Daily Archives: 28 août 2011

Les kabbalistes sur la perception de la réalité, partie 1

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît posez des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre parenthèses sont les miens.

Tout est prédestiné

La révélation du Créateur ne change pas sa réalité effective, mais y ajoute la prise de conscience qu’il n’avait pas eue auparavant.
– Baal HaSoulam, Les Écrits de la dernière génération

Il n’y a rien de plus naturel que d’atteindre le contact avec son Créateur car il possède la nature. En fait, chaque créature a un contact avec son Créateur, comme il est écrit: «La terre entière est pleine de Sa gloire», mais on ne le sait pas et on ne le sent pas.

En fait, celui  qui obtient le contact avec Lui n’atteint que la prise de conscience. C’est comme si on avait  un trésor dans sa poche, et qu’on ne le savait pas.  Arrive un autre qui lui permet de savoir ce qui est dans sa poche, et cette connaissance particulière  le rend riche.
– Baal HaSoulam, «la solution»

Les bancs de poissons agissent sur la base de la garantie mutuelle

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (Tiré de  « nature.com »): « Le poisson en banc prend différentes positions dans le groupe en fonction de  ses capacités aérobiques. … Lorsque les bancs ont nagé à grande vitesse, les poissons qui sont le moins en mesure de fournir de l’oxygène à leurs  muscles finissent à l’arrière, où ils peuvent réduire leur charge de travail. En revanche, les poissons  dotés  d’une capacité aérobique élevée qui étaient mieux en mesure de résister aux forces de traînée ont pris position à l’avant. Avoir des poissons plus performants en tête permettrait aux bancs d’optimiser leur vitesse de nage. »

Mon commentaire: Dans la nature, tout est arrangé selon le principe de  la garantie mutuelle. La Kabbale nous invite à nous connecter de cette manière, et de nombreux articles indiquent que la  garantie mutuelle est la base de l’interaction dans un groupe et dans la société, exactement comme dans le cas des poissons !

Les kabbalistes sur le travail spirituel dans le groupe, partie 17

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît posez des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre parenthèses sont les miens.

La bonne  conduite  de  l’assemblée des amis

Au  début de l’assemblée  il faut parler des  louanges de la société. Chacun doit essayer de donner des raisons et des explications à leur mérite et importance. Ils ne devraient parler de rien d’autre que des louanges de la société.

Alors chacun parlera de ce qu’il pense des actions qui devraient être entreprises afin que chacun puisse être capable d’acquérir l’amour des amis. En d’autres mots, ce que chaque personne peut faire pour acquérir dans son cœur, l’amour pour tout un chacun dans la société.

Et une fois que la deuxième étape est achevée – qui concerne les suggestions en rapport à ce qui peut être fait en faveur de la société – la troisième étape commence. Cela concerne l’exécution des décisions des amis à propos de ce qui devrait être fait.

– Le Rabash, Rabash-Les écrits sociaux, « L’agenda de l’assemblée »