Au lieu de regarder les autres, regardez-vous !

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il semble que la souffrance soit inévitable et que nous ne pouvons faire sans elle …

Réponse: Vous pouvez toujours la remplacer par la souffrance de l’amour. Si votre entourage commence à « , vous faire un lavage de cerveau», vous commencerez à apprécier l’attribut du don : «Pourquoi est-ce que je ne désire pas donner ? » Vous vous poserez cette question du matin au soir : «Pourquoi ce désir me manque-t-il? Où puis-je le trouver ? Peut-être ici ? Peut-être là ? « Vous le chercherez partout, comme hypnotisés.

Ensuite, les coups ne seront plus nécessaire – des coups internes les remplaceront. Mais ils se produiront sous la forme d’une aspiration au désir de donner, pour le but de la création, et vous serez directement connectés à lui. Tout dépend de ceux qui vous entourent. Ils doivent constamment vous «transmettre» l’importance de l’attribut du don, et alors vous ferez des efforts pour obtenir ce dernier.

Mais il y a une question : Ne restez-vous pas au niveau animal, en agissant sous /le dictat de l’environnement ? C’est exact. C’est pourquoi les gens avec le point dans le cœur entendent dire : «Vous devez vous-mêmes construire un environnement correct, et le faire pour ceux qui n’ont pas de libre arbitre en la matière. Leur liberté est plus modeste, elle est se joindre à vous ».

Si vous réalisez votre libre arbitre et construisez votre environnement, vous serez aussi capables de le construire pour les autres. Le problème réside dans le fait que vous n’avez pas le bon environnement. Vous ne l’avez pas construit, en conséquence vous n’êtes pas influencés par lui. Ainsi, vous ne pouvez pas le transmettre à d’autres. Vous ne pouvez pas encore être un environnement pour eux.

Ne vous plaignez pas que vous ne pouvez donner sans réserve à autrui. Au lieu de cela, pensez à comment pourriez-vous donner à vous-mêmes. Il n’y a pas de trucs ici, seulement des travaux pratiques. Si nous ne le faisons pas, nous pouvons oublier de corriger le monde. Qui va la corriger ? Nous, tels que nous sommes en ce moment ?

Nous devons créer un environnement si solide que nous puissions devenir un système qui donne sans réserve à tout le monde. Cela ne peut se faire qu’à travers les médias, la télévision, la radio et l’Internet. Ces moyens ne sont nécessaires que dans une certaine mesure. Le principal est que nous influencions le monde, parce que nous sommes déjà dans le système des âmes, dans le système de connexion mutuelle entre nous, où les pensées de chacun et les désirs de tous circulent constamment.

Actuellement, nous sommes déjà dans ce système, mais nous ne le contrôle pas, car nous n’avons pas acquis la force du don sans réserve. Si nous étions équipés de la puissance du don, nous contrôlerions le système général et véhiculerions, l’importance du don. Ceci est le véritable désir de donner à l’environnement.

Espérons que nous serons en mesure de faire de cette année une bonne année pour le monde entier.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 04.10.2011, «La paix dans le monde »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: