Un nuage sombre sur le monde

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui, nous pensons que le monde change, mais pourquoi? C’est parce que le Créateur se révèle. Il se rapproche, et nous ressentons des changements dans notre monde. Ces changements se sont tournés contre notre désir égoïste, et c’est pourquoi nous les percevons comme quelque chose d’obscur. Pour la première fois dans nos vies, il nous semble que nous ne pouvons pas entrer dans ce monde, dans cette vie. Nous ne pouvons pas comprendre ce qui se passe.

Habituellement, nous avions réalisé ce travail nous-mêmes; nous avons fait des changements, au lieu que la vie nous force à le faire.  Nous avons simplement vu que ce serait mieux de cette façon. Mais aujourd’hui tout est contraire. La vie change, le monde change, et nous tombons dans la confusion, comme si nous perdions le contrôle sur ce qui se passe et en cessant de le comprendre. Tout d’un coup, nous nous trouvons dans un nouveau monde plein de surprises désagréables-de plus en plus chaque jour.

Nous nous sentons tout à fait impuissants, comme les gens qui se sont égarés ou comme des enfants effrayés et désorientés qui ne savent pas ou ne comprennent rien. Et tout cela parce que la qualité du don sans réserve et de l’amour envers autrui se rapproche de nous et commence à nous recouvrir progressivement comme un nuage.

Jusqu’ici, ce nuage était léger et translucide, mais il descend sur nous du ciel, et nous commençons à  y perdre nos sens habituels : la vision, l’attention. Rien ne fonctionne plus dans ce brouillard. Peu à peu, ici et là, nous utilisons encore ce qui reste du passé. Mais il y a beaucoup d’actions que nous ne pouvons pas réaliser car ce nuage nous cache la cause et l’effet, et ne nous laisse pas comprendre le déroulement correct de l’action.

En fait, cela signifie que le Créateur se rapproche de nous. Et jusqu’à ce que nous commencions à changer en conséquence, nous ne serons pas en mesure de voir quoi faire avec nos vies à travers ce nuage, à travers cette nouvelle qualité de don sans réserve et d’amour, de connexion, d’unité, de globalité et d’intégralité.

Certes, nous pouvons essayer nous-mêmes de nous adapter à ce nuage. Nous ne serons pas en mesure de le chasser, mais seulement de nous ajuster à lui en quelque sorte. Et puis, plus il  descend sur nous, plus nous devenons semblables.

Si non, tout  va se passer dans l’autre sens. Ce sera comme un linceul sur nous avec un tel brouillard qu’il va nous obliger à devenir comme lui parce que nous nous sentirons de plus en plus faibles et incapables de comprendre, de sentir, de réagir, et de faire face à nos vies.

Nous ne pouvons attendre que la situation devienne absolument terrifiante, désespérée, et incertaine, et que les souffrances nous poussent enfin vers l’action. Elles seront d’autant plus importantes que les efforts qui nous sont demandés, puis nous allons courir chercher comment nous sauver de ces souffrances, pour les diminuer ou les adoucir. Ou nous pouvons commencer à chercher l’énergie et la force, la cause, et la motivation qui nous permettront de progresser contre notre nature et de la modifier afin de nous conformer à ce nuage,  à l’avance.

Alors nous comprendrons ce qui se passe ici. Nos nouvelles qualités nous aideront à comprendre la nature de ce nuage, selon la loi de l’équivalence de forme, et nous serons en mesure de nous installer en lui. Il n’apparaîtra plus comme un brouillard, au contraire, il va devenir une révélation d’une nouvelle gouvernance qui est beaucoup mieux, plus forte, et plus désirable que précédemment.

Après tout, nous étions gouvernés par notre ego, avant, tandis que maintenant c’est la décision de la force supérieure. Dans la mesure où nous l’entendons, nous entrons dans la même zone de révélation et commencerons  à exister en elle, à  la comprendre et à la ressentir.

Du cours quotidien de Kabbale du  02/09/2011, Lettre du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed