Une démonstration de notre propre ignorance

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, « La Nation »: La récompense d’un travail intellectuel est plus élevée que celle d’un travail physique. Le travail des gens rapides paie plus que le travail des plus lents. Une personne seule devrait recevoir moins, que celui qui a une famille. Le temps de travail devrait aussi être égal pour tous ; ainsi la distribution des fruits du travail devrait être égale. Alors, comment pouvons-nous combler toutes ces différences ?

Comment pouvons-nous établir une distribution équitable, si nous sommes tous si différents ? La productivité des gens est différente. Vous ne pouvez pas avoir les mêmes exigences de chacun et mesurer leurs efforts en fonction d’un critère unique. Il s’ensuit que nous n’avons aucune base ni fondation, pour bâtir une société juste.

Nous devons expliquer cela à ceux qui crient à la justice sociale dans les rues. Comment peut-il y avoir de justice sociale ? Comment la mesurez-vous si tout le monde est par nature différent, et que vous n’avez pas d’outil pour mesurer leurs différences ? Par nature, nous sommes tous différents, nous n’avons pas de critères de comparaison, ce qui signifie que nous ne pourrons jamais parvenir à une répartition équitable. On doit être au niveau du Créateur pour pouvoir tout partager équitablement.

En fait, ce que chacun d’entre nous reçoit aujourd’hui est une juste distribution. En effet, ce que vous recevez chaque instant dans la vie vient en vérité du Créateur. Ceci est la justice ; c’est ce que vous méritez. Il vous attribue une part absolument exacte et/adéquate.

Le Créateur vous donne toutes les conditions dans lesquelles vous vivez. Peut-être êtes-vous en désaccord avec Lui et le système, mais c’est ce qu’Il vous donne et vous dit : «Travaillez de ce point. Selon les qualités de votre âme, vous devez précisément être dans cet état. Cet état est le meilleur pour vous, et vous ne pouvez avancer qu’à partir de ce seul point. Commencez à travailler et vous obtiendrez plus. Pour l’instant, vous avez reçu tout ce qu’il faut pour avancer, de façon équitable et selon toutes les règles.  »

Même Pharaon admit que «le Créateur est le Juste et Pharaon est le méchant. » Même si vous êtes en désaccord, inconscients, ou pas encore prêts, c’est toujours vrai. Comment pouvez-vous commencer à agir? Où allez-vous ? Dirigez-vous seulement vers l’attribut du don !

Si vous voulez avancer et vous changer vous-mêmes, changer l’environnement, la société, et le monde, vous devez apprendre du Créateur, ce que cela signifie être juste : vous devez vous occuper de tout le monde et les aider à atteindre une répartition équitable, sur des niveaux du don sans réserve, de plus en plus élevés. Nous obtenons une distribution équitable à tous les niveaux jusqu’à la correction finale. C’est là, que se produit une répartition équitable, et le calcul est très précis. Vous ne pouvez pas vous élever vers la prochaine étape, sur l’échelle spirituelle, avant d’accepter à 100% ce qu’il survient, c’est-à-dire avant d’obtenir les récipients du don et de convenir que cela est la justice.

Alors, à quoi servent toutes ces manifestations qui crient justice dans les rues ? Quelles exigences pouvez-vous mettre en avant? Améliorer l’environnement et le lien entre vous, ainsi seulement vous vous élèverez à un niveau supérieur de justice. Selon votre degré, vous avez ce que vous méritez. Un niveau plus élevé vous apportera quelque chose d’autre. Que sera-t-il ? Commencez par désirer donner les uns aux autres et vous verrez. La lumière est toujours là. Si vous vous élèvez plus haut ensembles avec la société, vous obtiendrez davantage. Si vous allez plus bas, vous aurez moins.

Alors, que pouvez-vous démontrer si vous ne savez pas ce qui se passe ? A qui demandez-vous justice ? Tout le monde est dans le même bateau. Rien de bon ne sortira de là. Les révolutions en Egypte et en Libye en sont les meilleurs exemples.

Nous devons comprendre que nous nous trouvons toujours dans le système corrigé. Nous ne pouvons nous y élever qu’en allant de plus en plus vers des états exaltés de correction mutuelle. Vous existez dans la Lumière de l’Infini et ne recevrez d’Elle qu’en fonction de votre niveau, ce qui signifie autant que vous pouvez absorber. Elle vous comble, Elle a tout ce que vous n’avez jamais souhaité.

Alors, comment pouvez-vous crier que vous n’avez pas assez ? Vous pouvez obtenir plus, vous avez cette opportunité. Commençons à nous connecter aux autres, et meilleure sera la connexion entre nous, plus nous recevrons. Nous n’atteindrons pas le bonheur sans garantie mutuelle. Aucune manifestation ou révolutions n’aidera.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 28.09.2011, « La Nation »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed