Il y a du travail pour tout le monde!

Aux infos: L’Organisation Internationale du Travail (OIT), une agence spécialisée des Nations Unies qui traite des questions liées au travail): L’Organisation internationale duTravail est préoccupée car malgré la reprise de la crise économique et l’amélioration de la situation des marchés financiers mondiaux, le chômage continue d’augmenter.

«Les statistiques de l’OIT brossent un tableau sombre de la situation de l’emploi global actuel de 210 millions de personnes au chômage – le plus grand nombre dans l’histoire, et plus de la moitié des effectifs mondiaux de l’emploi vulnérable. Selon l’OIT, dans les 10 prochaines années, plus de 440 millions de nouveaux emplois seront nécessaires pour absorber les nouveaux arrivants dans la population active, et encore plus pour inverser le chômage causé par la crise récente. Alors que le monde voit des niveaux importants de croissance économique dans certains pays, le chômage, en particulier pour les jeunes, reste à des niveaux record dans de nombreux pays, ce qui pose d’énormes défis sociaux et économique à long terme, y compris des menaces pour la cohésion sociale. »

«Le manque de travail décent expose les jeunes à des niveaux élevés d’incertitude économique. … Une génération sans espoir pour un travail décent peut être un problème pour les familles, l’économie et la société au sens large. L’incapacité de trouver un emploi stable crée un sentiment de frustration et d’oisiveté chez les jeunes.  »

Mon commentaire: Il n’existe aucun moyen d’employer tout le monde dans le monde. Les nouvelles technologies changent la nature du travail: Beaucoup de métiers disparaissent, et il n’y a plus besoin d’ouvriers et d’apprentis à l’âge de l’information. Il est plus facile et moins coûteux de garder une personne au chômage que d’inventer un métier pour lui. Cependant, le problème d’occuper les gens émerge; le temps d’inactivité conduit à la dégradation, le vide, et les tensions dans la société.

La Kabbale explique que notre développement se passe selon le plan interne général de la nature: Nous avons atteint un nouveau seuil dans notre développement technologique et social. Par conséquent, la Kabbale suggère que nous devrions apprendre à vivre dans le nouveau monde intégral collectif qui doit découvrir une nouvelle étape dans son existence: L’étape spirituelle.

Cet état ne peut être atteint que par l’éducation de masse, la formation et l’enseignement des nouvelles lois de la nature environnante et le comportement social et personnel. C’est seulement de cette façon que nous pourrons atteindre le niveau où nous commençons à maîtriser la nature, et une sensation de confort va remplacer une sensation de crise.

Le plein emploi à notre époque n’est possible que dans le travail spirituel, c’est l’apprentissage et le réaliser en soi-même et avec les autres. Ainsi, nous construisons une nouvelle société où chacun a un travail!

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed