Faire précéder le désir avec l’intention

Dr. Michael LaitmanQuestion:  Comment se fait-il que même, dans le monde spirituel, l’intention et le désir ne fusionnent pas en un seul tout, mais restent deux choses distinctes?
Ma réponse: Nous devons toujours être concernés par l’intention. Le désir sera révélé  selon l’intention, mais pas plus. Le désir se révèle  conformément à l’écran et la lumière réfléchie.

 

En effet, mon désir est très grand – il est Malkhout du monde de l’Infini. Mais mes écrans peuvent être différents : du plus petit au plus grand. La taille de l’écran est divisée en 125 « parties », et si je révèle le désir par celles-ci, alors je suis toujours en équilibre car j’ai une seule intention.

Chacun de nous contient Malkhout de l’Infini, sans limite avec tous ses Reshimot. Seule une restriction est placée sur elle, et maintenant elle se révèle progressivement à nous, mais uniquement en conformité avec la taille de l’écran, ou en conformité à l’intention.

Notre comportement doit être similaire : Tout notre travail est fait sur les intentions, qui déterminent la révélation de nos désirs. Si les désirs sont révélés avant les intentions, alors nous souffrons. Et inversement, si nous prenons soin de développer les intentions d’abord, alors nous marchons sur le bon chemin. En d’autres termes, si je cultive l’intention, alors je marche sur le chemin de la Torah. Mais si le désir est révélé avant l’intention, je me développe alors par le chemin de la souffrance.

Notre destin se trouve entre ces deux possibilités.
[

De la 2ème partie de la Leçon Quotidienne de Kabbale du 26.08.11, «un seul commandement»

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed