Pour qui est-ce que je travaille?

 Baal HaSoulam, « Arvout (la Garantie mutuelle) »: Si quelqu’un accomplit un commandement, il change et il rend le monde entier vertueux» c’est-à-dire qu’il ajoute sa particule individuelle d’Israël à la quantité finale nécessaire.

Toute personne doit effectuer son propre travail, et de sorte que chacun travaille non pour soi-même, mais pour d’autres. Ceci est notre interconnexion. Une personne n’a pas son propre désir. Son désir est dans toutes les autres personnes. Il n’a pas un travail personnel, qu’elle peut accomplir seul. Elle travaille jusqu’à ce qu’elle corrige son inclusion dans tous les autres.

En conséquence, nous révèlons une certaine «image holographique »: je suis inclus dans tout et chacun est inclus en moi. En ce moment, elle nous est cachée, parce que sinon nous serions incapables de bouger d’où nous nous trouvons. Vraiment, qu’est-ce que j’ai à donner aux autres? Je ne veux pas me soucier de leurs problèmes et ne veut rien faire pour eux. Je suis incapable d’effectuer des travaux, à moins que tous ses fruits soient consommés par d’autres.

Par conséquent, c’est comme si nous avions un voile sur les yeux et que nous vivions un mensonge: comme si chaque personne agissait dans son propre intérêt et prenait soin d’elle-même. Grâce à cela, nous pouvons, à ce stade, au moins agir dans l’intention égoïste de Lo Lishma. Mais plus tard, dans l’intention altruiste de Lishma, nous découvrirons qu’il n’y avait rien de privé ici et que tout appartient à un tout commun. Chaque personne est incluse dans chacun et le travail de chaque personne se transforme en un travail commun, pour un compte commun.

Par conséquent, quelque soit le calcul, positif ou négatif, nous ne le faisons que par rapport à l’ensemble commun et nous évaluons les actions d’une personne que par rapport aux autres. Il est impossible de dire si son action était bonne ou mauvaise, à moins que nous évaluions les résultats par leur influence sur les autres: s’il les a rapprochés de l’objectif de la création ou au contraire, s’il les a éloigné de celui-ci.
De la 5ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale 21/07/11, « Arvout »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: