Les bancs de poissons agissent sur la base de la garantie mutuelle

Dr. Michael Laitman

Aux nouvelles (Tiré de  « nature.com ») : « Le poisson en banc prend différentes positions dans le groupe en fonction de ses capacités aérobiques. […] Lorsque les bancs ont nagé à grande vitesse, les poissons qui sont le moins en mesure de fournir de l’oxygène à leurs muscles finissent à l’arrière, où ils peuvent réduire leur charge de travail. En revanche, les poissons dotés d’une capacité aérobique élevée qui étaient mieux en mesure de résister aux forces de traînée ont pris position à l’avant. Avoir des poissons plus performants en tête permettrait aux bancs d’optimiser leur vitesse de nage. »

Mon Commentaire : Dans la nature, tout est arrangé selon le principe de la garantie mutuelle. La Kabbale nous invite à nous connecter de cette manière, et de nombreux articles indiquent que la garantie mutuelle est la base de l’interaction dans un groupe et dans la société, exactement comme dans le cas des poissons !

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed