Daily Archives: 22 août 2011

Dans le monde d’Atsilout signifie « dans Sa maison »

Dr. Michael LaitmanNos âmes brisées sont dans les mondes de BYA (BryiaYetsiraAssiya), et lorsque nous nous unirons, nous monterons dans le monde d’Atsilout, qui signifie «chez Lui» (Etslo). Si nous y remontons « de bas en haut », de nos propres forces, alors nous atteindrons notre correction finale. De cette façon, nous corrigeons la rupture qui a eu lieu dans le monde des Nikoudim.

Cependant, si nous sommes incapables de nous relier en une seule âme, alors nous sommes dans un autre domaine, comme le dit le Créateur, Zeir Anpin du monde d’Atsilout : «Je ne peux pas être dans un endroit avec un homme arrogant. » Nous sommes  « l’homme arrogant » et  nous sommes sous la limite de l’univers d’Atsilout (Parsa), dans les mondes de BYA qui sont «séparés de la sainteté ».

Mais les mondes de BYA sont également un niveau spirituel où une personne se sent séparée et éloignée du Créateur. Elle a une certaine compréhension, la connaissance, et la sensation de son état spirituel non corrigé. D’autre part, quand une personne commence juste sur cette voie, elle est encore plus faible, pour ne pas mentionner ceux qui tout simplement vivent une vie régulière dans ce monde et n’ont même pas encore commencé à se déplacer vers le don sans réserve, à savoir ceux qui ne sont encore en aucune façon  connectés avec  l’échelle spirituelle.

Pourtant, dans la mesure où nous sommes en mesure d’attirer la Lumière qui ramène vers le bien avec notre travail commun, cela nous permettra de nous connecter à Malkhout du monde d’Atsilout, de bas en haut. Et si nous faisons des efforts pour appartenir à Malkhout, en cela nous lui apporterons des organes séparés et les recollerons à nouveau ensemble.

Malkhout du monde d’Atsilout est juste un point, tandis que toutes les âmes sont en dessous de la Parsa. Et si nous demandons et désirons appartenir au don sans réserve, à l’unité, à la garantie mutuelle et à l’amour du prochain, alors nous attirons la Lumière de la correction sur nous et nous élèverons à Malkhout du monde d’Atsilout – l’assemblée de toutes les âmes.

De là, nous commencerons à travailler pour devenir semblable à Zeir Anpin du monde d’Atsilout, le Créateur. Et l’unité de Zeir Anpin et de Malkhout nous soulève encore plus  haut à l’état de la correction finale.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 21/08/2011, Shamati

Toute la nation à la table ronde

Dr. Michael LaitmanSi nous voulons nous assurer que tous les programmes aient des perspectives à long terme, le critère par lequel nous devons le vérifier est de savoir s’ils voient notre société comme une famille. Nous devons seulement résoudre tous les problèmes de cette façon. Ainsi, nous arriverons à la solution ensemble. Sinon, les décisions seront prises sous l’influence de la force, de diverses manipulations, et dans le long terme, s’avèreront inefficaces: chacune sera en quelque sorte imparfaite.

Cela sonne comme quelque chose d’éloigné de la politique et de tous les moyens que le gouvernement utilise habituellement: la force et l’argent, mais il n’y a pas d’échappatoire car les gens doivent percevoir des solutions précisément de cette manière.

La justice sociale est faite de belles paroles. Mais qu’en est-il en réalité? C’est pourquoi nous devrions toujours observer cette approche globale, intégrale, sans laquelle aucune nation, aucune société ne peut mettre en œuvre tous les changements d’aujourd’hui.

Chacun doit comprendre qu’il n’y a aucune autre approche pour résoudre les problèmes. Nous sommes entrés dans une interconnexion totale et complète dans nos relations, ce qui nécessite la participation de chacun dans les discussions et la prise de décision. Et tout cela doit se faire dans un climat de concessions mutuelles et d’aide parce que la « gateau » national que nous partageons n’est pas illimité. C’est pourquoi nous devons en discuter tous ensemble, et chacun doit comprendre qu’il ne recevra pas 100 pour cent de ce qu’il désire et doit faire des concessions.

Et si l’esprit de la « connexion mutuelle» règne entre nous,  il y aura un accord total entre tous les citoyens, ils se rendront compte que nous ne pouvons avancer que de cette façon. Cela mettre une ambiance saine entre les personnes, et les décisions seront prises dans l’esprit de participation et d’amour. En conséquence, cela va changer l’ambiance générale, et cette forme de prise de décision permettra d’améliorer les relations entre toutes les parties conflictuelles de la société.

Bien sûr, cette approche comporte plus que l’établissement de bonnes relations. Si tout le monde va s’asseoir à la «table ronde», et que chacun, en exigeant un maximum de lui-même, commence à comprendre les exigences des autres et est prêt à sacrifier un peu des siennes , même de ses  demandes justifiées, de cette façon nous arriverons à un consensus général parmi les gens, et ils vont commencer à se connecter.

Ainsi tous les partis et les couches sociales entreront dans le réseau intégré, en ayant relié l’ensemble de la nation ensemble. De cette façon, nous allons révéler la force générale intégrale qui va nous élever à un niveau supérieur de conscience et d’existence.

L’infini qui coule à travers vous

Dr. Michael LaitmanLa garantie mutuelle, c’est quand nous nous unissons tous d’une manière à ce que chacun accomplisse les désirs de l’autre. Aucun de nous ne peut se réaliser de lui-même, cela est impossible dans le monde spirituel. Je ne peux que répondre aux désirs de quelqu’un d’autre, à 100%.

Si j’atteins le monde de l’Infini, cela signifie que tous les récipients spirituels (désirs) sont devant moi, et que je les remplis tous avec la Lumière de NaRaNHaY, qui passe à travers moi comme une Lumière infinie qui coule à travers moi vers les autres.

Et je reste avec la Lumière de Nefesh de Nefesh présente en moi, tout le temps. La Lumière restante passe à travers  moi et remplit le récipient extérieur que j’ai joint à moi-même. Et c’est ce que chacun fait!

Pour moi, les désirs de l’autre sont « circulaires » (Igoulim), ce qui signifie qu’ils sont illimitées. Cependant, la forme dans laquelle je les accomplis est une  « ligne droite » (Kav Yashar), ce qui signifie que ceci est le travail avec les écrans. De cette façon, je me transforme en un désir  « droit » infini si je désire répondre  au désir infini « circulaire » des autres gens sans aucune limitation à ma fin.

Personnellement, je suis limité dans ma capacité à satisfaire autrui, mais  je perçois toujours les autres comme exempts de limites. La limitation existe seulement en moi, en  combien je suis capable de  leur donner sans réserve. 

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 18/08/2011 , Talmud Esser Sefirot

Des modèles de développement post-crise

Dr. Michael LaitmanEditorial aux nouvelles  (par Paolo Raimondi, économiste et éditorialiste du  quotidien économique italien ItaliaOggi): «Le principal problème de l’actuelle crise est l’idée que les finances sont en mesure de créer de vraies valeurs. Les finances jouent un rôle dans le système de crédit, en fournissant la transformation des découvertes scientifiques en nouvelles technologies. La prochaine crise sera une combinaison terrible des crises financière et monétaire. »

Commentaire: La prochaine crise sera celle d’une société qui est en désaccord avec la situation des liens socio-économique et qui s’oppose aux nouvelles connexions altruistes, le développement évolutionniste que la nature nous oblige à subir

Comment surmonter le poids de l’égoïsme habituel

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il est écrit que le travail intérieur doit devenir une habitude. Mais d’autre part, on doit quitter son monde et toutes ses habitudes antérieures, et entrez dans un lieu inconnu, de la façon dont le  Créateur  a fait partir Abraham, ou comme  traverser « la mer Rouge ». Comment puis-je franchir ce nouveau  chemin, car je pense que si je reste comme je suis, je vais rester au même endroit?

Réponse: C’est une observation très sage. L’habitude est bonne pour atteindre le niveau actuel. Mais afin de s’élever au-dessus, on doit quitter sa terre,  de la façon dont Abraham l’a fait. 
Laisser une vieille habitude signifie en acquérir une nouvelle. Mais nous sommes toujours en train d’acquérir une nouvelle habitude, une nouvelle nature, un nouveau degré.

Si je veux apprendre quelque chose, alors je prends exemple sur un spécialiste. Pour lui, cette science est devenue habituelle, mais pour moi- ça ne l’est pas. Il a une compréhension habituelle,  une atteinte, et un comportement, alors que je ne les ai pas. Mais je veux devenir  comme lui. C’est pourquoi je dois laisser mes habitudes, que j’ai acquises dans le passé et que j’ai au niveau actuel. Une fois que j’ai fini  de maitriser ce niveau, je m’attache à quelque chose de supérieur.

Cependant, quand je fais cela dans la spiritualité, je dois regarder le comportement interne du supérieur plutôt que le comportement extérieur. Je ne vois rien en regardant l’externalité. Je dois en quelque sorte discerner à quoi je dois m’attacher à l’intérieur de lui, ce qu’est la qualité que j’ai à révéler en lui, comment l’utiliser pour m’élever à son niveau et apprendre de lui.

Je dois lui demander de m’élever parce que je suis retenu par mes vieilles habitudes, comme par des freins. D’une part, elles me soutiennent à mon niveau, mais d’autre part, elles s’accrochent à moi et ne me laissent pas monter plus haut.

Je dois recevoir une force spéciale contre ces obligations, contre les habitudes, ce qui va me faire  sortir. Ces habitudes sont comme la gravité de la terre, comme un poids qui ne me permet pas de m’arracher à la terre. Si je pèse 70 kg , alors j’ai besoin d’une force plus grande que ce poids, afin de m’élever. Il faut au moins 71 kg. Sinon je ne vais pas monter.

Et la même chose arrive dans la spiritualité. Je dois demander au supérieur d’appliquer sur moi une force plus grande que mes habitudes et mes forces actuelles. Ce sont des mécaniques très simples.

Comment puis-je Lui demander d’annuler ma nature entière précédente, à laquelle j’étais tellement habitué ? Nous sommes comme des petits enfants qui sont si attachés à leur vieille couverture ou à un oreiller qu’ils s’accrochent à eux et n’acceptent pour rien au monde de s’en séparer.  C’est pourquoi j’ai besoin d’un environnement pour me permettre de laisser derrière mes  chères habitudes et acquérir quelque chose de nouveau, quelque chose de supérieur!

C’est comme si vous entendiez une voix intérieure vous dire, «Va, quitte ton pays»-c’est un réveil venant d’en haut. C’est ce que le Créateur a dit à Abraham. Nous sommes enterrés à l’intérieur de nos habitudes et sommes incapables de même penser à les quitter. A l’intérieur de mes habitudes, je me sens confiant et mieux que jamais. Si une personne ressent une quelconque aspiration à quitter ses habitudes, cela  lui vient d’En-Haut.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 19/08/2011, Shamati

La crise de la dette européenne est un cercle vicieux

Dr. Michael LaitmanEditorial aux nouvelles (par Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne): «Ni la déclaration d’insolvabilité d’un pays, ni sa sortie de la zone euro sont des mesures raisonnables. Si vous essayez de briser ce cercle vicieux en ayant l’un des pays qui se déclare insolvable, alors les autres pays qui lui ont accordé des prêts seront poussés au bord de la faillite. Qu’est-ce qui va se passer ensuite? »

Commentaire: Il est impossible pour quiconque de rompre ses  liens avec les autres. Mais quand les liens sont égoïstes, quiconque descend prend le reste avec lui et utilise leur disparition à dessein pour se sauver lui-même.

Par conséquent, la seule alternative est de s’élever au-dessus des solutions égoïstes et protectionnistes, et de commencer à agir  seulement sur la base de la dépendance commune, globale , intégrale,  totale et de la garantie mutuelle

Connectez le monde entier à l’intérieur de vous

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment puis-je connecter avec le monde si le monde entier ne pense qu’à lui-même?

 Réponse: Ce n’est pas grave. Il vous semble juste que le monde pense à lui-même. En réalité, il ne pense pas à lui-même, mais c’est vous qui percevez le monde de cette façon.

Lorsque vous devenez corrigé et vous vous connectez à chacun d’entre vous, vous savez soudainement qu’il n’y a pas « d’autres. » Votre égoïsme imparfait fait apparaître le monde comme cassé en deux parties et il paraît comme vous avez besoin de les corriger, alors qu’en fait, vous vous corrigez vous-même.

De la leçon virtuelle du 14.08.11

L’Europe et l’euro au bord du précipice

Dr. Michael LaitmanEditorial aux Nouvelles: « L’Europe et l’euro se trouvent au bord du précipice, a averti l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors.

« Dans une interview avec Le Temps (suisse), Delors affirme que la rencontre franco-allemande n’a pas apporté de solutions concrètes pour sortir de la crise dans la zone euro.

 «Ouvrons nos yeux – l’euro et l’Europe sont au bord du précipice. Afin d’éviter un effondrement, il y a un moyen simple de sortir de cette situation – les États membres de l’UE doivent être d’accord sur la coopération économique plus étroite ou de conférer plus de pouvoir à l’UE. La deuxième variante a déjà été rejetée par la majorité des 27 États membres et donc seule la première variante est possible « , a commenté Jacques Delors.

« Selon lui, le rejet de la coopération économique plus étroite est égale à la débâcle de la communauté européenne. »

 Mon commentaire: Il y a plusieurs années que j’ai écrit sur ce blog que les pays de l’UE doivent embrasser une unique unification totale, car une connexion incomplète entre eux mènera à leur désintégration, sinon à la guerre.

La révolte de la jeunesse mondiale

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles, la Suède: « La police suédoise dit que les troubles ont éclaté durant la nuit à Göteborg, la deuxième plus grande ville du pays, plusieurs officiers ont été attaqués par des jeunes lançant des pierres et des cocktails Molotov »

L’Espagne: « Le pape Benoît XVI est dans la capitale espagnole, Madrid, pour célébrer la Journée Mondiale de la Jeunesse (JMJ), une fête catholique rassemblant les jeunes pèlerins du monde entier …. Plus de 100 groupes opposés à la visite du Pape ont protesté …. Les manifestants ont marché dans la vieille ville, en criant: «. Rien de mes impôts pour le pape… » L’Espagne connaît sa pire crise économique depuis des décennies, avec son taux de chômage de 21% [et le taux de chômage des jeunes à 43%], le plus élevé dans l’UE.  »

Royaume-Uni: « U.K. les juges ont été remis de lourdes peines dans le sillage des dernières protestations, y compris de deux semaines à quatre ans pour les posts publiés sur Facebook. … Les chiffres publiés aujourd’hui par le ministère de la Justice montrent 1277 suspects en relation avec les émeutes ont comparu sur le banc des accusés le mardi midi. La très grande majorité des suspects étaient des hommes et 21 pour cent avaient moins de 18.  »

 «Le Monde», France: « La Tunisie, l’Egypte,la Libye, la Syrie, l’Italie, la Grèce, l’Espagne, la Grande-Bretagne, Israël, et la liste des pays avec des jeunes révoltés continue de croître. Au lieu d’événements sportifs et de festivals de musique, l’élément unificateur est maintenant le chômage, le désordre, les craintes d’aujourd’hui, et l’inquiétude pour demain.

Mon commentaire: les gouvernements ne peuvent plus régner sur des gens qui se sentent capables de se gouverner parce que le monde a basculé de l’individu, de la connexion égoïste (où la gouvernance a été faite sur une ligne verticale) pour l’interconnexion mutuelle (où la gouvernance se fait par une table ronde).

Au point de rupture

Dr. Michael LaitmanQuestion: Le mouvement de protestation en Israël est en pleine expansion. Quel serait le bon cap pour son développement?

Réponse: Bien sûr, à ce stade, il est nécessaire de se soucier du citoyen moyen.

Mais généralement, le problème est que le monde entier avait mis de grands espoirs sur la classe moyenne. Il y a des simples travailleurs qui sont satisfaits par des plaisirs simples de la vie, et opposés à cela, il y a une couche supérieure, qui constitue une très grande partie de la population. Elle comprend des jeunes qui n’ont pas encore choisi leur chemin de vie. Dans l’ensemble, nous parlons de gens qui veulent vivre, expérimenter le monde, et vivre une vie normale à travers les normes modernes.

Toutefois, en raison de la crise, qui a effectivement duré une vingtaine d’années maintenant, le monde commence à perdre l’impulsion du mouvement progressif. Le Japon, qui autrefois a fait un bond gigantesque, a réduit son chiffre d’affaires depuis longtemps. Et tout le monde également ralentit et même recule. Ce sont les processus systématiques qui correspondent au programme de la création, et vous ne pouvez rien faire à leur sujet.

En conséquence, la classe moyenne perd l’espoir d’une bonne vie et descendant au niveau du simple ouvrier. Cela était dû, en partie, par les technologies et, plus généralement, par la tournure nouvelle de développement. Mais la raison principale est que nous nous trouvons dans un monde global et les sociétés sont désormais imprégnées par une interconnexion intégrale. Aujourd’hui, une famille est à peine capable d’élever un seul enfant. Tous les domaines de nos vies sont plongés dans une crise qui exige de nouveaux investissements afin d’éviter l’effondrement total.

Ainsi, la classe moyenne, y compris les étudiants, n’a aucun espoir d’avenir. Et c’est une très grosse partie du peuple. Par exemple, le chômage en Espagne touche jusqu’à 50% de la jeunesse. Revenant à la maison, les diplômés des universités européennes ont découvert qu’il n’y avait rien à faire pour eux. Ils ne peuvent pas trouver du travail ou créer une famille. Le temps est venu pour cela mais il y a aucun espoir. Par ailleurs, ils ne voient pas d’amélioration se produire maintenant, ni dans plusieurs années. Ils n’ont même pas une chance de mettre en avant quelque chose pour l’avenir parce qu’au lieu de développement économique, nous passons à une baisse.

Alors, que devons-nous faire? Il y a juste un moyen pour réussir à l’étape suivante: en dirigeant le monde vers des relations intégrales. C’est la seule chose qui nous apportera le succès dans nos activités terrestres. Après tout, nous sommes tous dans un système intégré et il est donc nécessaire de donner à chacun l’éducation appropriée. On devrait dire aux gens, «Voici le budget du pays. C’est ce que nous pouvons faire. Nous allons progressivement redresser la situation, en commençant par le strict nécessaire, mais à condition que vous commenciez à étudier. »

Les gens doivent être enseignés sur le monde intégral dans une forme qui soit accessible et claire pour eux, en utilisant des exemples et des illustrations évidentes. Cet apprentissage doit se faire par la radio, la télévision et Internet, à travers la littérature, le théâtre, la musique et le cinéma, de sorte que chacun comprenne dans quel genre de monde est entrée l’humanité. Il est nécessaire de faire usage de la culture et des arts afin que les gens deviennent imprégnés de cela et se sentent où ils sont.

Ensuite, peu importe ce que nous faisons dans la nation et dans le monde, le succès viendra sur notre chemin. C’est parce que nos actions seront destinées vers la correction. D’une part, nous allons calmer les gens, en leur fournissant les nécessités, et d’autre part, nous allons les éduquer, et quelques mois plus tard, ils seront différents. Ils prendront conscience de ce qui se passe et vont commencer à sentir la globalité du monde, qui ne laisse pas d’autre solution en dehors d’un changement dans les relations.

Lorsque les masses des peuples apprendront cela, les résultats correspondront aux nouvelles conditions, car chaque personne est mentalement reliée aux autres et influence tous les uns les autres, même sans dire un mot. En outre, ce message est entendu partout. Il imprègne l’ensemble des médias de masse et conquiert Internet, «Tout le monde est global et il faut aussi devenir mondial. Sinon, vous n’avez pas aucunes  chances de réussir dans quoi que ce soit.  »

Ainsi, si nous parlons de la bonne façon de procéder pour l’explosion sociale, alors à la prochaine étape sera tout le monder rentrera à la maison à partir des manifestations, recevra des moyens supplémentaires par le gouvernement, sans lesquels ils ne peuvent rien faire pour l’instant, et commencera à étudier. Cela ne peut pas leur nuire éventuellement, nous allons donc voir si la science de la Kabbale est correcte. Voyons voir si nous allons vraiment changer en conséquence et en vertu de cela, alors le monde entier changera.

Après tout, la société et le monde sont un produit de notre attitude vis à vis de l’autre. Il suffit de travailler sur soi, et tout se transforme autour ainsi, devenant plus efficace et florissant. Alors nous allons essayer, surtout car nous voyons que l’humanité n’a pas d’autre solution.

Le problème, c’est nous: En combien de temps serons-nous capables d’expliquer à la nation et au monde que c’est le salut? D’une façon ou une autre, tous les pays sont à risque et la situation ne fera qu’empirer. Nuls autres que nous ne peut donner au monde une explication de la raison de la crise et la façon de s’en sortir. Personne ne va révéler la possibilité réelle de changer la situation et montrer que le point de rupture en cours s’inscrit dans le cadre du programme de développement humain qui nous est inculqué dès le début. Les kabbalistes ont discerné ce point il y a longtemps et ont décrit le calendrier exact de sa réalisation. Alors nous allons les écouter.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 29.07.11 , «un commandement»

Page 1 des 212