Tout comme dans un filament d’ampoule

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment peut-on arriver à prier pour l’attribut du don, au lieu de prier pour sur soi-même?

Réponse: C’est ce qu’on appelle la «prière de plusieurs», et il est seulement possible de l’atteindre en vertu de la Lumière. Si je souhaite révéler mes vrais désirs afin de ne pas être dans l’illusion d’exister déjà dans le monde spirituel et de l’attribut du don, et si je veux comprendre ma vraie place, alors j’ai besoin que la Lumière m’illumine.

La révélation du mal n’est possible qu’à la condition que la Lumière précède le désir, quand je le veux moi-même. Et puis la lumière vient, me révèle ce désir, et je vois l’un en opposition à l’autre. En conséquence de cela, j’aspire fortement au bien, en désirant changer mon intention.

Nous devons changer notre intention. C’est la seule action qui déclenche et provoque ce renversement. La lumière qui m’amène d’une intention égoïste, à une intention altruiste. Par conséquent, nous devons aspirer à cette force, qui effectue toutes les modifications dans la créature.

Le Créateur a créé mon désir qui agit comme étant mauvais, mais Il peut aussi le transformer en bien. L’intention égoïste se révèle par la brisure. Lorsque, de plus en plus, nous nous éloignons les uns des autres, c’est ce qu’on appelle le mal. Nous révélons l’étendue de notre union au-dessus de cette séparation.

Il est impossible de détruire la séparation, comme si elle n’existait pas. La distance reste, mais nous construisons des liens d’amour au-dessus d’elle et nous révélons ainsi 620 fois plus de lumière ! Vous découvrirez de la résistance entre les âmes, et c’est précisément dans cette séparation, à la place de la Lumière de Nefesh de Nefesh, que vous révélerez NRNHY, comme dans un filament d’une ampoule.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 09/08/2011, Les Écrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed