L’Université ouverte du monde intégral

Dr. Michael LaitmanSi la Nature elle-même nous dit que nous devons avancer vers une société globale, intégrale et être en équilibre comme un seul corps, vivant par la loi de la garantie mutuelle, alors nous devons comprendre comment atteindre cet objectif. Et il semble que nous avons de nombreuses méthodes pour faire cela.

La science de la Kabbale la présente de cette façon : Avançons par petites étapes. Nous ne devrions pas créer de programmes pour des milliers d’années dans le futur ou pour la durée supposée de l’existence probable de l’humanité. Voyons maintenant ce que nous devons faire aujourd’hui.

Tout d’abord, chaque personne sur les sept milliards de personnes vivant sur la terre doit comprendre ce que signifie vivre ensemble dans un système intégral, global. Commençons par nous rapprocher les uns aux autres et à développer notre proximité. Étudions les lois de ce système intégral, dont toutes les parties doivent être interconnectées.

Après tout, nous sommes interconnectés, mais nous ne le désirons pas, et donc nous assistons à un problème grave, comme une famille qui se défait. Cependant, alors qu’un mari et sa femme sont en mesure d’obtenir le divorce, nous n’avons pas cette possibilité. Il n’y a pas d’endroit où je puisse m’échapper de la terre, et donc je dois arranger le bien-être de la famille, de tous les sept milliards de membres du ménage

Nous devons commencer avec des explications sur la façon de créer le type de bon environnement. Après tout, à partir de l’expérience de nos vies et de nos recherches, nous voyons qu’essentiellement, l’environnement constitue une personne. Peu importe où vous placez une personne, son environnement aujourd’hui est elle demain.

Cela signifie qu’à la fin de la journée, les gens ont besoin d’organiser une « coquille » autour d’eux hors des médias, dont l’influence préparera l’humanité pour l’intégralité, de sorte qu’elle avance en direction de garantie mutuelle.

Ouvrons une université du monde entier parce qu’il est absolument nécessaire que toutes les personnes comprennent le nouveau monde. Tout d’abord, nous allons réduire ainsi les problèmes sociaux tels que la violence, les médicaments, les explosions de mécontentement, le terrorisme, les problèmes familiaux et ainsi de suite. Donc pour commencer, prenons sur nous-mêmes la responsabilité de l’étude de la mondialisation, dont tout le monde  parle, et l’intégration, dont tout le monde sait qu’elle nous a enveloppés. Comprenons ce que c’est.

Ouvrons une université du monde entier qui permettra à chacun de comprendre le nouveau monde. Cette étude devra essentiellement être permanente, de la petite enfance jusqu’à la vieillesse, parce qu’une personne est à l’intérieur de ce système tout au long de sa vie entière, et le système prend soin d’elle dans tous les domaines de son activité.

De cette façon, nous commencerons à éduquer et nous élever nous-mêmes avec l’aide des scientifiques, des psychologues, des sociologues, des politiciens, des spécialistes des médias de masse, des éducateurs, des enseignants, des radios et des commentateurs TV, des éditorialistes et ainsi de suite. Aux côtés de l’actualité et tout le reste de l’ »entourage », nous allons commencer à parler de cela en créant un esprit commun. Grâce à cela, nous allons apporter des changements dans l’ensemble de l’humanité.

D’une conversation sur un nouveau livre sur 11/7/11

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: