Il n’y a pas de vie sans garantie mutuelle

Dr. Michael LaitmanQuestion : Concernant la garantie mutuelle, vous rapportez l’exemple du travail des organes du corps humain, où chaque organe vit en garantie mutuelle avec les autres. Le système est fermé et uni.

Cependant, il n’y a aucun système uniforme dans la société humaine. Ici et là, des personnes s’unissent dans divers groupes qui, en règle générale, luttent contre les uns contre les autres. Cependant, il n’y a aucune perception de la société humaine comme un système général similaire au corps humain. Je ne ressens pas l’autre personne comme une partie de mon corps et donc, ne lui fournis pas  la  garantie mutuelle.

Réponse : Vous voulez dire ce qui suit : tous les exemples venant de la recherche scientifique, ainsi que ce que nous observons dans la nature conformément au principe de « un juge n’a seulement que ce que ses yeux peuvent voir » sont de beaux exemples. Tout est bon et merveilleux, mais personnellement je ne le ressens pas. Je peux logiquement le comprendre, mais la compréhension dans mon esprit n’est pas suffisante pour me contraindre à exister sous une forme intégrale.

Si c’était dans mes sensations, si j’avais su qu’en n’agissant  pas avec vous, je ne réussirais  pas et que j’ai besoin de vous pour atteindre un objectif important de la vie, tout serait beau. Pourtant, vous dites qu’une bonne vie est possible à condition que vous et moi soyons liés. Ensuite, nous atteindrons une vie meilleure, le but, et sortirons de la crise et de toutes les questions environnementales. Cependant, je ne le ressens pas. Je peux comprendre cela comme le font les scientifiques.

Mais pourquoi ces scientifiques ne  sortent-ils pas ensemble  pour crier ? Qu’est-ce qui  les empêche de faire cela ? Ne voient-ils pas les faits ? Si ! Pourquoi ne s’unissent-ils pas, ne sortent-ils pas en commençant à crier : « les amis, un peu plus de tout cela et le monde va exploser ! La terre va s’effondrer et s’écrouler en morceaux! » Pourquoi ne crient-ils pas à ce sujet, en prévoyant des événements très désagréables dans l’avenir ?

C’est parce qu’ils ont tous le même problème. Je peux vous donner une liste de milliers de scientifiques, sociologues, politologues, éminents économistes et beaucoup de gens intelligents qui observe nos problèmes et qui voient que nous devons poursuivre uniquement l’unité. Pourquoi ne s’unissent-ils pas ? C’est parce qu’ils ne le  ressentent pas, mais le voient seulement.

Il y a une différence entre les sentiments et l’esprit. Ce qui existe dans l’esprit n’oblige pas à une personne. Combien de fois arrive-t-il  dans nos vies personnelles que nous voyons et savons que nous ne devrions pas faire quelque chose, mais nous le faisons quand  même. Comme par exemple fumer. Bien qu’ils disent que fumer est dangereux, les sensations agréables ou la paresse me laissent sous  le pouvoir de cette habitude.

Que puis-je faire ? Je ne vois pas d’autres personnes en dehors de nous, qui serait en mesure de réaliser cela. Nous devons organiser cet environnement par la force. Lorsque l’environnement va commencer artificiellement à parler du besoin d’unité, d’interconnexion globale et intégrée, cet environnement apportera une nouvelle sensation à tout le monde.

Ensuite, tout le monde  ressentira  « J’ai vraiment besoin cela ! Pourquoi ne l’ai-je pas ? » De la même façon que nous sommes impressionnés par la publicité qui  scintille devant nous. Elle passe véritablement de l’esprit aux sentiments. Un sentiment est un désir, et l’esprit est une pensée. Je dois être impressionné au sein de mon désir et prier pour l’obtenir. Un désir devrait être une attente  intense pour quelque chose.

Cela n’est possible que par le biais de l’envie, de la luxure, et le désir d’honneur, quand je vois que tout le monde parle de ceci, qu’ils le valorisent  et qu’ils me font de la publicité pour ces faits. Sinon, cela ne signifie rien pour moi. C’est comment s’ils faisaient de la publicité pour un nouveau matelas : « vous devez l’acheter ! Sans  lui, vous ne savez ce qu’est un bon sommeil ! »

Si cette publicité travaille tout le temps, je n’ai pas le choix. En conséquence, je me rappellerai  le nom de cette société, et à l’occasion, j’irai dans un magasin et l’achèterai. Si ce n’est pas moi, la majorité des gens succombera à cette annonce. Cela  fonctionne de cette manière. Par conséquent, jusqu’à 70 pour cent du coût de marchandises est dans la publicité.

Nous pouvons voir combien la publicité nous dirige vers son but. C’est pourquoi nous devons composer seulement avec la publicité. Et ce n’est pas en raison de l’intérêt d’une personne, mais parce que nous n’avons pas le choix. Commençons à  faire à nous-mêmes de la publicité pour cet important message.

Puis, par le biais d’un véritable lavage de cerveau nous en viendrons à comprendre l’importance de l’intégration,  de l’unité et de la garantie mutuelle. Ensuite, cela nous  manquera ; nous allons désirer soudain cela. Pourquoi ? C’est parce que la prise de conscience générale de l’importance qui prévaut dans l’environnement, va régner sur moi, car je suis sous son influence.

De la conférence sur un nouveau livre, le 7/11/2011

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed