Daily Archives: 17 août 2011

Il n’y a pas d’amour sans haine

Dr. Michael LaitmanLorsque nous parlons de concepts spirituels, s’il n’y a pas de haine au début, il n’y aura pas d’amour plus tard.  Il est écrit: «J’ai créé le mauvais penchant et j’ai créé la Torah comme une épice parce que la Lumière en elle ramène vers le bien. »

La bonne source, c’est l’amour. Mais il ne peut pas être révélé, à moins que le mal, la haine et le rejet soient révélés en premier. Nous devrions nous habituer au fait que l’amour et la haine sont toujours révélés ensemble et travaillent ensemble.

C’est pourquoi nous découvrons à la fois la haine et l’amour dans notre société, et nous devrions comprendre que l’un est impossible sans l’autre. Nous ne sommes pas des anges parfaits, préservés au niveau inanimé, mais des gens avec tout notre égoïsme cruel.

A la mesure où vous aspirez à ressentir l’amour, vous ne découvrirez qu’une plus grande haine. C’est la seule façon que vous allez devenir dignes de « la sortie d’Egypte » et viendrez au  «Mont Sinaï ». La montagne de la haine, le « mont Sinaï» est le résultat de notre travail  précédent.

La Tour de Babel n’est que le début, rien n’y avait été révélé. Par conséquent, les 20 générations d’Adam HaRishon jusqu’à Abraham, étant les premières générations de kabbalistes, sont appelés les patriarches. Ce n’est que la préparation initiale, car un fort désir n’y a pas encore été révélé.

La première fois que le désir a été divulgué a été à Babylone, là où la science de la Kabbale est originaire. Il y avait déjà une petite montagne de haine là – «La Tour de Babel», au-dessus de laquelle il était possible de s’élever. La science de la Kabbale, la science de la connexion, y est née, et les gens qui étaient capables de se connecter y ont aussi émergé. Ainsi, la révélation est toujours au-dessus de la haine.

Par conséquent, il n’ya pas besoin d’avoir peur du fait que le monde d’aujourd’hui est révélateur de la haine. Nous devons juste la faire se révéler naturellement et faire précéder le coup par un remède de telle sorte que la haine serait révélée par la compréhension, consciemment. Et nous devons être confiants dans le fait que nous avons les instructions précises sur la façon de l’utiliser correctement. 

Du cours du  15/08/11, extraits choisis lors de la Journée de l’amour

Soyez rassurés par la signature du chef qui est garant

Dr. Michael LaitmanTout d’abord, je dois m’engager à me lier avec les autres afin de révéler la propriété du don sans réserve. Mais il faut beaucoup de temps pour arriver à ce besoin, ce qui est appelé «le temps de préparation ». A ce stade, je révèle la mesure où je suis incapable de me connecter aux autres, ne le désire pas, et les déteste.

C’est là où je rencontre la haine. En vérité, ce n’est pas la haine pour une autre personne, mais pour la propriété du don  sans réserve lui-même. Rejeter une autre personne c’est rejeter le Créateur, Sa propriété du don sans réserve. C’est pourquoi je dois organiser le soutien de mon environnement, de cet ami même avec qui je veux me connecter en lui demandant son aide: «Je te hais, et j’ai besoin de ton  aide » Après tout, il y a une force très spéciale appelée la « garantie mutuelle», comme il est dit: «C’est ainsi qu’un homme aide son prochain»

Voilà comment j’obtiens le soutien qui est déposé sur mon compte puisque je l’ai attiré par une autre source. Et dans la mesure où j’atteins cette garantie mutuelle, où je le soutiens et qu’il me soutient, on essaie de se rapprocher de l’autre et on ne peut pas! Puis nous découvrons que la garantie mutuelle n’aide pas non plus parce que Celui qui la soutient est absent. Nous avons besoin du Créateur pour être un témoin, un garant qui signe notre contrat.

C’est comme si nous manquions de «chef de banque », et donc notre garantie n’est pas valide. Elle doit être soutenue par le capital et par le pouvoir. Cette force qui peut nous unir est la Lumière! Et la Lumière se révèle à travers notre réciprocité. C’est ce qui nous distingue de tous les autres cas de garantie, comme par exemple entre des criminels qui se sont unis dans le but de voler. Après tout, ils ne se sont pas liés pour mettre en œuvre le don sans réserve mutuel.

C’est un profond discernement qui montre pourquoi nous sommes capables de prendre conscience de  nous mêmes de cette manière, bien que se lier n’ait pas aidé tous les autres qui ont poursuivi des buts matériels et qui n’ont pas reçu la Lumière qui ramène vers le bien. Il doit y avoir une garantie mutuelle, qui contient la force du Créateur, la force de la Lumière à l’intérieur de celle-ci.

Ceci est décrit comme: « Israël (qui vise directement  le Créateur), la Torah (la Lumière de la correction), et le Créateur sont un. » C’est la seule façon de se connecter: Quand nous (le Créateur, le groupe, et moi-même) sommes ensemble. Autrement, cela ne fonctionnera pas. Il n’y aura pas une force qui puisse faire démarrer le moteur, ensuite nous allons simplement sortir de piste. Nous ne serons pas en mesure de nous interroger, comme si nous étions  dans un circuit mort sans électricité.

Mais si nous travaillons d’une manière où l’un soutient l’autre, avec la puissance du Créateur qui se déroule entre nous, ce n’est qu’ainsi que nous arriverons au bon système où le Créateur est révélé. C’est ainsi que la qualité du don se révèle parmi les créatures. Nous créons des récipients spirituels hors de nous-mêmes, et en leur sein la Lumière, le Créateur sont révélés. 

Du cours du  15/08/11, passages sélectionnés lors de la Journée de l’amour

Des monstres financiers menacent la démocratie

Entretien avec Mário Soares , ancien Président du Portugal: « L’UE est aujourd’hui en crise. Les marchés sont désorientés, comme le sont ceux qui les gouvernent. Je les appelle des monstres et c’est vrai, ce sont des monstres. Personne ne sait d’où ils venaient ou ce qu’ils veulent. Eh bien, nous savons qu’ils veulent de l’argent afin de lancer des attaques sur l’euro et par conséquent sur des  pays comme la Grèce, l’Irlande et le Portugal et les autres ….

« Ceci est extrêmement grave. Nous avons manqués d’une réponse solidaire, nécessaire de la part de l’UE. Pour les pays riches comme l’Allemagne et Mme Merkel, qui peut penser qu’elle peut donner des ordres à l’Europe, pour germaniser l’Europe. Si elle pense cela, elle se trompe …

«Si les choses continuent comme elles sont, ce sera la fin du projet européen, il n’y a aucun doute. Mais je pense qu’il y aura une grosse réaction. La réaction viendra de la population. Ce n’est pas seulement dans le monde arabe que les gens se révoltent. Le danger, c’est la révolution en Europe. Les particuliers peuvent rejeter cette Europe et dire que ce n’est pas l’Europe, que nous en voulons une autre. Nous voulons le dialogue, la protection sociale et du  respect pour les  uns  et les  autres. »

Commentaire: La seule chose qui puisse nous sauver est de réaliser que nous vivons dans le nouveau monde intégral, dans lequel  nous sommes entièrement interdépendants et nous devons donc considérer chacun comme un tout, comme une seule famille. Dans les années 1920, le Baal HaSoulam a écrit que le monde entier est une famille et si nous ne le considérons pas comme ça, alors nous allons amener une guerre mondiale dans les 10-15 ans. Et c’est ce qui s’est passé.

Aujourd’hui, la situation se répète, avec cette différence que le temps passe plus vite et donc, une guerre mondiale pourrait éclater en quelques mois. Et elle ne peut qu’être évitée en changeant la tendance du monde vers la connexion mutuelle, en réalisant la nécessité de s’élever au-dessus du protectionnisme et de l’égoïsme individuel, et en pensant de la façon dont les gens pensent au sein d’une famille au sujet de chacun tout en adressant des questions de la plus pressante à la plus simple. Comme dans une famille, nous pensons d’abord aux enfants et aux malades, puis à ceux qui peuvent attendre la solution à leurs problèmes.

Dès que nous changerons notre approche, nous sentirons immédiatement une attitude différente de la nature envers nous parce que nous atteindrons la similitude (homéostasie, équilibre, harmonie) avec elle, et toutes nos actions dans cette direction vont  nous apporter la bonté! Apprenons de la nature!

Les perspectives de la crise

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment voyez-vous les perspectives des marchés boursiers mondiaux ?

Réponse: Je ne suis en aucun cas un économiste, donc cette question ne devrait pas m’être adressée. Je dirai seulement que le monde commence à se lasser de tout ce qui se passe, et le fait que les gens aient un mauvais sentiment n’est pas un bon signe. L’ambiance se dégrade. Les optimistes disparaissent, les gens ne croient plus en la capacité des politiciens, la confiance en eux est épuisée, personne ne s’attend à la normalisation, il y a une menace constante de nouvelles faillites, tout le monde est déprimé.

Comme Ezra Klein écrit dans le «  Washington Post » , on ne sait pas d’où la reprise économique viendra , mais on peut dire avec certitude d’où elle ne sera pas: ni des Etats-Unis, de l’Europe, du Japon, ni de la Chine, dont l’économie « a surchauffé » et où les autorités ne peuvent que rêver d’un« atterrissage en douceur », en d’autres termes, ils ont peur de la faillite et de l’agitation publique.

Pour l’instant le sentiment est que nous nous sommes habitués à la crise, mais ce n’est que temporaire  la nature va nous contraindre à nous assagir et ressembler à elle. Nous devons devenir un tout avec l’environnement. Et ce n’est atteint entre les gens qu’en observant l’état de la garantie mutuelle: une connexion de bon cœur et se rapportant de la  même façon à la nature et  à soi. Dans ce cas, le monde va atteindre l’harmonie, l’équilibre, et cela  régnera entre nous.

Responsable l’un de l’autre

Dr. Michael LaitmanLe mouvement de la «Garantie  mutuelle » – http://www.arvut.org/

Le monde est entré dans une nouvelle ère de la mondialisation, ce qui prouve que nous sommes tous interconnectés.

Les méthodes précédentes sont en ruine. Les dirigeants du vieux monde qui n’ont pas atteint l’équilibre avec le système mondial sont perplexes face aux défis de l’ère nouvelle.

Dans ce nouvel état, une loi dite de « garantie mutuelle » commence se révéler. Et c’est la seule chose qui puisse nous sauver.

Nous devons comprendre que ce n’est pas une protestation contre le gouvernement. Cette protestation n’appartient pas à des camps de gauche ou de droite. C’est une lutte pour l’image de notre société, pour sa transformation en un ensemble unique qui soit uniforme et juste.

Seules les actions qui sont fondées sur l’unité de la nation tout entière nous apporteront le succès.

Un petit pas pour la personne, un pas de géant pour l’humanité

Dr. Michael LaitmanAfin d’atteindre l’équilibre avec l’intégralité de la nature, nous devons commencer à nous traiter les uns les autres différemment dans tous les domaines de notre activité. Même si le changement est minime, même si ce n’est qu’1%, mais quecela arrive partout dans le monde, cela apportera au monde des changements radicaux et énormes meilleurs.

En général, nous sous-estimons les petites choses. Par exemple, au cours des 50 dernières années la température de la planète a augmenté de 0,1%, et regardez quel genre de changements cela a causé: les glaciers en Alaska et dans d’autres endroits fondent, le niveau des océans a augmenté de plusieurs centimètres, et le climat change .Et tout cela a été causé par un simple changement de 0,1%, parce qu’il se passe dans le monde entier.

De la même manière, le changement infime dans chaque individu sera multiplié par sept milliards d’âmes qui sont absolument interconnectées les unes aux autres, circonstance qui n’était pas présente auparavant. Il y a déjà une  proximité universelle parmi nous à certains égards, et donc ce mouvement  minuscule causera d’énormes changements, en transformant  le monde d’une manière extraordinaire.

Les processus actuels se déroulent sur une très grande échelle. Par conséquent, ce petit changement va apporter de nombreuses conséquences dans nos vies. Dans des conditions d’influence réciproque, chaque personne influence tout le monde car nous sommes tous connectés au sein d’un réseau unique avec nos pensées, nos désirs, nos plans, et ainsi de suite. Les scientifiques en parlent déjà ainsi. En conséquence, nos pensées et nos désirs se rapprochent et s’incluent les uns dans les autres.

Ceci crée un territoire complètement différent et une plateforme pour l’existence de l’humanité. Grâce à cela, nous, les gens, nous multiplions nos changements dus à l’influence de chaque personne sur tout le monde. Un petit changement dans chaque personne est multiplié par sept milliards, tandis que sept milliards de personnes interconnectées influencent chaque individu d’autant plus fortement. Une progression spéciale est créée, comme une boule de neige qui continue de grossir. C’est comme si vous activiez un moteur dont la rotation augmente en raison de la multiplication, en vertu de notre interconnexion.

Les gens sont au plus haut niveau de la nature. La force de la pensée et du désir qui  nous est inhérente dépasse tous les autres facteurs. La force la plus dissimulée est toujours le plus grande. La force de l’échelle humaine réside au-dessus des forces des niveaux  minéral, végétal, et animé de la nature. Par conséquent, avec nos changements, nous avons une influence sur tout ce qui nous entoure. Et les résultats ne sont pas confinés à la société humaine. En changeant, nous apportons toutes les forces destinées à l’équilibre du  monde.

Puis le climat va se normaliser, toutes sortes de phénomènes naturels vont se calmer, et les problèmes comme le déficit énergétique et la diminution des ressources naturelles seront résolus. Dans chaque région où nous rencontrons des problèmes d’aujourd’hui, nous allons connaître des changements et atteindre le succès, car nous créons ainsi l’équilibre dans l’ensemble du système naturel, qui constitue un tout.

Par conséquent, nous ne voulons pas seulement rendre nos vies un peu plus faciles. Si vous observez la  loi de la nature à votre niveau, alors, en étant une personne, une créature qui s’élève au-dessus de tous les autres niveaux de la nature, vous exercez une influence sur eux. Comme le Baal HaSoulam l’écrit, toute la nature monte et descend avec l’homme. Il n’y a pas de liberté de choix pour avancer vers l’équilibre. Seul l’homme, qui a évoqué le déséquilibre, est capable de l’amener à l’équilibre, à l’unité. Toute la nature s’adapte à l’homme d’en bas, étant un système qui accompagne simplement notre système humain.

Dans une conversation sur un nouveau livre le 11.07.11

La joie de la rencontre tant attendue

Dr. Michael LaitmanLa lecture du Zohar peut être comparée à une réunion tant attendue avec une personne que vous aimez, quelqu’un dont vous souhaitez vous rapprocher. Lorsque les deux se rencontrent enfin, ce qu’elle veut dire exactement ne compte pas à vos yeux. La chose la plus importante est que tout en étant à côté d’elle et entendant sa voix, vous vous sentez intime. Les mots réels ne sont pas importants. Laissez-la parler. Vous n’avez même pas à l’écouter de près. Grâce à ces mots, vous voulez sentir au combien vous vous rapprochez d’elle et la ressentir davantage.

Et c’est la même chose avec le Livre du Zohar. Tous les différents mots et les histoires qui y sont écrites nous semblent confus, mais ensuite, nous comprenons pourquoi cela est écrit là: C’est parce que tout cela sont des noms de nos connexions. Mais je ne se soucie pas de ce qui est écrit dans le livre exactement ce dont il parle. Ce qui importe, c’est que je suis près de lui en ce moment. Parce que je me réjouis d’être connecté avec lui, je ne fais pas vraiment attention à ses mots. La chose la plus importante est que nous soyons proches.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 27/07/11, Le Zohar

Se restreindre à un point

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que nous entendons par «unité» lorsque nous parlons au monde?

Réponse: S’unir en fonction de l’état de garantie mutuelle signifie être un homme dans un seul cœur. Afin d’unir les cœurs en un seul, d’unir tous les désirs dans un désir tel qu’ils étaient avant la rupture des récipients, nous passons par deux étapes.

Dans la première étape, nous neutralisons la volonté de recevoir dans le but de la réception et ainsi nous menons à bien l’état de Hafetz Hessed, «Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerai pas qu’on te fasse. » En vertu de cela je ne nuis pas à mon prochain. Je ne juge plus une personne selon si elle est bonne ou mauvaise, comment je peux l’utiliser, la contrôler, et la tromper.

Je ne recherche plus à tirer profit des autres. Je ne veux simplement rien. Une fois que j’atteins l’ampleur entière et la ruse de mon mal, ce qui me pousse à nuire à autrui à chaque seconde, j’aspire au maximum à minimiser l’utilisation de mes désirs. Je demande juste le strict minimum, les choses sans qui je ne peux pas faire, en espérant qu’ensuite je vais atteindre la qualité du don sans réserve.

Je veux devenir un point, comme Malkhout qui devient inclue dans Bina. Juste un point. C’est comme si je n’existais pas. Mon «moi» est inclus dans Bina et lui est consacrée, comme une goutte de sperme dans un utérus. Pour l’instant je suis juste une goutte qui n’existe pas en vertu d’elle-même, mais à cause de celle du haut.

Ceci est la première étape où nos cœurs ne sont pas encore unis, mais ils ne se repoussent pas.

À l’étape suivante, ils commencent à se rapprocher, comme il est écrit: «Aimez votre prochain comme vous-même. » Avec tout mon cœur (car je n’ai pas d’autres instruments), je vérifie le cœur d’autrui et je vois dans quelle mesure je peux le satisfaire et recevoir de lui. Mon cœur travaille entièrement à servir et satisfaire son cœur, et il me traite de la même façon. C’est l’unité des cœurs que nous atteignons en réalisant le principe de l’amour pour le prochain comme pour nous-mêmes, devenant ainsi comme un seul homme dans un seul cœur.

 De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 27.07.11, « La Paix »

Indice de bonheur

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles (de bbc.co.uk): «Le Bhoutan a mis la politique de bonheur sur l’agenda de l’ONU ….

 «L’idée est basée sur le modèle du Bhoutan du BNB, ou bonheur national brut, qui mesure la qualité de vie en essayant de trouver un équilibre entre le matériel et le spirituel ….

 «Les guerres et les conflits ne précisent pas le bonheur ou le contraire. Elles sont causées par l’ego et les intérêts des dirigeants.  »

 Mon commentaire: Je suis en faveur.

L’échec n’est pas une option

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment est-il possible d’expliquer aux gens la différence entre «un moyen spécial» (Segoula) et le mysticisme?

Réponse: «Un des moyens spéciaux» se réfère à des actions orientées et très claires. Segoula est une formule qui inclut un coefficient qui n’est pas clair pour moi, même si je sais les conditions dont elle a besoin pour travailler.

La fonction résultante est composée de différentes variables qui sont liées entre elles par des connexions différentes. Dans cette formule, je comprends tout sauf  un « x ». Toutefois, il appartient bel et bien à cela et je le prends en considération. Je sais que quand les autres conditions sont remplies, il se réalisera également et produira un résultat.

Je ne suis pas connecté à ce « x » et je ne le ressens pas comme je ressens tous les autres éléments. Mais ensuite, je travaille, il se réveille et se réalise. C’est comme s’il était caché derrière un rideau, mais je sais comment l’activer. On m’a donné un groupe et une méthode, j’étudie et j’organise toutes les conditions, et si je travaille correctement, alors j’active cette inconnue.

Je n’ai pas le moindre doute à ce sujet. Il ne peut pas échouer si je lance son activation. C’est un mécanisme infaillible, où en appuyant sur le bon bouton, je l’active. Il n’y aura pas de hold-up ou de problèmes. Il est dans mes mains, à condition que je prenne aussi tous les autres éléments dans mes mains.

Ce « x » n’ajoute pas autre chose que le «sceau d’acceptation »: « Vous avez tout fait correctement. Vous avez établi la bonne connexion avec les autres. « Son sceau est une garantie que dans la relation que j’ai faite, je vais révéler la force supérieure. Ainsi, le « x » dans ma formule est la vérification finale, la preuve que j’ai formé le récipient spirituel.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale 25/07/11, « Arvout »

Page 1 des 212