Prenez soin les uns des autres

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pouvez-vous décrire brièvement le concept de la garantie mutuelle?

Réponse: la garantie mutuelle c’est quand chaque personne comprend que son bien dépend du bien de l’autre. Cela ne peut pas être bon pour moi, si ce n’est pas bon pour lui. Je ne peux pas me nourrir, mais plutôt, je te nourris et tu me nourris. C’est la seule façon de vivre. Sinon, nous mourrons. Choisissez: il n’y a pas d’autres options.

Dans cette mesure, nous devrions ressentir notre interdépendance. La nourriture est la chose la plus importante pour l’homme, mais personne ne peut lui fournir, même avec les choses nécessaires, sans réaliser cette condition de l’unité mutuelle. Chacun apportera pour les autres et non pour lui-même. La nature nous obligera à nous unir les uns aux autres de cette façon, et aucune autre.

Tout le reste découle de ce sentiment. Comme dans une famille très unie, ensemble, nous prenons soin de nos enfants et soutenons nos parents. Laisserions-nous un grand-père malade en difficulté? Bien sûr que non. La condition de garantie mutuelle nous oblige à faire cela, et il n’est pas nécessaire d’introduire des lois spéciales. La chose principale est une atmosphère appropriée à la société, qui est créée par les médias et l’environnement qui condamnent ou  respectent certaines relations entre les gens.

Cependant, aujourd’hui, alors que la société israélienne n’a pas encore adopté le principe de la garantie mutuelle, nous devons d’abord aider tous ceux qui ne peuvent rien obtenir par eux-mêmes. Discutons ensemble  de la façon d’élever les gens  qui vivent  en dessous du seuil de pauvreté. Ceci est notre première préoccupation parce que personne dans la famille ne devrait tomber en dessous du socle le plus bas.

« Eteignons  le feu» et en même temps, travaillons  sur l’éducation du public afin que la  nation  bouge dans la direction de la garantie mutuelle, que la nature elle-même exige de nous aujourd’hui. Le monde d’En Haut descend sur nous et s’exprime sous la forme de la garantie mutuelle.

Il faudra six mois ou un an avant que les gens commencent à réaliser et à intérioriser ce qui se passe. Cependant, aujourd’hui, le consentement mutuel est déjà requis pour aider les nécessiteux qui n’ont pas d’argent pour se nourrir jusqu’au prochain chèque de paie. Offrons leur ce qui  leur est nécessaire maintenant, et ensuite discutons du reste.

 De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 22/058/2011, « Arvout »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed