Toute la nation à la table ronde

Dr. Michael LaitmanSi nous voulons nous assurer que tous les programmes aient des perspectives à long terme, le critère par lequel nous devons le vérifier est de savoir s’ils voient notre société comme une famille. Nous devons seulement résoudre tous les problèmes de cette façon. Ainsi, nous arriverons à la solution ensemble. Sinon, les décisions seront prises sous l’influence de la force, de diverses manipulations, et dans le long terme, s’avèreront inefficaces: chacune sera en quelque sorte imparfaite.

Cela sonne comme quelque chose d’éloigné de la politique et de tous les moyens que le gouvernement utilise habituellement: la force et l’argent, mais il n’y a pas d’échappatoire car les gens doivent percevoir des solutions précisément de cette manière.

La justice sociale est faite de belles paroles. Mais qu’en est-il en réalité? C’est pourquoi nous devrions toujours observer cette approche globale, intégrale, sans laquelle aucune nation, aucune société ne peut mettre en œuvre tous les changements d’aujourd’hui.

Chacun doit comprendre qu’il n’y a aucune autre approche pour résoudre les problèmes. Nous sommes entrés dans une interconnexion totale et complète dans nos relations, ce qui nécessite la participation de chacun dans les discussions et la prise de décision. Et tout cela doit se faire dans un climat de concessions mutuelles et d’aide parce que la « gateau » national que nous partageons n’est pas illimité. C’est pourquoi nous devons en discuter tous ensemble, et chacun doit comprendre qu’il ne recevra pas 100 pour cent de ce qu’il désire et doit faire des concessions.

Et si l’esprit de la « connexion mutuelle» règne entre nous,  il y aura un accord total entre tous les citoyens, ils se rendront compte que nous ne pouvons avancer que de cette façon. Cela mettre une ambiance saine entre les personnes, et les décisions seront prises dans l’esprit de participation et d’amour. En conséquence, cela va changer l’ambiance générale, et cette forme de prise de décision permettra d’améliorer les relations entre toutes les parties conflictuelles de la société.

Bien sûr, cette approche comporte plus que l’établissement de bonnes relations. Si tout le monde va s’asseoir à la «table ronde», et que chacun, en exigeant un maximum de lui-même, commence à comprendre les exigences des autres et est prêt à sacrifier un peu des siennes , même de ses  demandes justifiées, de cette façon nous arriverons à un consensus général parmi les gens, et ils vont commencer à se connecter.

Ainsi tous les partis et les couches sociales entreront dans le réseau intégré, en ayant relié l’ensemble de la nation ensemble. De cette façon, nous allons révéler la force générale intégrale qui va nous élever à un niveau supérieur de conscience et d’existence.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed