucun honneur dans Son don sans réserve pour moi parce le don sans réserve est naturel pour lui, Il aime car c’est Sa nature. Et ainsi, Il n’est pas fier de donner, au contraire, Il accomplit son désir.

Si je donne, cela m’apportera de l’honneur au lieu de la honte. C’est pourquoi la honte que je ressens maintenant est utile, elle va m’aider à me sentir dans l’état opposé: l’honneur et le respect de soi, en plus de la position haute du donneur « .

Le réceveur obtient toute cette compréhension en raison de la honte: pourquoi et comment il doit effectuer les démarches nécessaires afin de non seulement supprimer la honte, mais aussi pour atteindre le niveau du donneur. Ici, il ne s’agit pas simplement d’atteindre le don sans réserve, on doit venir à l’amour! Que cette honte augmente en moi, et je la transformerai en amour, et puis j’atteindrai réellement l’état du Créateur.

Tout l’amour qu’Il a naturellement va devenir un important acquis pour moi que j’ai atteint et gagné par moi même. Et c’est pourquoi aujourd’hui je commence à aimer et à apprécier cette honte! C’est grâce à elle, à travers la profondeur de cette honte que je commence à ressentir de la haine, et de cette haine, je vais à l’amour.

La créature arrive à cette conclusion à la suite d’une série de clarifications internes.
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 27/06/2011, «Préface à la sagesse de la Kabbale »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: