Amalek, un ennemi rusé

Dr. Michael LaitmanPour une personne aspirant à la spiritualité il n’y a pas de plus grand ennemi qu’Amalek. Lorsqu’Amalek prend le dessus, nous nous sentons fatigués, déconcertés et perdons l’importance du travail spirituel. Il enlève notre désir de faire des efforts pour révéler le Créateur et devenir comme Lui. Nous commençons à trouver de nombreuses raisons pour lesquelles ce n’est pas la peine de le faire. Et c’est ce qu’on appelle la puissance d’Amalek.

Il ne vient pas à nous comme un ennemi évident ou révélé, mais se faufile discrètement et implante une sensation de fatigue, de paresse, ce qui rend la spiritualité sans importance. Vous pouvez faire mille choses différentes au lieu de faire une seule action très importante, spécifique, et bien définie qui vous mènera au but. Vous êtes prêt à faire n’importe quoi, mais pas ça! C’est ce qu’on appelle Amalek.

Il ne se révèle pas comme un attaquant et un ennemi haineux dont vous savez que vous devez le détruire.

De la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale 02/09/2011, l’article du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: