Les kabbalistes sur le libre choix, partie 1

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît posez des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre crochets sont les miens.

  

Une personne a-t-elle le libre choix?

Nous sommes tous comme  des machines, fonctionnant et créant grâce à  des forces extérieures, le plaisir et la douleur, qui nous poussent et nous tirent à leur bon vouloir, à l’endroit où ils l’entendent. Il s’avère que personne ici n’est libre ni ne se dresse sur ses deux pieds.
– Baal HaSoulam, « La Liberté »
Lorsque nous examinons les actes d’un individu, nous les trouvons obligatoires. Il est obligé de les faire et n’a pas de liberté de choix. C’est parce que la gouvernance supérieure l’a placé entre le plaisir et la douleur. Et il n’y a pas de différence ici entre l’homme et l’animal. Et si c’est le cas, il n’y a aucun libre choix que ce soit, mais plutôt la gouvernance supérieure conduit chacun là où elle veut, sans lui  demander son  avis en la matière.

Par ailleurs, même le type de plaisir (comme manger et comment s’habiller) est entièrement hors de son libre choix, mais suit la volonté de la société. En outre, dans la plupart des cas, je fais tout cela contre mon gré,  qui est de se comporter de manière simple et de  porter des vêtements confortables. Alors vous me direz où est mon livre choix ?
– Baal HaSoulam, « La Liberté »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: