Allez-vous voter pour le plan de la création ou contre?

Dr. Michael LaitmanIl y a deux états contrastés qui alternent constamment dans la création: l’obscurité et la lumière , la séparation et la proximité, l’opposition et l’adhésion,  une forme inversée et une forme égale Notre chemin se déploie à travers ces états opposés et l’essence est toujours: Sommes-nous « pour » le Créateur ou contre Lui? La seule différence est la suivante: Quel est le niveau conscience de la création de son propre état?

Au début, nous passons par ces états inconsciemment, ce qui est appelé le niveau  « minéral » du développement. Puis, au  «niveau végétal », nous commençons petit à petit à les comprendre. Ensuite, au  «niveau  animal » nous nous sommes déjà atteints d’une certaine façon, mais nous ne savons pas encore à l’égard de Qui  nous changer et comment. Et quand je commence déjà à comprendre que je change en relation avec le Créateur et selon Lui, cela est déjà le « niveau humain ».

Toute notre histoire réside dans ce type de développement, basé sur des contraires constants: notre différence polaire au Créateur ou notre ressemblance avec Lui. Tous ces états sont déjà inculqués, déterminés et fixés dans le plan de la création, reliant en une seule cause et effectuant une chaîne que nous avons à parcourir.

Il n’y a rien que nous puissions ajouter à ces états en dehors de notre conscience. Et enfin, nous commençons à réaliser que ce processus est destiné à un but précis. Nous aspirons à découvrir et à y parvenir par nos propres moyens, pour comprendre ce qui se passe pour nous, quel est ce film dans lequel nous vivons. C’est alors que nous commençons à avoir la liberté de choix de participer à ce processus consciemment,  à partir de notre propre désir d’aspirer à ce but ou d’y résister.

De nos jours, l’ensemble de l’humanité entre dans cette phase très intéressante de développement où nous devons prendre conscience et  participer de nous-mêmes, décider si nous voulons accélérer ou ne le voulons pas. Nous devons trouver comment nous pouvons participer de nous-mêmes à ce processus, influencer sa vitesse, et exprimer notre accord ou  notre désaccord avec les états que nous traversons.

Si je connecte tous les états pour réaliser le plan de la création, à l’intérieur duquel je me développe, alors je vais ainsi accélérer mon développement, car il ne dépend que de ma conscience de mon état. Et plus je me pousse pour savoir qui je suis en relation avec Celui qui m’a développé, la seule force qui existe en dehors de moi, c’est-à-dire, plus je développe ma participation, plus je renforce mon indépendance, ma propre pensée, ma compréhension, et mon désir.

Comment je crée mon  «moi», qui est né à l’intérieur de la création-le but pour lequel tout ce processus est destiné. Et le point final est de sentir la force du plan dans lequel nous vivons, et de s’accrocher à elle. Quant à notre indépendance, elle réside en demandant à cette pensée supérieure de nous révéler la possibilité de participer à ses travaux de manière indépendante.

De la 1ère partie du cours  quotidien de Kabbale du 01/08/2011, Shamati

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: