Lo Lishma: Avoir quelque chose à corriger

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est ce que l’intention Lo Lishma (pour soi) est une étape nécessaire dans l’avancement spirituel?

Réponse: Naturellement. Chaque fois que nous découvrons que nous agissons avec l’intention Lo Lishma, ce qui signifie pour notre propre bénéfice. Et puis nous demandons la Lumière qui ramène vers le bien, pour cela, de corriger Lo Lishma à l’intention altruiste Lishma (pour l’amour du Créateur).

J’ai 613 désirs, et si dans l’un d’eux j’agis pour mon propre bénéfice, qui est appelé Lo Lishma. Toutefois, si j’agis pour le bien du don sans réserve dans ce désir, il est déjà Lishma. Nous avons affaire à deux états nécessaires, où l’on est issu de l’autre. D’abord le mauvais penchant est révélé, et ensuite la Torah (épice), la corrige en la bonne inclinaison. En conséquence, l’intention égoïste devient altruiste.

Il est écrit: «Il n’y a pas d’homme juste sur la terre qui a fait le bien et n’a pas le premier péché. » Nous devons arriver à Lishma à partir de Lo Lishma. Et c’est la même chose pour la correction de tous nos 613 désirs.

 Et si je n’ai pas corrigé mon mauvais penchant, je n’ai pas utilisé la Lumière qui ramène vers le bien selon la méthode de la Kabbale, je ne révèle pas, même pas mon propre mal. Quelles que soient les mauvaises choses que je peux faire dans ce monde, ce n’est pas du même mal dont nous parlons ici. Si je ne découvre pas au sein de l’intention de recevoir, je n’ai absolument aucun lien avec la question du désir qui a besoin de correction. Je ne reste rien d’autre qu’un «ange». 

De la 5ème partie de la leçon quotidienne Kabbale 06/07/2011, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: