Un sage grandit comme un nouveau-né

Dr. Michael LaitmanSi une personne n’aspire pas à se réaliser égoïstement, si elle n’attend pas que la Lumière vienne la remplir sans aucune préparation, mais comprend que la Lumière est une sensation dans un désir, une telle personne veut se changer et est appelée un sage.
Elle comprend qu’il lui a été permis seulement de faire l’expérience d’une première petite impression, et qu’elle ne fera que profiter de tous les autres phénomènes, à condition de développer son désir selon les quatre phases de la Lumière directe. Là, à la dernière phase du développement du désir, elle sentira qu’elle donne sans réserve, et en conformité avec cela, elle fera l’expérience de vie dans le don sans réserve appelé la Lumière supérieure.
Ainsi, un sage est quelqu’un qui voit un « nouveau né », un nouvel état qui est en train de naître. Avec ses actions et  avec l’aide de la Lumière qui l’influence, il atteint des changements si  profonds dans son désir qu’il transite de la réception, du désir de recevoir du plaisir, au désir de donner sans réserve et à  la sensation de l’amour, qui est la vie.
Son désir change, et il commence à se sentir se rapprocher de l’action du don sans réserve qui, initialement, le repoussait. Au début, il se forçait à agir. Toutefois, en exerçant des efforts et en attirant sur lui l’influence de la Lumière, il en est venu à un point où il a effectivement commencé à désirer le don sans réserve .
C’est un miracle de la Lumière. Elle agit en réponse à nos efforts, même sans notre désir initial, et elle le change. De cette façon, le désir passe par des étapes qualitatives de développement et devient un nouveau désir.
Une personne qui est assez sage pour voir le « nouveau né », le nouveau désir qui a été conçu en elle, la nécessité de donner sans réserve, exerce l’effort et comprend qu’elle travaille contre la Lumière constante, le « le Bien qui fait le Bien ».  Elle utilise les Lumière qui ramène vers le Bien. De cette façon, elle  passe d’un état à l’autre, étape après étape, et vient à la Lumière de la vie.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 18/07/2011, Shamati n°122

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: