Comment la lumière réfléchie devient un récipient pour la Lumière

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment la Lumière réfléchie peut être un récipient pour la satisfaction?

Réponse: Quel autre récipient pourrait recevoir le plaisir? Un désir ne peut pas être un récipient, parce qu’un récipient est un lieu digne de recevoir la Lumière, la révélation du Créateur – la satisfaction du but choisi.

Après tout, mon but est de révéler en moi le Créateur. En d’autres termes, je m’efforce de devenir comme Lui, de construire Son modèle en moi, et ce modèle correspondra précisément aux attributs, que je recevrai de Lui et qui se revêtiront en moi. Alors, je deviendrai semblable à Lui, et nous fusionnerons en un tout conformément à la loi d’équivalence de forme.

Mon objectif final est l’adhésion. En d’autres termes, j’ai besoin de révéler mes formes en fusionnant avec le Créateur ; je dois, de plus en plus, adhérer à Lui, degré après degré. Et je le peux seulement en fonction de la loi de l’équivalence de forme. Par conséquent, j’ai besoin d’atteindre exactement le même degré de don que Lui, et dans cette mesure seulement, nous serons unis ou adhérerons l’un à l’autre.

La forme du don avec laquelle je désire me vêtir, de manière à m’identifier à cet attribut du don, est la Lumière réfléchie. Ainsi la Lumière réfléchie devient, pour moi, un moyen pour l’adhésio, un récipient pour recevoir le plaisir cuve de réception accomplissement.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 10/08/2011, Préface à la sagesse de la Kabbale

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: