Le vent du changement

Dr. Michael LaitmanJ’ai une vision positive de la mondialisation et de l’intégration qui se révèlent à notre époque. Auparavant, le monde était conduit par un élan égoïste, qui grandissait à l’intérieur de nous, d’une génération à l’autre, d’une année à l’autre. L’homme s’est développé égoïstement, changeant la société, les technologies, sa vie, et la nature. Mais aujourd’hui, cette «tendance» touche à sa fin, et maintenant, avec l’émergence de la nouvelle tendance, tout sera différent.

La nature s’est soudainement fermée et s’exprime comme « ronde », intégrale. Nous ne changerons pas la nature plus longtemps, mais au contraire, elle nous dit: «Maintenant, vous devez commencer à changer. » La nature ne changera plus. Elle a atteint un état global et intégral. Cela est devenu une donnée, un nouveau format indestructible,  et à partir de maintenant nous devons nous y conformer.

Ce processus se passe sous pression. La nature s’exprime constamment comme étant de plus en plus intégrale, et nous devons aussi devenir plus intégrales dans les relations entre nous. Sinon, nous devrons souffrir à cause de notre manque de ressemblance avec elle.

Par exemple, la nature nous montre un réchauffement, et en réponse, nous devrions exprimer plus de chaleur. Les vents soufflant sur la terre sont plus forts, et nous devons nous imprégner des «nouveaux courants». Il est nécessaire d’avoir une équivalence de forme, des caractéristiques égales.

Par conséquent, des chocs surviennent dans l’ensemble de la société humaine, parce qu’un format global « se revêt sur nous», que nous le voulions ou non. Et quelle est la première chose que nous découvrons? Que notre égoïsme ne fonctionne plus. Les dictateurs et les séparatistes perdent leur pouvoir, les gouvernements isolés sont inefficaces, et les organisations séparées n’atteignent pas de résultats. Les seuls à faire des actions concrètes sont les individus capables d’union.

En conséquence, le pouvoir passe des gouvernements séparés et uniques aux mains des individus, qui savent s’unir. Après tout, ils sont «ronds» et intégrales, tandis que le gouvernement ne l’est pas.

Maintenant, un mouvement est en train de voir le jour partout dans le monde: les gens vont faire de plus en plus pression sur le gouvernement. Leurs actions sont peut-être désorganisées et spontanées, mais elles sont interconnectées. Et le gouvernement va soudainement découvrir dans la peur qu’il fait face à ces gens peur et ne sera pas quoi faire.

Il semblerait: Pourquoi ne pas éloigner le peuple? Cependant, l’équilibre des forces intérieures a changé et vous ne pouvez plus rien faire. Dans le passé, tout était simple: Laissez-les crier dans les rues le contenu de leur coeur, laissez-les détruire quelques boutiques, et une semaine plus tard, quand la nourriture vient à manquer, tout reviendra dans l’ordre. Mais aujourd’hui, cette approche ne fonctionne pas. Dans certains endroits, les dirigeants et les gouvernements sont déjà contraints de démissionner, et même de s’enfuir.

C’est le format mondial et intégral qui est plus adapté aux gens qui s’unissent qu’aux gouvernements égoïstes, qui sont désunis, en conflits entre eux et à l’intérieur d’eux-mêmes. Le système précédent est si opposée au nouveau modèle que pas un seul gouvernement ne va rester au pouvoir, s’il joue selon les anciennes règles. Il sera achevé par cette même démocratie, hautement louée. Un dictateur pourrait durer plus longtemps en choisissant correctement qui attirer à ses côtés, alors qu’un fouillis de démocratie parlementaire  est l’opposé. – Elle reprochera sa disparition partout.

C’est ainsi que chaque niveau accompli s’annule: Il exprime l’incapacité de nous retenir et est remplacé par le niveau suivant. Toutes les meilleures choses, obtenues à la phase précédente ne sont pas seulement devenues inutiles, mais nuisibles, et l’ordre ancien est donc enterré. C’est ce que nous allons voir.

Ainsi, amener les gens à l’unité et à la garantie mutuelle signifie les rendre similaires au nouveau format naturel, qui se révèle de nos jours. En obtenant cette similarité, nous allons réussir, prospérer, et nous élever – même dans le sens matériel, et spécialement dans le développement spirituel.

Quant à Israël, là aussi, l’agitation ne sera pas réglée et les protestations ne feront qu’augmenter. Les gens vont s’unir à chaque problème et iront contre le gouvernement. Cela vient de l’intérieur. Les gens pensent que ceux qui sont au pouvoir sont sans valeur. Le temps des chefs acclamés est passé. Les politiciens sont devenus tellement embourbés par les « relations du marché» que vous ne pouvez plus l’inverser. Les gens ressentent un regain d’énergie car l’ensemble de la nature globale se tient derrière eux.

Où ce processus global nous conduira? A un gouvernement mondial. Les différences régionales demeureront, étant définies par la personnalité de la population et la religion, mais les frontières seront complètement effacées. Elles sont déjà floues. Le gouvernement commun sera un gouvernement de sages, et sera uni, sans aucune division petite ou grande. Tout le monde entrera dans l’union commune et ne se souciera que de l’unité.

Après tout, rien de plus n’est nécessaire: Si nous sommes unis, nous correspondons à la Force supérieure. L’unité est l’égalité et la réciprocité, la garantie mutuelle. De cette manière, les développements récents dans le monde sont le début d’une nouvelle phase de développement, une nouvelle réalité, une nouvelle formation sociale.
De la 5ème partie du cours quotidien de  la Kabbale 20/07/11, « Arvout »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: