La Kabbale pour le monde

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui, un tout nouveau paradigme, une nouvelle vision du monde, et une nouvelle approche, qui n’a jamais existé auparavant, s’élève devant nous. Dans le passé, nous avons changé le monde, mais maintenant, le monde est invariable et nous devons nous-mêmes changer.

Ces changements intérieurs au sein d’une personne ne peuvent venir que par son choix, par son désir, par une décision consciente qu’elle fait à chaque étape. Et la Kabbale est essentiellement la méthode, le plan d’action sur cette voie.

Par définition, la science de la Kabbale est la révélation du Créateur à la création. En changeant, une personne atteint une similitude avec la nature. Et être similaire à la nature, c’est être semblable au Créateur. Une personne (Adam) est un être similaire (Domé) au Supérieur. C’est ce que nous devons constamment découvrir dans le processus qui pousse le monde vers l’avant.

En ayant une méthode kabbalistique et en étant ses représentants dans notre monde, nous devons aider l’ensemble de l’humanité par la diffusion de cette méthode de toutes sortes de façons. Évidemment, cela doit se faire en comprenant que les gens résistent aux changements, n’en veulent pas, et les méprisent. C’est vrai, mais néanmoins, c’est ainsi que tout devrait être. De notre part, nous devons améliorer la présentation de cette méthode, afin de la transmettre aux gens sous une forme facile et agréable.

Sinon, le monde souffrira, bien sûr, toujours plus d’un jour à l’autre, plongeant dans la confusion, l’impuissance, et la perplexité. Les gens peuvent devenir tellement confus que les problèmes dégénéreront en une guerre. Après tout, quand vous êtes confus et désorientés sous une grêle d’archets, vos nerfs peuvent céder.

Et alors vous serez prêts à faire n’importe quoi juste pour arrêter le chaos. Même la guerre semblera être un salut, car elle semble tout mettre à sa place. Tout comme une personne peut entrer dans une rage, l’humanité peut en faire de même, et de nos jours, nous comprenons que cela signifie une guerre mondiale.

Cela ne dépend que de nous: En combien de temps allons-nous assimiler la science de la Kabbale et la placer sur le podium de manère claire et correcte pour le monde entier? Tous ensemble, nous devons devenir une organisation pédagogique d’éclaireurs, qui aide et explique aux personnes comment changer afin d’établir une interconnexion correcte et afin d’atteindre ainsi une équivalence avec la nature ou avec le Créateur, ce qui est pareil.

Si nous n’atteignons pas l’équilibre et l’harmonie avec la nature, alors mis à part les échecs sociaux, nous en ressentirons les coups dévastateurs, ce qui va nous achever. Après tout, même dans la société humaine d’aujourd’hui, nous ne sommes plus capables de rien, tant que nous ne changerons pas. L’égoïsme fait surgir une énorme quantité de problèmes sociaux, mais nous ne pouvons pas arrêter.

La société de consommation a appauvri la terre, 200 ans d’ère industrielle ont épuisé toutes ses ressources, qui vont bientôt complètement se tarir. L’eau potable, le pétrole et d’autres ressources arrivent tous à leur fin. Finalement, nous ne serons même pas capables de mener une vie normale, sans parler des excès. Et encore, nous sommes incapables de nous retenir, pour limiter la production et la pollution.

Et nous ne serons pas en mesure de faire cela, tant que nous ne changeons pas la nature de l’homme. Aucune solution artificielle ne pourra nous aider. Nous mettons encore tous nos espoirs sur d’anciennes méthodes, mais la nature n’accepte plus «nos paiements par carte de crédit ». Elle n’accepte qu’une seule chose de nous: une harmonie avec elle, une homéostasie de ce système globale.

La nécessité de changer l’homme nous oblige, nous les kabbalistes, de sortir des limites précédentes et de commencer à faire des actions à l’échelle du monde entier. Et nous n’avons pas d’autre choix. Comme Baal HaSoulam l’écrit dans l’article, «De l’essence de la sagesse de la Kabbale« : Dans l’ensemble, la Kabbale est la révélation du Créateur. Où? A l’intérieur même d’une personne. Selon quoi? Son équivalence de forme. Une personne devient similaire au Créateur, au Tout-enveloppant, à la nature globale, en devenant un seul tout avec Lui.

De la 4e partie de la leçon quotidienne de la Kabbale du 22.07.11, «De l’enseignement de la Kabbale et son Essence »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: