La Bible selon les Américains

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (Gallup Nouvelles Service): «Environ un tiers de la population adulte américaine croit que la Bible est la parole même de Dieu et doit être pris littéralement mot pour mot. Ce pourcentage est légèrement inférieur depuis plusieurs décennies. La majorité des Américains qui ne croient pas que la Bible soit littéralement vraie croit qu’elle est la Parole inspirée de Dieu, mais tout ne doit pas être pris littéralement. Environ un Américain sur cinq croit que la Bible est un livre ancien de «fables, de légendes, d’histoire, et de préceptes moraux écrits par l’homme. »

La croyance en une Bible littérale est fortement corrélée avec les indicateurs de la religion, y compris la fréquentation des églises et l’identification avec un protestant ou d’autres non-catholiques de la foi chrétienne. Il y a aussi une forte relation entre l’éducation et la croyance en une Bible littérale, avec une telle croyance devenant beaucoup moins répandue chez ceux qui ont fait des études universitaires.  »

Mon commentaire: De toute évidence, une éducation très répandue et à long terme systématique est nécessaire pour inculquer aux gens une vision objective du monde, de les élever à partir de leur niveau puéril de la perception du monde au niveau où ils ne rejettent pas la Bible, mais plutôt le comprennent de façon sensée: que la sagesse d’un plus haut niveau est le prochain état de l’humanité.

Les êtres humains sont créés dans la propriété de la «réception» (l’égoïsme) et se ressentent en lui. Ils appellent leurs sentiments « ce monde. » La Bible parle d’une autre manière de percevoir le monde, dans la propriété du « don sans réserve » (altruisme), et au sujet d’une sensation en elle appelée « le monde futur ou le monde supérieur. »

La Kabbale offre une opportunité pour une transition pacifique de la perception dans la propriété de « recevoir » à la perception dans la propriété de « donner sans réserve. » Sinon, la transition sera tragique.

Depuis, nous avons terminé notre développement dans la propriété de «recevoir» et existons au début de la transition dans la propriété du « don sans réserve », la Kabbale est révélée pour nous aujourd’hui. Elle suggère que nous l’utilisons pour apprendre à quoi s’attendre et comment planifier l’avenir.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed