L’indifférence tue tranquillement, comme un serpent sournois

Dr. Michael LaitmanLa force d’inertie qui nous empêche constamment de faire des changements de notre propre initiative, de nous éveiller et d’approcher le Créateur à la place de la pression de la souffrance, et qui place un nuage au-dessus de nous est appelé «Amalek». En général, il va à l’encontre de l’importance de l’objectif et c’est la cause de tous les échecs.

Il ne semble pas faire quelque chose de particulier. Il affaiblit tout simplement une personne, lui enlève son désir, et l’apaise, en suggérant qu’il n’y a rien à craindre: «Il suffit de continuer, et tout ira bien. » Il est très intelligent et donc le plus fort: il nous infecte avec l’indifférence. Et par conséquent, cette force d’ «Amalek» est considérée comme notre principal ennemi dans cette voie.

Nous voyons que tous les autres ennemis qui veulent vous empêcher, crient, se montrent, et révèlent leurs qualités interférentes. Mais Amalek n’est pas comme ça: il vit tranquillement à l’écart, comme un serpent rusé. Il y a des gens comme ça, ils savent comment être invisibles mais ne s’oublient  jamais eux-mêmes et réussissent toujours secrètement, furtivement, à tourner tout en leur faveur. Et ces gens apportent le plus de mal.

Il est dit que nous devons effacer le souvenir d’Amalek. C’est le travail de l’importance de la révélation du Créateur à l’égard des actions que nous faisons dans ce but, et en réponse à nos espoirs que cela va arriver d’En-Haut.

Nous sommes dans le monde de l’action. Et donc, jusqu’à ce que nous puissions faire certaines actions en pratique, rien ne se passera. Il semblerait que les actions ne décident de rien parce que la chose principale est l’intention. Mais la véritable intention est surtout En-Haut dans la Lumière, et nous sommes dans le désir.

C’est pourquoi, jusqu’à ce que la possibilité de réaliser les actions de connexion ou de proximité mutuelle soit  présentée d’en bas, la sagesse de la Kabbale n’a pas été révélé et n’est pas sortie de la dissimulation. Après tout, rien ne pourrait être fait s’il n’y avait pas de possibilité d’effectuer toute correction dans la pratique.

Nos intentions sont toujours égoïstes, mais les choses pourraient conduire à des changements, comme il est dit, le cœur suit  les actes. C’est pourquoi, quand le monde commence à changer tellement parce que le Créateur se rapproche de nous, nous pouvons effectuer les mêmes actions, en allant vers Lui. Et même si ces actions sont sans intention correcte, elles vont tout de même changer et purifier nos désirs, c’est-à-dire qu’ils seront utiles.

Par conséquent, la sagesse de la Kabbale est révélée, et nous pouvons travailler et produire des changements  en  nous-mêmes par nos tentatives de nous unir les uns aux autres et à travers la diffusion de ce message dans le monde entier. Nous expliquons l’avenir auquel  l’humanité doit arriver et ce qui attend chacun de nous. Nous expliquons comment nous devons agir de telle sorte que la révélation du Créateur soit  gentille, quand nous ne l’esquivons pas dans tous les sens possibles, mais plutôt que nous désirons vivre selon Sa nouvelle approche.

Une nouvelle direction, un nouveau pouvoir, a été établi dans le monde, un nouveau réseau de forces qui gouverne le monde aujourd’hui est en train d’être  révélé. Et nous devons le  comprendre et le sentir, pour nous mettre en conformité avec lui. Si nous faisons de notre mieux pour y parvenir, nous effacerons  la mémoire d’Amalek, car Amalek travaille principalement en  minimisant l’importance du Créateur, la propriété du don mutuel sans réserve, qui est l’essence même de la nouvelle direction, le nouveau gouvernement, qui atterrit maintenant  sur notre Terre et nous couvre comme un nuage.

La raison de la crise est que le Créateur se rapproche; Sa qualité du don  sans réserve vient à nous, et nous commençons à le sentir entre nous, de plus en plus  fort.  Nous « effaçons  la mémoire d’Amalek» avec nos explications, en pratique, dans ce monde, en-bas.  Et puis, le Créateur, la force supérieure, viendront compléter cette action par En-Haut  avec la Lumière qui ramène vers le bien.

Si nous essayons de réaliser ces actions, même dans notre vieille nature égoïste, mais ensemble, avec le monde entier, autant que possible en expliquant et amenant les gens plus près du Créateur qui approche, nous attirons la Lumière de la correction et commençons à changer. C’est à dire que nous effaçons le souvenir d’Amalek en – bas et grâce à cela, le Créateur plus tard va effacer le souvenir de lui d’En Haut.

Ainsi nous devenons Son allié, en combattant un ennemi qui se tient entre nous et nous sépare : nous par rapport au Créateur et nous les uns des autres. Et par cette mesure, le nuage de brouillard  se change en un champ puissant de connexion, dans lequel nous découvrons notre nouveau récipient (désir) et là la qualité de l’amour et du don sans réserve qui est appelé la révélation du Créateur aux êtres créées.

Du cours quotidien de Kabbale du 02/09/2011, Ecrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed