Ne doutez pas que vous allez gagner gros

Dr. Michael LaitmanLe travail intérieur commence avec notre aspiration à sortir de nous-mêmes, vers l’unité. Et notre sortie vers l’unité est mesurée en ce qu’elle contredit notre désir, selon les forces qui font obstacle à l’unité et  a combattent. Mais ces forces de résistance sont en fait « l’aide à son encontre », car elles montrent à une personne là où elle a encore à faire des efforts afin de se corriger.

Voilà comment on avance progressivement et de plus en plus. On tente de se connecter avec autrui et de donner sans réserve, et on reçoit continuellement de la répulsion, des difficultés, un accablement du cœur, et on réalise son erreur afin de corriger sa direction. Comme cela se répète encore et encore, cela s’accumule progressivement « centime après centime pour faire une grosse somme » jusqu’à ce que finalement, le «paiement » arrive, ce qui signifie qu’on révèle vraiment la force du don sans réserve, la force de la foi.

La partie la plus importante de ce travail est de ne pas abandonner! Après tout, nous partons sur ce chemin complètement égoïste (Lo Lishma) et ne pensons qu’à la façon de gagner, et la façon de gagner gros à cela. Nous ne le connectons pas du tout à d’autres personnes et ne ressentons pas qui est «autrui».

Pour l’instant nos actions sont similaires à celles d’un bébé qui vient de naître et qui n’a pas la moindre idée de ce qu’il fait. Il ne ressent même pas ce que font les autres pour lui. Mais avec le temps, il commence progressivement à ressentir, entendre et voir certaines choses, et à réagir d’une certaine façon. Voilà comment il grandit! Et nous grandissons dans la spiritualité, exactement de la même façon! Nous devons faire des efforts à chaque instant de nos vies, comme un enfant, la différence étant que l’enfant est poussé à se développer instinctivement par la nature.

En réalité, une personne n’est pas tenue de faire plus qu’elle n’en est capable. Le plus important est d’essayer! Et de désirer le don sans réserve au moins légèrement, de quelque manière dont on est capable. Il est clair que cette aspiration n’est pas celle du don sans réserve, mais ce n’est pas grave! Le plus important est le désir, et le véritable désir va naître de ces efforts. C’est comme un enfant qui veut devenir adulte, et en vertu de ses efforts pour devenir grand, pour comprendre et pour sentir, à faire quelque chose, il grandit. 

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 14/08/2011, Shamati

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: