Se familiariser avec le monde

Dr. Michael LaitmanQuestion : Si le Créateur n’existe pas en dehors, mais se révèle en nous, alors quelle est la lumière environnante ? Ne vient-elle pas de l’extérieur ?

Réponse : Il y a Malkhout du monde de l’Infini. En dehors de cela, il n’y a rien d’autre.

Une fois elle fut pleine de Lumière de l’Infini. Puis une restriction fut placée sur elle, et elle prit une forme différente une fois que la lumière de l’infini sortit. Puis la même Malkhout s’est manifestée sous la forme de mondes et d’âmes, c’est-à-dire de ses parties. Certaines d’entre elles se rapportent à des cercles externes, et d’autres à des cercles internes.

De même, dans notre monde les niveaux minéral, végétal, et d’animal de la nature représentent la partie externe, et le niveau humain ou parlant représente sa partie interne. Cela détermine également  le développement spirituel : l’homme est doté d’intention tandis que les autres parties de la nature ne font que mener des actions. Finalement, Malkhout de l’Infini arrive à son état final : la fin de la correction.

Ainsi, il existe de nombreux états, mais peu importe ce qu’ils peuvent être, ils sont tous imprégnés d’un seul désir et d’une seule lumière. Qu’est ce qui change, alors ? La prise de conscience, l’intention sur le désir. En d’autres termes, les changements se produisent seulement respectivement à l’attitude de la créature envers le Créateur ou le désir de la Lumière. Rien ne change sauf pour mon attitude, ma compréhension, ma perception ; ma connaissance du monde dans lequel je vis.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 26/08/2011, «un commandement»

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: