Libye: Ce fut une guerre pour le pétrole

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles ( Tiré de  guardian.co.uk ): «Le conflit libyen a été une guerre du pétrole , si ce n’est pour le pétrole . L’économie du pays est presque totalement dépendante des hydrocarbures et un objectif clé pour le gouvernement de transition sera d’obtenir que  les puits fonctionnent  à nouveau dès que possible.

« Les Britanniques et les Français, pendant ce temps, sont préoccupés par le futur approvisionnement énergétique. Ils sont déjà en train de pousser et  de bousculer sur qui devrait obtenir quoi des produits de  l’énergie avant que la poussière politique ne  se soit même installée à Tripoli (juste comme BP et Shell sont de nouveau bien installés en Irak après l’intervention militaire occidentale là-bas).

«Le gouvernement britannique a travaillé main dans la main avec des parties de l’industrie pétrolière pour amener un changement de régime en Libye.

«Le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé a essayé d’enterrer une histoire qui courrait dans « Libération », qui a suggéré que Paris était partie prenante d’un accord qui lui donnerait à l’avenir 35% de tout le pétrole du pays en échange de l’aide militaire.

« Un dirigeant de la compagnie pétrolière rebelle, Agoco, a déjà déclaré que les intérêts de la Grande-Bretagne, de la France et de l’Italie seront tous traités favorablement comparés à ceux qui tergiversaient, comme la Russie et la Chine.

«Ce fut une guerre autour du pétrole en Libye – mais le nouveau gouvernement intérimaire de Tripoli pourrait encore gagner cela aussi. »

Mon commentaire: Bien sûr, les politiciens et l’armée en général réalisent les objectifs des économistes. Mais il est intéressant de voir comment les résultats se manifesteront  dans un nouveau monde connecté globalement. Tout ce qui arrive dans le monde  maintenant est dans le seul but de forcer toutes les nations à s’élever au-dessus des différences et à créer un nouveau réseau mondial de relations de garantie mutuelle.

Ainsi, nous serons capables de transformer la crise mondiale en une relation mondiale correcte pour créer une nouvelle humanité. Notre désaccord avec le plan de la nature (l’évolution humaine) évoque des forces plus sévères qui permettront de nous « imposer la paix ».

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed