Les principes du travail spirituel, 12/09/2011

Dr. Michael LaitmanRecueil de conseils et de principes sur le travail spirituel étudié lors du cours quotidien de Kabbale.

Tout dépend de mes qualités. Nous ne comprenons pas vraiment cela, depuis que nous nous sommes habitués aux qualités particulières avec lesquelles nous sommes nés, nous avons grandi et nous vivons aujourd’hui. Cependant, si nous les changeons réellement, nous transformerons complètement notre réalité. Nous saisirons une couche supérieure et percevrons la réalité comme éternelle, située au-dessus du temps, de l’espace et du mouvement. Nous pouvons vivre dans des conditions complètement différentes là-bas.

Tout cela peut se réaliser ; cette capacité est instillée en nous. Nous pouvons influencer la Lumière qui nous forme, et ainsi, elle nous donnera des qualités différentes. Ce mécanisme a été utilisé par les kabbalistes de toutes les générations jusqu’à aujourd’hui.

Pourtant, aujourd’hui nous nous trouvons dans un état particulier, où l’humanité entière acquiert cette capacité. Une impulsion est née en nous pour changer la forme actuelle de l’existence, nous nous sentons continuellement de pire en pire dans ce monde et nous recevons de moins en moins d’intérêt à y vivre. Nous nous y accrochons toujours, à cause de notre désespoir et de notre réticence à souffrir, mais nous demandons sans cesse de plus en plus « Pour faire quoi? Pourquoi ? Quel est le but de cette existence ?  »

Les questions et souffrances des différents niveaux nous poussent à chercher. En même temps, nous développons une capacité à contrôler la force qui nous a créés, à tel point que grâce à elle, nous changeons véritablement. Puis, durant ce laps de temps, cette vie, dans notre réalité, nous serons en mesure de tourner les roues en nous-mêmes et de nous retrouvons dans des dimensions complètement différentes.

La crise est dans la connexion entre les gens, dans les relations négatives entre nous. À cet égard, nous ne correspondent pas à la nature. La nature se montre comme un tout, et toutes les forces en elle s’unissent en un seul mécanisme. En attendant, nous, au contraire, sommes séparés. Voilà, en fait, ce qu’est la crise : notre collision avec la nature.

Certaines personnes étudient la science de la Kabbale et s’engagent dans la correction, parce qu’elles désirent se corriger. D’autres sont portées vers la Kabbale par le désir d’une bonne vie matérielle. Les gens avec un point dans le cœur progressent par leur effort au sein du groupe, par l’étude et leur travail diffusion. Ils se rapportent à GAR de Bina. L’autre partie de l’humanité travaille en conformité avec Malkhout, et ces deux parties s’unissent en 10 Sefirot.

La diffusion de la sagesse de la Kabbale

Il existe une condition préalable à la révélation de la spiritualité : la diffusion de la sagesse de la Kabbale dans le monde entier, appelée « L’appel du Messie ». Je dois révéler au monde qu’il existe une chose bonne, agréable et de valeur, qui révèle tout pour vous. Cette chose devrait être si attrayante, que, même si je ne ressens maintenant aucun manque, soudain je ressens qu’il me manque un autre monde supérieur.

Tout dépend de la diffusion de la sagesse de la Kabbale, à la fois pour ceux qui la diffusent et essayent de la réaliser, ainsi que pour ceux qui ne comprennent pas ce dont elle traite, mais qui ressentent un besoin qu’ils ne peuvent pas satisfaire.

Nous devons désirer la spiritualité nous-mêmes, et alors seulement nous pourrons la révéler. Ce désir doit être parfait ; il doit atteindre une pleine mesure appelée « Seah ». Je ne peux la recevoir que de l’environnement. Par conséquent, vous devez comprendre l’importance de la diffusion!

En diffusant la Kabbale, nous ajoutons la connaissance au monde, et cela a une influence directe sur les gens. Après tout, s’ils étaient vos enfants, vous déploieriez tous les efforts possibles, afin de leur permettre d’atteindre le succès en dépit des difficultés.

Précisément dans la diffusion de la garantie mutuelle, la participation commune à la prévention des crises, dans tout ce qui ne traitent pas de la science de la Kabbale, il y a une complète égalité entre les hommes et les femmes. Par conséquent, nous devrions utiliser chaque opportunité et chaque occasion appropriée pour employer la force des femmes dans la diffusion du message de la garantie mutuelle.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed