Il n’y a qu’une seule voie : celle qui mène à une société en croissance spirituelle

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous êtes pour une égalité de revenu, pour que tout le monde reçoive une part relativement égale aux autres. Cela  éloigne le stimulus des gens à travailler et à se développer parce l’égoïsme individuel est toujours la base de notre nature. Et c’est seulement une fois que nous sommes (si nous le serons) corrigés, que nous serons probablement en mesure de ne lutter naturellement que pour l’égalité.

Ainsi ne serait-il pas préférable de laisser les gens être inégaux dans leurs aspirations vers la richesse et les inégalités afin qu’ils se targuent de leur avantage sur les autres, mais une fois qu’ils auront reçu assez de richesse gagnée selon le travail investi et leurs capacités, qu’ils donnent aux autres tout ce qui est au-delà des nécessités et qu’ils reçoivent la récompense spirituelle d’En-Haut et la gratitude de la société?

Réponse: C’est essentiellement ce que nous proposons. Le passage de l’individualisme égoïste, au collectivisme, où nous fonctionnons comme les cellules du corps, doit être progressif, mais à la fin, la société doit travailler et  recevoir ce dont elle a besoin pour son existence, alors ce qui est au-dessus de cela est «gagné» sur le niveau spirituel.

En d’autres termes, vous dites qu’il est encore nécessaire de continuer à développer les industries et toutes les structures capitalistes «inutiles». Et nous disons que dès le début, il n’y a pas de place pour elles dans notre monde, que de cette manière, nous détruisons notre planète, épuisons ses ressources, et la contaminons avec la production « inutile » afin de changer les biens et produits « inutiles »  en argent, et ensuite commencer à le donner aux pauvres.

Ce ne détruit pas la pauvreté et la pression sociale, n’oblige pas à éduquer tout le monde vers une connexion globale que la nature (la crise) exige aujourd’hui.

La solution à la crise qui se développe est simple: la nature ne nous laisse qu’une option: renoncer à la société de consommation excessive et progressivement et consciemment former une société de consommation raisonnable et de croissance spirituelle.

Tous les travailleurs et les chômeurs doivent étudier la nouvelle structure du monde (la nature), son système unique, global et analogique, semblable à celui d’un corps vivant, et construire leurs relations en fonction de ce modèle. C’est ce que nous devons tous faire en dehors de se  procurer tout ce qui est nécessaire pour l’existence. Les médias de masse, l’art et l’éducation doivent trouver leur place à l’intérieur, de sorte que l’environnement soit créé de cette façon pour nous influencer et nous façonner vers la  similitude avec la nature

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: