Les kabbalistes sur la perception de la réalité, partie 4

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît posez des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre parenthèses sont les miens.

Tout est prédestiné

La chose est qu’à peine la Pensée de la Création créa les âmes, Sa pensée fut entièrement achevée, car contrairement à nous, Il n’a pas besoin d’un acte. Toutes les âmes et les mondes qui sont destinés à être créés, sont apparus remplis de tout le délice et le plaisir et la douceur qu’Il avait prévu pour eux, dans la perfection la plus totale  que les âmes sont destinées à recevoir à la fin de la correction. Une fois le désir de recevoir dans les âmes complètement corrigé et devenu un pur don, il est en complète équivalence de forme totale avec l’Emanateur.

Parce que le passé, le présent et le futur ne sont qu’un dans Son Infinité. Le futur est comme le présent et la notion de temps n’existe pas en Lui.

De ce fait, il n’a jamais été question d’un désir de recevoir corrompu dans son état séparé de Ein Sof. Au contraire, cette équivalence de forme destinée à être découverte à la fin de la correction, apparut immédiatement dans Son Infini.

– Baal HaSoulam,  » Introduction au Livre du Zohar , « Point 13 

 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed