Ce n’est qu’en étudiant les autres qu’on peut se comprendre

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment une personne peut-elle utiliser ses qualités intrinsèques pour donner sans réserve ?

Réponse: Il n’y a pas besoin d’y penser, car cela se fait automatiquement. Je ne dois pas travailler contre mes  qualités inhérentes et mes inclinaisons ou  tenter de les modifier ou de les  «corriger». Après tout, je n’ai pas la moindre idée quant à ce qu’il faut faire avec moi-même.

Tout notre travail consiste  à nous inclure, y compris dans l’environnement correct et d’avoir son influence sur nous autant que possible. Sûrement, je dois d’abord vérifier et déterminer que c’est l’environnement dont j’ai besoin. Mais après que j’ai vérifié et que je suis entré en lui,  alors tout ce que je veux, c’est que cet environnement m’influence.

Je ne sais pas comment la force que je reçois de mon environnement va affecter mes qualités intrinsèques et mes inclinations. Je ne fais pas d’hypothèse sur ce qui adviendra de cette connexion. Mon seul choix et ma clarification sont  de déterminer si cet environnement est à la hauteur de ma compréhension et de la sensation d’une société exaltée et unique visant au don sans réserve et à la révélation du Créateur .

Cependant, comment cela m’affecte moi et mes qualités et comment l’un influence l’autre, ce sont des choses qui me sont inconnues pour le moment. C’est quelque chose que je vais découvrir un peu plus tard, quand je vais commencer à révéler des niveaux spirituels et comprendre comment les choses fonctionnent vraiment. Plus encore, cela ne viendra pas à moi à mon niveau actuel. C’est seulement après être monté au prochain niveau et en regardant vers le bas à l’endroit où j’étais, que je serai en mesure d’observer et de comprendre ce processus.

L’ensemble du travail spirituel est dans la foi au-dessus de la raison, il est dans la réalisation de la force du don sans réserve au-dessus de la force de la réception. Jusqu’à ce que ce système soit construit en moi, ma perception ne me permet pas de percevoir, d’atteindre, et de comprendre ce qui se passe vraiment.

Enchaîner nos qualités inhérentes n’est pas notre objectif. Alors que l’on est dans le don sans réserve  pour l’amour du don sans réserve, on n’a aucune possibilité d’atteindre l’objectif  à partir de ses qualités intrinsèques et de l’influence de l’environnement. C’est seulement quand on commence à se  connecter avec d’autres âmes et qu’on reçoit pour l’amour du don sans réserve, alors seulement, à cause de cette connexion,  on commence à apprendre sur soi-même.

Je ne pourrai jamais apprendre quelque chose sur moi-même  sauf si je commence à  donner aux autres sans réserve. Ensuite, par rapport à eux et à travers mon attitude envers eux, je vais commencer à me comprendre. Ils deviendront un point de référence par rapport  auquel  je peux me  mesurer. Après tout, nous avons toujours besoin de deux points afin de mesurer quelque chose. Si je suis seul, par rapport à  qui vais-je me mesurer ?

C’est pourquoi quand j’établis une connexion correcte avec les autres et que je les étudie, je m’étudie aussi.  

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 23/09/2011, Écrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed