Des tentes dans la rue

Dr. Michael LaitmanQuestion: Ces derniers jours, des couples  en Israël ont commencé à protester contre la crise du logement. Ils dressent des tentes en ville dans les lieux publics pour protester contre la flambée des prix des logements. Cela mènera-t-il  à la correction?

Réponse: C’est une bonne chose. Cependant, que peut faire pour eux notre pauvre gouvernement ? Nous lui attribuons une grande capacité, en pensant, « Ils vont décider quelque chose aujourd’hui et le réaliser demain. » Mais ce n’est pas le cas. Le gouvernement n’est-il  pas au courant de ces problèmes?  Les ministres veulent-ils juste se réunir en conférence et prendre une décision afin qu’à partir de demain, on commence à construire de nouvelles maisons bon marché ?

Cela ne peut pas arriver parce que nous avons affaire à un grand complexe de problèmes sociaux interconnectés, et ce n’est que l’un d’entre eux. Nous ne pouvons pas corriger l’un d’eux à moins que nous ne corrigions la connexion entre les gens dans le pays. Personne ne sera en mesure d’aider: ni  le premier ministre ni le gouvernement, pas les parlementaires, et pas les gens qui sont assis dans des tentes dans les rues de la ville.

Il est bon qu’ils soient assis là, et il est bon que le premier ministre soit concerné. C’est bien qu’il ait peur et qu’ils aient des exigences envers lui. Peut-être que cela va finalement les pousser à atteindre la bonne conclusion: que la correction ne viendra pas du  premier ministre. Et même l’argent ne résoudra rien. Il y a un gros problème caché ici. Même s’il y avait assez d’argent dans le pays, les autorités ne seraient pas en mesure de prendre toute décision utile.

Nous devons comprendre qu’à notre époque  il n’y a pas de situations problématiques séparées. Maintenant, quand la nature nous a enfermés à l’intérieur d’un filet intégral, tout ne dépend que de la connexion entre les gens. Il n’y a pas un problème social, pas même le plus petit, qui puisse être résolu sans une solidarité sociale, sans connexion au sein de la nation et dans le monde. Sans recourir à ce moyen, vous ne pourrez rien faire.

La tâche peut sembler secondaire ou purement technique, «Qu’y a-t-il de si dur à ce sujet, vraiment? Il suffit de donner un ordre, de libérer des terres pour la construction, et laissez-les commencer à construire ». Mais ils ne peuvent pas le faire parce qu’ils viendront se heurter à des barrières insurmontables à l’intérieur. Ce serait la même chose que se demander le pur don sans réserve d’une personne quand elle en est tout simplement incapable. Elle  ne peut  juste pas le faire.

Alors sachez ceci: Aujourd’hui, il y a juste une solution à tout problème: la garantie mutuelle. S’il n’y a pas de garantie mutuelle, il n’y a pas de solution. C’est exactement ce que nous devons apporter à la compréhension du peuple. Nous ne pouvons être sûrs d’atteindre le succès et surmonter tous les problèmes que par la force de la garantie mutuelle.
De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale  du 17/07/11, « Arvout »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: