Étudier pour être en équilibre avec la nature

Dr. Michael LaitmanNous devons organiser l’éducation intégrale autour de chaque personne et exiger que chacun y entre. La crise  générale finira par un si grand coup que personne n’aura de travail. Nous n’aurons pas besoin de toutes ces marchandises supplémentaires, et il n’y aura aucun besoin d’en produire plus. Il y a abondance de tout. Le monde produit des ordures, les jette, et ne fait que polluer la planète.

Soudainement, nous découvrons que sur sept milliards de personnes existant dans le monde, 80 pour cent sont en trop. Que pouvons-nous faire avec eux, les tuer ? Il y a des théories selon lesquelles il est nécessaire de se débarrasser « des personnes en trop  » et alors le reste aura du travail. Cependant, le reste n’aura pas de travail  non plus car cette guerre laissera quelqu’un qui se demandera s’il est bien  d’être resté vivant.

C’est pourquoi nous avons une solution simple. Le travail de chaque personne sera d’entrer dans un environnement éducatif, pour étudier. Juste comme nous enseignons nos enfants et que 100 pour cent des enfants étudient jusqu’à l’âge de 18 ans, un adulte devrait étudier ou obtenir une éducation continue durant toute sa vie, tout en travaillant deux ou trois heures par jour pour effectuer les tâches qui lui sont assignées par la société.

Puis, chacun traversera obligatoirement des changements intérieurs. Nous n’exclurions pas aucune personne de ceci. Chacun étudierait dans un système virtuel, en regardant des clips, en écoutant des chansons, ou en lisant des histoires pleines d’humour, où tout sera sur le thème de la globalité, de l’intégralité, de l’unité, et de la garantie mutuelle. Chacun devra faire des devoirs chez lui, les soumettre à une vérification, et passer des examens. Si on a tout accompli, on obtiendra un salaire à la fin du mois. Ce sera son travail.

Question : Qui finance son salaire si personne ne travaille ?

Réponse : Ceci ne signifie pas que personne ne travaille. Nous travaillons tous dans la mesure où nous le devons, pour produire les nécessités de la vie. Cependant, nous ne faisons pas des choses pour nous les passer seulement entre nous et pour les jeter ensuite dans une décharge parce que les gens les emploient à peine. Nous produisons seulement les articles nécessaires, que chacun exige pour vivre normalement.

Le même système d’éducation comprend l’étude de la manière de vivre dans le cadre des nécessités de la vie, au niveau humain, en équilibre avec la nature, en observant ses exigences. On devrait expliquer à tout le monde qu’en consommant plus que nous avons besoin, nous sortons de l’équilibre avec la nature.

Chaque organe du corps reçoit non pas pour lui-même, mais existe seulement pour aider d’autres, pour les servir. Nous devrions comprendre que nous n’avons aucun choix. Nous devons venir à ce système. Les kabbalistes ont beaucoup parlé à ce sujet, et nous devons apporter cette connaissance à chacun.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: