Daily Archives: 11 août 2011

Personne ne veut payer pour le marché (le marché de l’UE)

Dr. Michael LaitmanAvis: (Gideon Rachman , chroniqueur du « Financial Times »):«L’Europe s’est achetée elle-même avec ses 750 milliards € de renflouement pour l’euro. Mais le problème à long terme reste. «La plupart de l’Union européenne vit au-dessus de ses moyens. Les déficits publics sont hors de contrôle et la dette publique est en hausse. Si les gouvernements européens n’utilisent pas leur marge de manœuvre nouvelle pour maîtriser les dépenses, les marchés financiers seront dangereusement agités de nouveau.

Malheureusement, les électeurs et les politiciens européens ne sont tout simplement pas préparés à l’âge d’austérité qui s’annonce ….

«Pourtant, si les Européens n’acceptent pas l’austérité maintenant, ils finiront par être confrontés à quelque chose de bien plus choquant –  la faillite de la dette souveraine- et les banques s’effondreront. Pour de nombreux Européens c’est le genre de chose qui arrive seulement en Amérique latine. …

« La croissance de la taille et de la puissance de l’UE a nourri un sentiment d’autosatisfaction dangereux. … Une fois qu’ils [les pays] étaient à l’intérieur de l’UE, on a estimé que la guerre, la dictature et la pauvreté ont été consignées en toute sécurité dans le passé. Tout le monde peut aspirer à la vie relativement confortable et stable des Français et des Allemands. »

Mon commentaire: Cela a été longtemps ainsi dans le passé. Une rancune existait d’abord parce que personne ne voulait payer les dettes des autres; la «guerre des nerfs » est constante, qui n’a pas sa place dans un organisme unique. La tension (un abcès) se prépare, ce qui peut provoquer une agression (l’ouverture de la plaie). Nous verrons cela dans un avenir proche. L’UE doit être portée à une union complète qui n’est possible que grâce à l’éducation de la population sur une longue période, ou bien il est préférable de se séparer paisiblement maintenant, avant que le sang d’une troisième guerre mondiale ne commence

La maladie est claire: il est temps de la traiter

Dr. Michael LaitmanBientôt, nous allons rencontrer de la résistance dans le monde. Jusqu’ici, nous n’y sommes pas très sensibles, mais la résistance nous attend dans le futur. Après tout, le monde ne comprend pas que le mal se révèle afin que nous puissions nous élever au-dessus.

Le monde veut tout simplement éliminer ce mal, tandis que nous, au contraire, devons le corriger. Comme il est dit : « Le plus grand héros est celui qui change son ennemi en ami» . Puis, le serpent, l’ange de la mort, devient un saint ange.

Pour cette raison, nous devons avoir une attitude créative envers toutes les difficultés et l’opposition, à la recherche d’une occasion de les utiliser pour construire le don sans réserve et la vie éternelle. Toute la différence entre un monde brisé et un monde corrigé réside dans la façon dont nous utilisons notre désir. Nous avons seulement besoin de changer l’intention égoïste en intention altruiste. Nous devons expliquer cela à tout le monde en montrant l’essence même de la rupture ou, pour parler dans la langue moderne, l’essence de la crise. Elle porte exclusivement sur la révélation du mal de notre nature. Elle ne peut être corrigée qu’en utilisant l’élévation au-dessus des désirs égoïstes vers l’amour. C’est le seul endroit où nous avons lelibre choix, alors que les gens sont complètement  prisonniers dans tous les autres aspects.

Plus nous serons cohérents, plus nous serons confiants et sérieux, et plus vite nous comprendrons que nous sommes dans la guerre du Créateur et d’Amalek qui se passe dans toutes les générations. Amalek est toute l’essence du mal, notre égoïsme, sa véritable essence. La guerre arrive « dans toutes les générations», ce qui signifie qu’elle se passe à chaque étape de notre existence, d’une réincarnation à l’autre.  

C’est pourquoi il est très important de recueillir des données scientifiques sur la crise dans le monde entier. Les scientifiques n’ont rien à voir avec la Kabbale, et nous présenterons les résultats de leurs études qui établiront que la crise est essentiellement le résultat de l’égoïsme humain. Seule l’unité peut servir de remède à cette maladie, l’unité de nous tous au-dessus de l’égoïsme.

Nous allons utiliser un langage accessible pour expliquer au monde la vue kabbalistique de l’état de l’affliction et de  l’état sain. Ensuite, la seule chose qui reste sera de «prescrire le médicament », pour compléter le lien intermédiaire. Marquer la maladie avec le signe «- »  et l’état corrigé avec le signe « + ».

Le problème est que les gens ne savent pas quelle est la solution. Pour eux, le remède est un grand point d’interrogation.

The Illness Is Clear. It’s Time to Treat It

Aujourd’hui, il est déjà clair que notre ego est la cause de la maladie et que le rétablissement est connecté au don sans réserve. Donc, quand serons-nous en mesure de sortir de la crise? Ce sera une fois que nous serons unis. Ainsi, notre objectif est d’atteindre une garantie mutuelle afin que chacun d’entre nous soit soudé en un seul.

Cependant, le monde est en train d’éviter cette solution car l’égoïsme n’a pas le désir d’unité. Il ne nous laissera pas jusqu’à ce que nous commencions à suffoquer. Cela doit être comme ça dans le but de nous amener directement à l’objectif: la nécessité de nous unir. L’égoïsme continue de nous révéler son mal jusqu’à ce qu’il devienne vraiment insupportable pour nous. C’est seulement alors que nous serons en mesure d’échapper à notre ego envers la qualité du don sans réserve, puis de changer l’égoïsme réel en don sans réserve.

 Du cours n°3 de la Convention en Allemagne, le 06/08/2011

L’égoïsme: un véritable guide pour un meilleur avenir

Dr. Michael LaitmanLes origines de notre chemin spirituel reposent dans la brisure. Nous devons considérer notre égoïsme, l’aliénation et la haine entre nous, comme de bons fondements préliminaires pour la correction.

Lorsque Rabbi Akiva a vu la terre nue à la place du Temple, il a ri et s’est réjoui. Il était l’homme le plus sage de sa génération, un grand kabbaliste. On lui a demandé comment il pouvait se réjouir de l’effondrement de la sainteté alors que l’aspiration au don sans réserve avait été vaincue, et le principe d’aimer son prochain comme soi-même avait été profané. L’effondrement de tous les espoirs pourrait-il vraiment être un motif de joie? 

Il a répondu: « Je n’ai jamais cru, jamais connu, et n’ai jamais senti que nous serions en mesure d’atteindre la correction générale. Mais maintenant, une fois que notre structure spirituelle a été détruite, une fois que l’amour qui régnait entre nous a été brisé, et que les gens sont tombés dans la haine gratuite, je suis convaincu que cette rupture définitive mènera à notre correction générale, à la rédemption complète. »  

C’est pourquoi tout ce qui nous est révélé à chaque instant de nos vies est la rupture que nous aurons besoin de corriger. Peu importe ce qui m’arrive, depuis des questions fondamentales de la vie jusqu’à des choses insignifiantes dans la famille ou au travail, dans tout ce qui se passe en moi, concernant mon bien-être, les relations avec les parents, les amis, les gens, et dans le monde, dans toute la réalité, tout se révèle seulement à des fins de correction.  

A chaque fois, une nouvelle image est esquissée devant moi, qui plonge plus profondément dans mon égoïsme. Dans cette image, je dois voir le résultat de l’influence constante de la Lumière qui, pour l’essentiel, active des couches toujours plus profondes en moi. Nous percevons le monde dans notre ego, et c’est pourquoi nous avons besoin de le corriger. Alors, quelle est cette correction? Elle apporte l’unité aux gens. Surtout maintenant, quand le monde entier commence à réaliser le mal de l’état actuel, nous les aidons  à  ressentir et à comprendre que le « mal » est notre mauvais penchant.

Notre égoïsme est la cause de tout le mal. Nous voyons cela dans les choses qui se passent. Impossible de mettre le monde en ordre, les gens sont en train de le détruire, de se ruiner, de briser les relations, et détruire la nature. Nous sommes incapables de  nous  déplacer vers le bien et de faire une belle vie avec le mal qui est caché en nous.  

La crise s’aggrave tous les jours. En d’autres termes, nous découvrons que notre égoïsme détruit tout et ne nous laisse pas normaliser, équilibrer et améliorer nos vies. D’autre part, nous devons comprendre qu’il nous guide en avant vers le droit chemin et nous aide à nous diriger vers la correction et la bonté. C’est comparable à la façon dont une maladie manifestée nous montre comment la traiter.  

Comme nous réalisons cela, nous devons être reconnaissants envers notre égoïsme et l’aimer car il nous montre l’endroit qui doit être corrigé. Il est écrit que Pharaon a rapproché du Créateur les  fils d’Israël. Il a commencé à faire pression sur eux, et à la fin, ils ont dû fuir l’Egypte. Sinon, ils seraient restés là-bas.  

C’est pourquoi il est écrit: « Viens vers Pharaon car j’ai endurci son cœur. » Il y a deux opposés ici, et nous ne devons pas l’oublier. Peu importe le mal que vous rencontrez, au lieu de le détruire, il faut le corriger.  

Du cours n°3 de la Convention en Allemagne du 06/08/2011

Le point à partir duquel on entre dans le monde spirituel

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est la raison au fait que lorsque nous lisons le Livre du Zohar et gardons une intention très tangible, elle disparaît soudainement, et nous comprenons qu’elle a disparu seulement une fois que nous nous rappelons de cette intention?

Réponse: C’est évident! Cela nous est donné afin que nous demandions la sensation. Nous sommes incapables de garder deux pensées dans notre esprit. Qu’est-ce-qui peut être meilleur que de s’harmoniser soi-même correctement avant de lire le Livre du Zohar, avec les amis, dans un cercle, et à l’intérieur de celui-ci désirant révéler ce que nous lisons?

Cependant, ce qui se passe, c’est que je m’accorde et commence la lecture, et soudain je suis immergé dans le texte un peu plus profondément. Puis je ne l’utilise plus comme « Segoula » – la qualité particulière de la Lumière, désirant le révéler dans le lien entre nous. Au lieu de cela, je transfère mon attention sur le texte lui-même, aspirant à le comprendre pour l’atteindre, de la façon dont je lis des livres classiques, désireux de savoir ce dont ils parlent. Je ne perçois pas ce qui est écrit comme quelque chose qui se passe à l’intérieur de moi, entre nous, à l’intérieur de nous, mais comme quelque chose qui existe en dehors de moi. Je suis immédiatement passer à l’image externe.

Après cela, toutes sortes de pensées étrangères viennent à moi et je commence à «voyager» dans ces fantasmes et ces calculs.

Cela se produit jusqu’à ce qu’une personne s’aperçoive qu’elle est incapable de sortir de cela et qu’elle est privée de la bonne approche dans laquelle elle serait littéralement en mesure de «serrer les dents », afin de garder la bonne attitude à la lecture.

Que doit-elle faire? Finalement, elle a atteint une demande, elle a besoin de la sensation et non pas d’apprendre à connaître le texte ou l’entendre, mais d’entrer dans cette image, l’atteindre. Elle veut que cela se produise, pour que cette image devienne plus claire pour elle. Tout comme elle est dans cette réalité terrestre maintenant, alors elle doit se trouver à l’intérieur de cette réalité spirituelle.

Par conséquent, toute cette confusion, l’ensemble de ces états doit nous amener à un tel désespoir que nous ne désirons plus que la sensation, bien que clairement conscient du fait que nous sommes incapables de quoi que ce soit par nous-mêmes, même de garder l’intention. Mais néanmoins, nous allons clairement discerner exactement ce dont nous avons besoin.

Puis, d’une part, vous comprenez qu’il n’y a rien que vous ne puissiez faire et il n’y a aucun point de même dans l’ouverture du livre. Vous atteignez le désespoir total. Mais d’autre part, vous savez que vous êtes incapable de quitter ce chemin parce que votre vie entière est en lui. Et puis, vous le recevez ….

Ce point est vraiment crucial, car à partir de lui, vous pouvez entrer dans le monde spirituel. Et c’est ce qui se passe réellement.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 24/07/11, Le Zohar

Les kabbalistes sur le libre choix, partie 8

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît poser des questions sur ces passages des  grandes kabbalistes. Les commentaires entre crochets sont de moi.

 La liberté collective et la liberté individuelle sont égales

 La Garantie mutuelle de toutes les personnes dans le monde entier pour leur bien-être général est similaire à deux personnes sur un bateau. Si l’une d’elle perce un trou dans le bateau, elle noie l’autre aussi.

  – Baal HaSoulam, « Arvout (Garantie Mutuelle) » Point 18

 Toute personne dans le monde est responsable de tous. Si l’on se corrige en quelque chose, on amène au monde entier plus proche de la correction générale. Et au contraire, en utilisant son égoïsme individuel, on aggrave l’état du monde entier.

  – Baal HaSoulam, « Introduction à l’étude des dix Sefirot, » Point 110

 Toute personne incite l’élévation ou la diminution du monde entier puisque les actions d’une personne élève ou fait chuter le monde entier.

  – Baal HaSoulam, « Introduction au Livre du Zohar, » Point 68

Une personne sage voit l’avenir

Dr. Michael LaitmanAprès l’attaque terroriste, ce journal norvégien adopte l’union de toutes les nations éprises de la paix dans le monde, appelant tous les gens à s’unir et à se tenir la main. C’est un exemple de comment la souffrance guide une personne à la pensée juste.

Mais est-il possible d’aspirer à l’union sans souffrir de façon préliminaire? C’est précisément le but de la diffusion de  la Kabbale dans le monde pour prévenir les souffrances imminentes.

Le fruit a mûri

Dr. Michael LaitmanPourquoi avons-nous besoin de la science de la Kabbale? Quelle en est la nécessité?

Nous percevons le monde à travers les cinq sens. Nous voyons la «photo» de ce monde, nous vivons en elle, et nous organisons notre vie en elle. Nous développons des sciences, afin de l’atteindre. Nous avons assez d’esprit et de sentiment pour cela. Nous étudions le monde et nous nous adaptons à la joie et aux temps troublés. Alors pourquoi avons-nous besoin de la science de la Kabbale, même si ce ne sont pas des fantasmes ou des mensonges? Est-ce que c’est pour savoir combien d’anges il y a dans le ciel? Ou de se familiariser avec la force supérieure, le monde supérieur? …. Peut-être qu’il est temps d’aller consulter un médecin?

Nous ne comprenons pas pourquoi nous avons besoin de cela. Même les gens qui admettent que la Kabbale parle du monde spirituel ne ressentent pas la nécessité pour elle. Certaines personnes ont un peu peur d’elle, certaines se sentent repoussées par elle et sont  négatives à son égard. Il y a beaucoup d’obstacles. Et personne ne les met là délibérément. C’est juste que c’est la façon dont nous sommes construits, c’est notre nature. Nous érigeons nous-mêmes des obstacles sur le chemin : Nous la négligeons, nous ne la désirons pas, et nous la rejetons. Après tout, nous sommes poussés par le désir égoïste, qui est loin d’être le monde spirituel, et opposé à elle.

En conséquence, la science de la Kabbale semble irréaliste pour nous. Quand nous venons à elle, nous ne comprenons pas comment cela est arrivé et ce qui nous retient ici. Nous la quittons souvent et nous retournons à notre vie ordinaire, à l’endroit où nous avons de la force, de l’argent, et le pouvoir dans nos mains, au lieu d’un «brouillard».

Lorsque les kabbalistes ont atteint le monde spirituel, ils comprennent combien elle est importante et grande. Après tout, elle ouvre la vraie vie d’une personne, au lieu de l’existence périssable au niveau animal. Nous agissons au niveau de la nature animale et dépendons du corps: je suis vivant tant qu’elle est vivante, et je mourrai avec elle. Mon « moi » est à l’intérieur de celle-ci. D’autre part, les kabbalistes maitrisent le niveau humain, le niveau d’être comme la force supérieure, d’exister dans l’atteinte, dans la sensation et la puissance qui est égale à la force supérieure, et d’être égale à elle dans une certaine mesure.

Ainsi, la science de la Kabbale est un grand atout qui nous donne l’existence éternelle, au lieu de notre courante et misérable vie courte. Mais il n’y a personne à qui vous pouvez le dire cela. C’est pourquoi la science de la Kabbale a été dissimulée pendant longtemps, jusqu’à ce que l’humanité commence à ressentir son besoin, au lieu de la négligence, de la peur, et du dégout. C’est ce qui nous est arrivé aussi: Nous ne l’avons pas pensé ni planifié, mais soudain nous avons ressenti son besoin. Il s’est avéré que sans elle, notre vie est basique animale, et vide. Nous manquons d’accomplissement.

En réalité, les kabbalistes ne se souciaient pas de ce que les gens diraient à propos de la science de la Kabbale et comment ils la percevaient. Le monde a toujours été confus à ce sujet et croyant en toutes sortes de fables. Les kabbalistes savaient à ce sujet et n’y prêtaient pas attention, car leur principal souci était de garder les gens étant des «fruits pas mûrs». Et le fruit vert n’est pas la science de la Kabbale, mais le désir de l’homme. L’homme est le fruit non mûr. Il est toujours incapable de «digérer» son ego et de le transformer en quelque chose de bien, de sorte que cela lui soit profitable.

Lorsque l’égoïsme mûr qui n’est pas encore capable de se corriger rencontre de la science de la Kabbale, il le relègue à l’enseignement mystique, à la philosophie, à la religion, au New Age, et ainsi de suite. Le Baal HaSoulam écrit que la révélation du Livre du Zohar par la veuve de Rabbi Moshé de-Léon a causé de grands dommages, toutes sortes d’obstacles et de problèmes. C’est parce que les gens ont pris le mauvais chemin vers la spiritualité, en suivant leur égoïsme au lieu de la volonté de se corriger.

Cependant, aujourd’hui, nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Les kabbalistes affirment cela et nous voyons cela dans notre monde aussi. Le monde réalise déjà qu’il s’est trouvé dans une situation nauséabonde. La crise universelle recouvre le village mondial dans lequel tout le monde est interconnecté par des liens égoïstes. Nous découvrons que notre réseau égoïste est devenu global, que nous sommes inséparablement et incorrectement interconnectés.

Nous ne pouvons pas sortir de cette situation et nous n’avons aucune possibilité d’être sauvé des griffes de l’égoïsme, qui font pression sur nous de plus en plus fortement.
Dans ces conditions, nous révélons la nécessité de la science de la Kabbale, qui est la seule méthode qui offre la véritable solution au problème.
De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 22.07.11, «De l’enseignement de la Kabbale et son essence »

Les kabbalistes sur le travail spirituel dans le groupe, partie 7

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît poser des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre parenthèses sont les miens.

L’unité des amis

Il y a de nombreuses étincelles de sainteté dans chaque personne dans le groupe. Lorsque vous les rassemblez en un seul lieu, elles seront suffisantes pour créer un haut niveau spirituel pour tous.
– Baal HaSoulam, Fruit de Sage, vol. 1, «Lettre no.13  »

Chacun d’eux avait une étincelle d’amour des autres, mais l’étincelle ne pouvait enflammer la Lumière de l’amour pour briller en chacun, ils se sont mis d’accord  qu’en s’unissant, les étincelles allaient devenir une grande flamme.
– Le Rabash, Rabash-les Écrits sociaux »,


Le pouvoir de l’amour des amis définit notre existence spirituelle et est la mesure de notre succès. Par conséquent, détournez-vous de tous les engagements imaginaires et ne pensez qu’à la connexion des cœurs dans un seul cœur.

Baal HaSoulam, Fruit de Sage, vol. 1, «Lettre n°47 « 

Les détaillants norvégiens retirent des jeux violents à la suite de l’attaque

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (Tiré de  gamecareerguide.com ): « Les comptes-rendus des médias indiquent que le détaillant Coop Norvège cessera  les stocks de 51 jeux et marques de jouets après les attaques qui ont tué 77  personnes dans un bâtiment du gouvernement et dans un camp de jeunesse.

Le site danois « Gamers Globe » rapporte que le retrait inclut les tireurs de première personne tels que  Homefront , Ghost Warrior Sniper , Counter-Strike Source , et la série  Call of Duty , ainsi que  le populaire MMO  World of Warcraft .

Le présumé attaquant Anders Behring Breivik a mentionné jouer à World of Warcraft et Call of Duty 4: Modern Warfare . dans un large manifeste de 1500 pages rédigé avant les attentats ».

Mon commentaire: Nous voyons que les souffrances corrigent. Mais nous ne pouvons pas faire sans elle ! Combien de violence devrons-nous avoir à témoigner afin de réaliser la nécessité de modifier l’environnement qui nous entoure, les enfants et les adultes? Cependant, ce n’est que «contre la violence» et non pas pour une plus grande proximité avec l’autre. La proximité  ne peut être atteinte que par les moyens de l’éducation obligatoire de toute la population: amener  tous les citoyens à l’union  au-dessus de toutes les différences entre eux. Sinon, la cause de la violence – la disparité entre les gens et la haine mutuelle-restera néanmoins

Une vue sur la crise

Avis (Uzaz Baimuratov, académicien, directeur de l’Institut de recherches de la gestion financière, Kazakhstan): «La notion de progrès … a fait son temps ….

«Les gens expérimentent une  crise spirituelle où la richesse est artificiellement élevée à un niveau où elle remplace le sens de la vie humaine …. La crise spirituelle se manifeste dans le fait qu’on se batte pour l’argent facile et des biens matériels,  juste ici et maintenant …. La psychologie du consommateur doit changer … ». ( kazeu.kz )

« Il doit y avoir un certain niveau, un seuil, qui restreint notre appétit de consommateur. Il y a un principe de base de  modération en tout. …

Nos besoins doivent être satisfaits: pas réduits, mais normalisés. «Mais pour atteindre cet objectif, une personne doit  en venir à la compréhension qu’une demeure est assez … et maintenant il doit travailler pour la société …. Cependant, pour en  venir à une telle compréhension, on doit être un individu spirituellement développé. « ( inform.kz ) 

Page 1 des 212