Apprendre à «tout partager»

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui, le Créateur place la condition devant nous: «Si vous ne vous connectez pas comme un seul homme dans un seul cœur, cela sera l »endroit de votre tombe! C’est pour que  vous ressentiez qu’une telle vie n’est pas une vie …. Et d’ailleurs, je vais nommer sur vous un roi aussi cruel qu’Haman. »

C’est-à-dire  que dans chaque action dans laquelle Il nous a fait inégal à l’autre, en nous forçant à la haine, l’envie, et le blâme de l’autre, nous ayons à faire des corrections et à réaliser l’égalité complète. Et après cela, nous ne serons pas concernés au sujet de combien chacun de nous reçoit, tant et si bien que même si une personne ne reçoit rien pendant que les autres reçoivent l’infini, elle se réjouira comme si elle avait reçu l’accomplissement infini  elle-même.

Il sera suffisant pour une personne de voir que tout le monde reçoit l’épanouissement et  se réjouit pleinement, tandis qu’elle n’a rien et n’a besoin de rien! Ensuite, elle va devenir semblable au Créateur, car elle ne reçoit rien et ne fait que donner.

Aujourd’hui, nous commençons à voir dans notre monde  de telles tendances et mesures dans ce sens. C’est la première fois que le Créateur dit: «Vous êtes arrivés au seuil, et vous n’obtiendrez rien de plus. Vous aurez de grandes difficultés, vous vivrez en crise et dans d’autres problèmes, jusqu’à ce que vous atteigniez la solution que l’égalité ne signifie pas «simplement prendre et partager. »

Vous pouvez commencer à compter les membres de la famille afin que chacun ait un montant égal, mais en réalité, nous devons arriver à une correction différente. Après tout, ce n’est tout simplement que de l’égalitarisme social qui ne correspond pas à la justice absolue.

Le Créateur veut que nous atteignions l’état où en raison de notre amour pour les autres, nous ne nous soucions que de satisfaire leurs besoins à nos propres frais. Mais d’abord, nous devons penser à notre propre correction, car sans elle, nous ne recevrons pas l’accomplissement.

Les recommandations économiques d’aujourd’hui et de nouvelles théories ne seront pas en mesure de nous répondre sans correction. Au contraire, elles vont nous conduire à une plus grande sensibilisation du mal et à notre incapacité à faire quelque chose. Par conséquent, nous ne pouvons que distribuer, aussi largement que possible, la connaissance de notre état ​​actuel, de la façon dont la sagesse de la Kabbale l’explique. 

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 07/09/2011, « La Nation »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: