La sagesse vient avec l’expérience

Dr. Michael LaitmanIl n’existe seulement qu’un désir ; lui seul a été créé et ensuite il a commencé à se développer. Il n’est pas divisé en niveaux ou en parties: il est divisé par les états de conscience de soi.  Je révèle constamment de plus en plus le premier état.

L’étincelle de Lumière a créé le point de ténèbres, et la création était terminée. Maintenant, ce point d’obscurité, le point de désir, commence à découvrir: Qui suis-je, qui m’a créé et dans quel but, que dois-je faire, et qu’est-ce que je veux de la Lumière et de moi-même? Il continue de creuser en lui-même et se clarifie, apprend plus sur soi et à travers la réalisation de soi, découvre la Lumière qui l’a créé.

Il n’y a rien d’autre dans l’univers tout entier, sauf la créature qui en apprend plus sur le Créateur. Mais la réalité ne change pas. La Lumière remplit le désir, et maintenant le désir perçoit ce seul état plus profondément.

Tous les changements se produisent seulement dans la conscience, la sensation, la réaction, mais à l’intérieur de la même substance. C’est pourquoi je me sens un peu dans mon tout premier état ; je commence seulement à me sentir exister  en lui, comme si je me réveillais. C’est ce qu’on appelle la Lumière de Nefesh dans mon désir, existant au niveau zéro (Shoresh ou racine).

Maintenant, je commence à me réveiller davantage et à regarder autour de moi. Ce que je vois à ce degré, à côté de moi, ne m’est pas encore familier ; donc, je vois cela dans la Lumière de Nefesh. Mais j’ai déjà réalisé mon état précédent à partir duquel je me suis réveillé, je comprends que je dormais, et maintenant je me suis réveillé.

Comment puis-je savoir que je dormais? J’ai appris cela, parce que je me suis réveillé, que j’ai découvert l’état suivant, et que je comprends maintenant mieux l’état précédent. Par conséquent, la Lumière de Rouakh se revêt dans l’état précédent, même si je n’ai que la Lumière de Nefesh dans l’état actuel.

Je n’aurai jamais rien de plus que la Lumière de Nefesh à l’état le plus avancé. Seuls tous les états antérieurs deviennent de plus en plus précis. C’est pourquoi une personne qui avance correctement se sentira toujours comme dans un brouillard, elle fera face à des forces et des calculs incompréhensibles et aura toujours des doutes.

Toutefois, elle comprend déjà plus sur le chemin qu’elle a parcouru, toute son histoire, et en regardant en arrière, elle a aussi la perspective de l’avenir. C’est-à-dire, d’une part elle est accompagnée par la confusion, le brouillard, et l’impuissance, mais en même temps, elle devient plus intelligente pour ce qui est du passé, en voyant tout le parcours, ses causes et ses conséquences, et révélant ainsi le Créateur.

C’est ce qu’on appelle «l’ordre inverse» de la Lumière et du  désir. Notre désir se développe de plus en plus et devient plus «intelligent», éduqué, spécifique, élevé, et plus proche du Créateur, mais c’est seulement la Lumière de Nefesh qui est ressentie en lui. Toutefois, dans les désirs antérieurs, que nous percevons plus profondément à mesure que nous avançons, nous sentons la lumière de NaRaNHaY (Nefesh-Rouakh-Neshama-Haya-Yekhida). Comme il est dit: « La sagesse ne vient qu’avec l’expérience. »

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 13/07/2011, «Préface à la sagesse de la Kabbale »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed