Le monde entier est sur un petit radeau

Dr. Michael LaitmanLa création tout entière est divisée en quatre niveaux de développement : minéral, végétal, animal, et parlant. Le développement humain suit également les quatre mêmes étapes.

Au niveau minéral, une personne n’hésite pas à être d’accord avec tout ce que la gouvernance supérieure fait avec elle. Au niveau végétal, elle acquiert son propre désir, l’accord et le désaccord.

S’élever au niveau animal signifie avoir son propre caractère et destin, la direction et l’individualité, c’est-à-dire, effectuer un but spécial dans la création, posséder une force active dans le cadre général, la grande machine de la nature, et tourner ses engrenages correctement, selon les actions du Créateur, mais avec sa propre main.

Quand une personne devient elle-même, comme cette énorme machine, elle est appelée un homme, Adam. Ainsi, l’homme englobe tout ce mécanisme de la nature et le gère à la place du Créateur, il devient inclus dans le programme général de la création. Cela signifie qu’il s’éleve au niveau humain.

Aujourd’hui, l’humanité commence à s’éveiller, à s’élever au-dessus du niveau minéral vers le niveau végétal. C’est pourquoi nous sentons un malaise et une perte de direction ; nous ne savons pas où aller et pourquoi ? Et dans les prochaines années, apparaîtront de nombreux événements, qui laisseront les gens perplexes et les empêcheront de comprendre comment continuer.

Cela impliquera les choses les plus simples et apparemment claires et non pas des principes élevés. Soudain, la base de la vie disparaîtra : L’économie va cesser de fonctionner, les relations entre les gens se désintégreront, la confusion va submerger les structures du pouvoir. C’est comme si un brouillard tombait et que tout devenait trouble.

Tout ceux qui sont venus à la Kabbale ont commencé à étudier parce qu’à un certain moment, il sentirent qu’ils étaient entrés dans un tel brouillard. En d’autres termes, une personne ne se sent plus maître de sa vie, lorsque tout suit un ordre clair. Ici, apparaît un facteur obscur qui le déconcerte.

La fonction protectrice de l’organisme, qui veut se sentir confiant et sûr qui veut se tenir fermement sur le sol,avoir le contrôle de ses mains,et savoir qu’il a un travail,de l’argent,la santé et la retraite, commence à opérer. Mais, soudain, vous voyez tout cela disparaître dans le brouillard.

L’humanité entière se sentira dans cette condition. Et quand, au lieu d’être l’état personnel de quelqu’un, cela commencera à se produire sur une grande échelle, ce sera redoutable. Mais cela nous poussera vers la prochaine étape, nous obligera à chercher une protection, une nouvelle fondation, et nous conduira au niveau végétal.

Au niveau végétal, les gens seront obligés de chercher comment se tenir ensemble, c’est-à-dire, comment atteindre la connexion globale et intégrale, volontairement, consciemment, et en comprenant qu’ils ne pourront pas survivre sans cela.

C’est comme si nous étions tous sur un radeau flottant sur l’eau. Imaginez que tout le monde fasse des mouvements non coordonnés qui balancent le radeau dans des directions opposées. Afin de ne pas le renverser, nous devons nous tenir l’un à l’autre et maintenir l’équilibre tout le temps, sinon, nous nous noierons ! Ce sentiment  régnera dans le monde.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed