Les kabbalistes sur la perception de la réalité, partie 13

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît, posez des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre parenthèses sont les miens.

Tous les changements sont dans le désir, non à la lumière

En eux-mêmes, tous les mondes sont considérés comme simple unité et il n’y a aucun changement dans la Divinité. Ceci est la signification de « Moi, le Seigneur je ne change pas ». Il n’y a pas de Sefirot et de Behinot (discernements) dans la Divinité.

Même les appellations les plus subtiles ne font pas référence à la Lumière Elle-même, puisque ceci est un discernement de Atsmouto, dans lequel il n’y a aucune compréhension. Plus exactement, toutes les Sefirot et les discernements parlent uniquement de ce à quoi une personne accède en eux.

– Baal HaSoulam, Shamati (j’ai entendu), l’article n ° 3, «la question de l’accession spirituelle »

La prolifération des noms est seulement en fonction des récipients. De ceci, le premier nom qui apparaît, qui est, la racine pour les créatures, est appelé Ein Sof. Et, ce nom reste inchangé. Toutes les restrictions et les changements sont faits uniquement en fonction des récipients et Il brille toujours dans le premier nom, « Son désir de faire du bien à Ses créations », éternellement.

– Baal HaSoulam, Shamati (j’ai entendu), l’article n ° 3, «la question de l’accession spirituelle »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed