Daily Archives: 13 août 2011

Venez au congrès « nous sommes pour le monde! »

Dr. Michael LaitmanJe vous invite tous au congrès

« Nous sommes pour le monde ! » 
de Toronto,  du 16 au 18 Septembre, 2011
la participation physique est préférable. Participez virtuellement si  vous ne pouvez pas y assister.

Les réponses à toutes vos questions peuvent être trouvées ici . 

J’espère vous y voir!

Le point de bascule de la propagation des idées

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (Tiré de « « ScienceDaily.com »): « Des scientifiques découvrent le point de bascule  pour la diffusion des idées. Les scientifiques de l’Institut Polytechnique de Rensselaer ont découvert que lorsque seulement 10 pour cent de la population détient une conviction inébranlable, leur croyance sera toujours adoptée par la majorité de la société. …

«Un aspect important de la constatation est que le pourcentage requis de détenteurs engagés dans une opinion pour faire changer l’opinion majoritaire ne change pas de manière significative quelque soit le type de réseau sur lequel les porteurs d’idées travaillent. En d’autres termes, le pourcentage de détenteurs d’opinion engagés pour influencer une société demeure à environ 10 pour cent, peu importe comment et où  l’opinion commence et se répande dans la société. »

Mon commentaire: La Kabbale dit que la société est comme un récipient (un Kli spirituel), composé de 10 parties (Sefirot). Ainsi, la dixième partie de la société devient son unité, et moins de 10 pour cent n’est pas considéré comme une partie de celle-ci.

Si cette partie acquiert un seul désir, elle devient la partie principale de la structure (Malkhout ), qui absorbe à elle seule toutes les propriétés des autres parties (les 9 première Sefirot ), non reliées entre elles, d’attirer et de les utiliser pour son accomplissement

Les dix tendances qui changent le monde

Dr. Michael LaitmanAvis (Dr Johan Galtung , sociologue et mathématicien norvégien, professeur d’études sur la paix,  fondateur de TRANSCEND, un Réseau de Développement et  de  la Paix):

Cinq tendances mondiales se déroulent dans l’espace mondial entre les Etats et les régions: la chute des Etats-Unis, le déclin de l’Occident, l’affaiblissement des Etats et le renforcement des régions, la hausse des pays sous-développés, et la croissance de la Chine.

Cinq tendances sociales se déploient dans l’espace social entre des groupes de personnes: le renforcement des nations, le renforcement de la société civile, la croissance de l’activité des jeunes, le rôle croissant des femmes, l’aggravation des inégalités et des émeutes. (Extrait du rapport du professeur Galtung au Symposium de Saint-Gall, mai 2011).

Mon commentaire: Ces tendances et d’autres tendances sont le résultat du développement de notre désir égoïste, qui devient de plus en plus interconnecté, jusqu’au point de se transformer en un tout. Et cette connexion intérieure entre nos désirs est en effet une garantie mutuelle  interconnectée, mondiale et, intégrale, le monde moderne.

Si nous combinons toutes ces tendances et présentons leur forme de don sans réserve  mutuel, nous obtiendrons la formule de notre bon développement. Sinon, ces tendances vont déchirer l’humanité amenant à ‘une nouvelle guerre mondiale.

La perfection est l’union de cœur et l’esprit

Dr. Michael LaitmanTravailler avec la Lumière et l’écran (Zivoug de Hakaa) est un type d’action où une personne calcule soigneusement toutes ses impressions, ses sentiments, l’amour et la haine, et décide comment utiliser tout cela,  en réduisant et en même temps,  en développant  ses sentiments. Il est dit: «Plus une personne est grande, plus son égoïsme est grand », ce qui signifie  plus ses sentiments sont  forts.

Elle est grande par  le niveau à partir duquel elle peut équilibrer les lignes gauche et droite, l’esprit et les sens, et les mettre ensemble dans la ligne médiane, les unir dans le don sans réserve.

Par conséquent, il y a deux états dans le travail spirituel: l’amour et la peur, qui sont réunis en lui. L’amour signifie qu’une personne découvre une opportunité à s’attacher au Supérieur  et, par conséquent,  comprendre et ressentir les voies du Créateur, chacune d’elles.  La clé est de comprendre!

Et avant cela, une personne travaille, en s’élevant au-dessus de ses sentiments et  en travaillant  avec l’esprit, tout en atteignant l’esprit du Supérieur. De cette façon, elle continue de se déplacer le long de deux lignes, comme si  elle marchait  sur deux jambes.

Dans notre monde, l’esprit et les sentiments sont toujours en conflit et nous obligent à faire des erreurs. Toutefois, dans le monde spirituel, ils nous aident et se rejoignent dans un seul but, et donc on devient parfait.  

De la 1ère  partie du cours quotidien de Kabbale du 08/08/2011 , Shamati # 45

Isolé dans un système unifié

Dr. Michael LaitmanQuestion: Les gens dans le monde veulent de l’argent, la célébrité et le pouvoir. Comment pouvons-nous joindre ces désirs dans notre travail de diffusion?

Réponse: Nous disons aux gens qu’ils vont tout obtenir uniquement s’ils s’unissent. La Nature elle-même nous montre aujourd’hui que nous sommes interconnectés, et donc, c’est seulement dans la mesure de notre unité que nous pouvons réussir dans quoi que ce soit et trouver une solution à tous les problèmes, que ce soit d’une personne elle-même, de la famille, de la santé, de la retraite, des prix du logement et de la nourriture, de l’économie mondiale, ou d’autre chose.

Plus aucun problème ne peut être résolu sans changer notre attitude envers le monde, sans se rendre compte de son interdépendance mondiale. Vous devenez vous-même un peu plus global, comme le monde. Votre perception, l’esprit et votre façon de penser doit changer, vous devriez commencer à fonctionner dans un mode différent à travers un programme qui obtient des mise à niveau répétées vers une version plus intégrée. Vous devez personnellement changer ou vous ne serez pas en mesure de faire un calcul correct concernant les enfants, vous-même, ou le travail, rien ne sera calculé correctement.

Progressivement venant dans ce cadre, nous ne comprenons toujours pas où nous sommes. Soudain, l’air s’épaissit, nous liant avec des liens de plus en plus forts. Et si vous ne correspondez pas à ce nouveau format, vous êtes semblable à un objet étranger pris dans le corps. En réponse, le corps le verrouille dans une capsule, pour ainsi dire, en l’isolant. De même, vous êtes semblable à un objet isolé, comme quelque chose qui est isolé du monde.

Nous sommes des milliards dans le monde, et nous nous trouvons dans un réseau intégré. Nous souffrons, se sentant rejetés et isolés au sein de ce monde parce que nous sommes étrangers à lui. Ceci s’applique à tous, y compris les gouvernements, les entreprises et particulièrement les enseignants. Après tout, ils sont censés éduquer l’humanité sur le monde global, pour enseigner l’unité, mais ils ne comprennent pas ce qui se passe. Le ministère de l’Education devient aujourd’hui le «ministère de l’échec», car il continue d’utiliser un programme dépassé qui a expiré.

Nous nous trouvons dans un nouveau réseau de liaison et nous souffrons ne sachant pas quoi faire. La Kabbale nous enseigne que la terre est ronde et que nous sommes tous interconnectés. Nous effectuons des recherches, et oui en effet, selon les dernières données scientifiques, le monde est solidaire et un tout. Mais que pouvons-nous faire? Nous devons ajuster l’homme pour s’adapter au le système, dans lequel il est entré. L’humanité est sérieusement en retard.

Nous apprenons de première main, mais les scientifiques découvrent ces faits expérimentalement à partir de l’étude de la nature. Ils ont les connaissances, mais ne peuvent pas réparer l’homme. Ils ne sont pas conscients d’une telle nécessité en raison du manque d’expérience. Nous, cependant, par contact avec des sources kabbalistiques, nous avons la possibilité de les utiliser pour la correction de l’homme.

Nous avons juste besoin de nous unir les uns aux autres.
De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 21/07/2011, « L’Arvout (Garantie mutuelle) »

Des moyens spéciaux

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, « Arvout« : Il est écrit , »Vous serez Mon trésor entre tous les peuples ».Cela signifie que vous serez Mon trésor [une qualité spéciale, Segoula], et des étincelles de purification doivent passer à travers vous sur tous les peuples et les nations du monde.

Segoula est une action spéciale par laquelle nous corrigeons notre intention égoïste vers une intention altruiste. Je ne sais pas exactement comment cette action est faite, mais elle me permet de changer, d’acquérir une seconde nature, pour entrer dans la prochaine dimension, une réalité qui se trouve au dessus la mienne actuellement. Et je ne sais pas exactement comment cela se produit.

C’est pourquoi l’exode d’Egypte est appelée un « miracle » et pourquoi la force de la correction, la Lumière qui ramène vers le Bien, qui est contenue dans la Torah est appelée « une qualité spéciale »-Segoula. Je n’ai pas la moindre idée de comment cela fonctionne. Je ne vois que les résultats, comme si une certaine «illumination» se répand sur moi ou une certaine force fonctionne sur moi, et je deviens différent.

Ainsi, même si je ne comprends pas comment fonctionne Segoula, je l’active en effectuant les conditions dont on me parle. «Faites cela», écrivent les kabbalistes, «Et vous recevrez cela. » Je ne peux pas tracer cette connexion. Ce n’est pas en mon pouvoir. Je sais simplement que des actions spécifiques de ma part entraîneront une réaction spécifique, bien que la cause et la chaîne d’effets reste incertaine pour moi. C’est parce qu’elle provient de la Lumière, de l’Auteur, alors que je suis toujours dans le désir égoïste et je ne Le voit pas ou ne Le sent pas. Le contact avec Lui n’est pas encore clair pour moi, comme je ne comprends pas le mécanisme de la connexion de retour par lequel le donneur m’a influencé et change quelque chose au fond de moi.

C’est pourquoi ce genre d’action est appelée «spécial». Un enfant a ces mêmes «moyens spéciaux» tout en jouant et en grandissant dans notre monde. Qu’est-ce qui cause réellement sa croissance? Nous sommes tellement habitués à voir comment les enfants se développent en jouant que l’on ne remarque pas comment ça se passe. Quelle force est activée par le contact d’un enfant avec un jouet, avec des images dans un livre, avec les animaux qu’il voit, ou avec les voitures qui passent devant lui dans la rue? Comment les images du grand monde dont il veut se rapprocher forment quelque chose de nouveaux à l’intérieur de lui? Pour nous, c’est la routine habituelle, mais dans l’essence, ce sont les mêmes « moyens spéciaux » au travail.

Un enfant veut grandir et il dessine toutes sortes de formes du monde des adultes, et voilà comment il grandit vraiment. De même, si nous voulons avancer, nous devons mener plusieurs actions afin d’activer la force supérieure qui nous élève. Chez un enfant le désir de grandir est inculqué tout naturellement, alors que nous avons le libre choix: Nous devons organiser un environnement, l’étude, et nous-mêmes, et joindre l’intention. C’est ainsi que nous nous développons.

Ainsi, «Segoula » est le résultat de certaines actions qu’une personne fait, même si elle ne sait pas exactement ce qui s’active et comment il réagit en réponse. Avec nous cela est exprimé dans notre relation avec la Lumière supérieure, tandis que chez les enfants dans leurs relations avec le monde environnant. Le même principe fonctionne dans les interactions entre les «nations du monde », signifiant tous ceux qui n’aspirent pas au Créateur, et « Israël », à savoir ceux qui aspirent au Créateur. Notre relation avec le Créateur est similaire à leur relation avec nous. Après tout, ils n’ont pas une étincelle, une connexion avec lui, une aspiration vers Lui, ou un désir de Le révéler. Seuls les problèmes les poussent à rechercher quelque chose de mieux. C’est pourquoi nous leur apportons la science de la Kabbale, sous une forme adaptée et accessible.

L’invitation à révéler le Créateur ne leur dit rien. Ils ont besoin d’une bonne vie ici et maintenant, et rien de plus. En conséquence, nous leur révélons notre message progressivement, dans la forme appropriée, et ils nous utilisent comme un «moyen spécial», comme un «trésor parmi tous les peuples. »

En étant connecté à nous, ils commencent « soudain » à acquérir des forces, la compréhension, et des désirs qu’ils n’avaient pas avant. Ces «étincelles» proviennent de l’Infini, le Créateur-à travers nous vers eux. En conséquence, la « qualité spéciale » fonctionne sur tous les niveaux.
De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 25/07/11, « Arvout »

Les kabbalistes sur le travail spirituel dans le groupe, partie 8

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît poser des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre parenthèses sont les miens.

L’ unité des amis

Engagez-vous dans l’unité des amis autant que vous le pouvez car elle peut compenser toutes les lacunes.

  – Baal HaSoulam, Un Fruit d’un Sage, vol. 1, «Lettre n°10  »

 Par la présente, je vous demande de commencer à vous aimer les uns les autres comme vous-mêmes, partagez le chagrin de votre ami et réjouissez des plaisirs de votre ami autant que possible.

 – Baal HaSoulam, Un Fruit d’un Sage, vol. 1, «Lettre n°49

 Le retard dans la révélation du Créateur dans un désir corrigé survient à cause de la paresse dans l’effort exercé dans l’unité des amis car elle est suffisante pour compléter pour tous vos carences.

  – Baal HaSoulam, Un Fruit d’un Sage, vol. 1, «Lettre n°13 « 

Pourquoi êtes-vous de droite, M. Laitman?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Depuis peu, j’ai été surpris de découvrir que vous étiez de droite! Comment pouvez-vous expliquer votre écart?

Réponse: Je ne m’écarte de rien ni de personne. J’ai ma propre ligne, et elle n’a rien à voir avec les lignes politiques conventionnelles. Je mesure tout par l’efficacité de l’une ou l’autre action à l’égard de la correction du monde.

Pour corriger le monde, nous avons besoin d’un Israël fort, et donc, je suis pour. (Voir l’article « Introduction au Livre du Zohar, » Point 60 jusqu’à la fin de l’article). Ni moi, ni notre organisation n’ont aucun lien avec aucun parti ou mouvement politique. Nous ne souhaitons pas nous limiter.

Nous avons une seule obligation: doter le monde de la méthode de correction et montrer un exemple de sa réalisation. Comme tous les kabbalistes écrivent, cela n’est possible que d’Israël vers l’extérieur. C’est pourquoi nous sommes bien évidemment contre toutes les forces qui menacent l’existence même d’Israël, comme le centre et la source de correction. Comme le Baal HaSoulam écrit, la Lumière de la correction iront à l’Organisation des Nations seulement par Israël, qui se corrige.

Par conséquent, nous, les kabbalistes, sont en faveur de son existence. Par ailleurs, les adversaires de cette autodestruction, et leur déclin est prédéterminé en raison de leur attitude envers Israël.

Puisque toute la correction du monde dépend de la réalisation de la connexion entre les gens, amenant le monde à un ensemble global et intégré (comme il était avant la rupture de l’âme dans les âmes séparées), alors tout ce qui est contre l’intégration, tout ce qui nous sépare est contre la tendance de la nature, son plan visant à amener le monde à l’équilibre avec elle. C’est pourquoi la Kabbale est seulement pour l’unité au-dessus de toutes les différences.

Recherchons-nous un nouveau message ou un nouveau messie?

Dr. Michael Laitman Avis: (John Lichfield sur le livre de Stéphane Hessel « Indignez-vous!) »: « Mince volume de M. Hessel – très mince – appelé Indignez-vous!  est un phénomène social et de publication outre Manche. Plus de 600 000 exemplaires ont été vendus depuis Octobre. Le «livre», 19 pages décousues…, a été choisi par les lecteurs du journal Le Monde comme l’événement de publication de 2010. ….

« Indignez-vous! » exhorte les jeunes à imiter l’esprit de guerre de résistance aux nazis par le rejet des insolents, des égoïstes, du pouvoir de l’argent et des marchés en défendant les valeurs sociales de la démocratie moderne ….

«Nous savons que le modèle de croissance menée par la réussite économique et politique menace de détruire la planète. Dans le même temps, nous ne pouvons pas sérieusement imaginer un autre modèle …. »

«Le succès fulgurant de son livre suggère qu’il y a un vaste potentiel de suiveurs (et pas seulement en France) pour un nouveau Messie politique du centre gauche: quelqu’un qui pourrait articuler la colère et la frustration des classes moyennes (les nouvelles « masses ») et offrir une manière convaincante et démocratique à travers la confusion sinistre du début du 21e siècle. »

Mon commentaire: Malheureusement, personne ne dit (comprend) que «le point d’appui pour déplacer la terre» est dans l’homme lui-même, dans son changement. Ayant changé, une personne va changer le monde autour d’elle. Comme toute histoire, l’homme a changé et en apprenant les lois de la nature, a changé le monde, alors maintenant, il devrait d’abord se changer, comprendre plus profondément la nature, et seulement après cela, changer le monde autour de lui.

Le monde entier se tient devant le Mont Sinaï

Pour que l’étude devienne un «élixir de vie » plutôt qu’un « poison mortel », elle  doit commencer par la volonté d’attirer la Lumière qui ramène vers le bien. Nous devons étudier et ouvrir le livre seulement en vue de notre correction.

La Kabbale et tous les autres livres saints, quelle que soit la langue dans laquelle ils sont écrits  (par exemple, le Talmud et la Mishna utilisent la langue des allusions et des allégories) sont des descriptions de notre connexion avec la Lumière, de nos états spirituels. Tous ces livres, écrits par des sages, les kabbalistes, au cours de toute notre histoire, parlent du monde spirituel, de nos états supérieurs.

Si une personne étudie dans le but d’atteindre les états et les degrés spirituels dont nous parlent les kabbalistes, comme un enfant qui veut grandir, alors elle atteint d’abord la connaissance de son propre mal. Il est écrit: «J’ai créé le mauvais penchant et en plus, la Torah, le moyen pour sa correction. »

Aussi longtemps que nous étions «en exil», tout cela était caché, mais maintenant nous commençons à sortir de l’exil définitif. Et tout comme lors de l’exode d’Egypte, nous sommes aujourd’hui à nouveau debout avant la réception de la Torah, si nous désirons devenir «comme un seul homme dans un seul cœur », pour atteindre la  garantie mutuelle, tout comme près du  mont Sinaï.

Une montagne de haine se révèle en face de nous (le Mont Sinaï vient du mot Sina – haine). Mais même malgré cela, nous nous unissons avec l’aide de nos points dans le cœur, la qualité supérieure, le Moïse en nous qui nous tire vers le haut et nous conduit à travers le désert, à travers la «période de préparation» vers l’entrée « dans la terre d’Israël, » qui signifie le désir pour l’amour du don sans réserve.

C’est ainsi que l’ensemble de l’humanité est debout devant la montagne de la haine aujourd’hui . Cela se révèle à nous comme un pour tous et on l’appelle la crise mondiale. Nous sommes tous dans le même état, mais pas tout le monde ne le comprend pas bien encore, semblable à la façon d’une foule de personnes qui inclut des personnes aussi différentes que des hommes, des femmes, des personnes âgées et des enfants qui comprenaient à peine ce qui se passait.

Pourtant, tout le monde commence déjà à ressentir cet état. C’est juste que certains ont déjà compris que la cause de tout cela est notre ego et la haine qui nous divise, alors que d’autres l’expérimente  encore comme une mauvaise situation financière. Chaque personne ressent une sorte de manque en fonction de ses qualités, son environnement et des besoins: une personne manque d’un appartement, un autre de fromage blanc, pour un troisième c’est autre chose, et ainsi de suite dans l’ensemble de l’humanité, pour chaque personne 

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 11/08/2011, Écrits du  Rabash

Page 1 des 212